◇ pour un flirt, avec toi (...) feat MAËL [X : HOT]
TOP PARTENAIRES DE PWL

plus?vous?voter


MEMBRES DU MOIS
PWL

RPGISTE DU MOIS
Adel De Lavauderie

RPGISTE DU MOIS
Chuck B. Onekung

AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Fermeture de PWL.
Partagez

◇ pour un flirt, avec toi (...) feat MAËL [X : HOT]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité



◇ pour un flirt, avec toi (...) feat MAËL [X : HOT] Empty
MessageSujet: ◇ pour un flirt, avec toi (...) feat MAËL [X : HOT] ◇ pour un flirt, avec toi (...) feat MAËL [X : HOT] EmptyLun 5 Déc - 14:25




« Viens, on va à la plage ... Rien que toi et moi. » Lui ? C'était - pour paraître bien grossière - mon plan c*l régulier. C'était le genre d'homme qu'on rencontrait une fois en boîte de nuit avant qu'il ne termine à chaque fois dans notre lit. Ce n'était pas un boulet, c'était juste un type que j'aimais appeler ; souvent lorsque j'étais en manque et rarement lorsque j'étais casée. Mais, ces derniers temps, j'avouais avoir largement dépassé mon forfait téléphonique : je crois que la note risquait d'être salée. Nous étions tous deux dehors, l'air marin soufflait en notre direction. J'agrippais tranquillement son avant-bras alors que nous marchions en direction de la plage. De là où nous étions, nous pouvions remarquer qu'il n'y avait pas grand monde au bord de l'eau. Une chance, nous aurions une partie de la plage rien que pour nous. Au bout d'une dizaine de minutes, nous étions déjà sur la plage ; j'avais ôté mes chaussures, mon camarade avait fait de même et s'était d'ailleurs empressé de tenir les miennes. Il était trop chou. Mes pas laissèrent une marque peu visible sur le sable fin. Tout en continuant ma marche, je me dévêtis quelque peu ; ôtant ma veste en lin pour dévoiler une jolie robe fleurie - l'esprit printanier, que voulez-vous - « Ici, ça sera parfait. » rétorqua mon 'ami' qui venait de déposer ses affaires au sol et s'apprêtait à marcher en ma direction. Je savais ce qu'il comptait faire, m'embrasser en public, au yeux des personnes qui se faisaient dorer la peau au soleil ou mangeaient. J'attendis qu'il soit suffisamment proche de moi pour le repousser - gentillement cela dit - Si on avait été en privé - chez moi ou chez lui - alors peut-être l'aurais-je permis de me caresser, toucher, bécoter mais pas là. « Va te baigner. » lui soufflais-je en cherchant son regard. Il semblait quelque peu attristé par ce revirement de situation mais il comprit très vite que je n'avais pas envie qu'il me câline, d'autant que ça ne lui ressemblait pas de se comporter ainsi. « Serait-ce un ordre mademoiselle Bridgestone ? Car si ce n'est pas le cas je peux .. » Immobile, je vins à le fusiller du regard avant qu'il ne vienne à s'écarter, levant ses mains en l'air, innocent comme jamais. Je lui gratifiais d'un sourire satisfait avant qu'il ne vienne à enlever son tee-shirt - quel beau torse ! - et son pantalon - il avait mis un short de bain, rassurez-vous - pour se diriger tranquillement vers l'eau. Quant à moi, je vins à sortir de mon sac une serviette de bain que j'étalais sur le sable. Remettant mes lunettes de soleil au bout de mon nez, je cherchais du regard mon 'partenaire' qui semblait avoir débuté une course contre la montre et ce, dans l'eau. « Qu'est-ce que je pourrais bien faire ? » me murmurais-je. J'étais larguée, au beau milieu de la plage ; mon jouet sexuel était déjà bien loin à présent, et donc invisible pour ma vision. J'aurai pu décamper de suite si je n'avais pas poser mes yeux sur lui. Cet homme qui marchait d'une démarche gracieuse, presque féline (peut-être) non loin de moi. Il semblait seul (...) Je le connaissais, il s'agissait de Maël.


Dernière édition par Wanda-Jane Bridgestone le Mar 6 Déc - 21:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



◇ pour un flirt, avec toi (...) feat MAËL [X : HOT] Empty
MessageSujet: Re: ◇ pour un flirt, avec toi (...) feat MAËL [X : HOT] ◇ pour un flirt, avec toi (...) feat MAËL [X : HOT] EmptyLun 5 Déc - 20:10

◇ pour un flirt, avec toi (...) feat MAËL [X : HOT] OP195086krIBmHa

    La météo de Montsimpa n’a jamais vraiment prêté à un temps véritablement radieux, exception faîte aujourd’hui. Je ne sais pas pour les autres, mais quand je vois un temps aussi ensoleillé, je n’ai qu’une seule envie : passer la journée à peaufiner mon bronzage. Il est évident qu’entre les UVs et un petit passage à la plage, mon choix se dirige vers la deuxième option. De un parce qu’un tas de jolies demoiselles traînent dans le coin et de deux parce que j’aime attirer l’attention. Et quoi de mieux qu’un joli boxer moulant et un torse bien huilé pour attiser le regard de ces dames ? J’enfilai ce tout nouveau « maillot de bain » Calvin Klein ainsi qu’un jean délavé et un tee-shirt plutôt juste au niveau des manches ; comme quoi, mes six mois de musculation portait bien ses fruits. Une serviette sur l’épaule, un tube de monoï à la main et me voilà partit pour la vieille jetée. Le trafic était plus ou moins dense à cette heure de la journée, raison pour laquelle j’avais décidé de faire le chemin à pied. Après tout, à pied, ça n’allait prendre que dix petites minutes .
    Bizarrement, il n’y avait pas autant de monde que je l’avais imaginé. Je trouvai rapidement une place, pas loin d’un groupe constitué de trois jolies demoiselles. Je me déshabillai avec cette aisance –déconcertante pour certain-, mimant des mouvements très sensuels. Ma serviette posée sur le sable chaud, je pris en main le flacon d’huile parfumée ultra-bronzante. J’étalai avec minutie le liquide brillant sur tout le devant de mon corps, interpellant par la même occasion le groupe de jeunes femmes « Qui aurait la gentillesse de m’en mettre dans le dos ? ». Les trois se levèrent d’un seul coup, je failli rétorquer qu’il y en aurait pour tout le monde, mais tendis le flacon à la plus jolie des trois : « Vous serez les prochaines sur la liste mesdemoiselles ». Mon arrogance n’eut aucune répercussion négative sur les deux ‘remplaçantes’, au contraire, elles paraissaient encore plus exciter. Je me laissai toucher par la petite blonde, qui n’en perdit pas une seule miette. Une fois sa tâche effectuée, je ne manquais de la remercier avec un rapide baisé au creux de ses lèvres. La pauvre, elle était déjà à moitié sous le charme.

    Finalement, je quittai ma serviette pour marcher au bord de l’eau, emporté par le bruit réconfortant des vagues. Une tête blonde attira très vite mon attention : je connaissais bien ce visage et ces formes. La jeune femme était visiblement seule, je me dirigeai vers elle avec cette démarche particulièrement féline. A sa hauteur, je lui lançai un rapide « Tiens tiens tiens, je ne m’attendais pas à te voir ici, seule qui plus est ». En effet, je ne voyais personne aux alentours susceptibles d’accompagner ma Wanda. Elle balança un léger coup de tête en direction de l’immense étendue d’eau ; je me retournai pour voir un grand brun faire de grands gestes dans notre direction. Elle n’était quand même pas venue avec lui ? « Tu es bien consciente qu’on dirait un gamin qui a besoin de l’approbation de sa petite maman ? » lui balançai-je, pris d’un fou rire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



◇ pour un flirt, avec toi (...) feat MAËL [X : HOT] Empty
MessageSujet: Re: ◇ pour un flirt, avec toi (...) feat MAËL [X : HOT] ◇ pour un flirt, avec toi (...) feat MAËL [X : HOT] EmptyMar 6 Déc - 13:24



Si je pouvais lire dans ses pensées, j'aurai parié que cet homme était en train de me voir dans l'eau, à ses côtés et complètement dévêtue. Je le connaissais par cœur. C'était un séducteur né, un beau salopard que j'avais réussi à avoir pour moi seule (...) si ce n'était pas une réussite ça. En revanche, il n'était pas riche, disons juste qu'il provenait d'une classe moyenne. A l'avenir, il faudrait peut-être que j'arrête de penser qu'à l'argent. Mais c'était plus fort que moi. J'étais cupide, avare bref .. une femme comme toutes les autres après tout. Pourtant, en dehors de mon pseudo-métier de cambrioleuse, une autre carrière m'était déjà toute prédestinée ; celle de croque-mort. Au moins, si j'avais opté pour cette 'branche' là, je saurai que peu de postes étaient à pourvoir. Ce qui m'enchantait, il fallait bien l'avouer. L'ancien croque-mort avait rendu l'âme il y a de cela trois ans maintenant et j'étais tombée pile au moment qu'il fallait. Le directeur m'avait fait passé un entretien : non, je n'étais pas passée sous le bureau, bien que cet homme m'avait fait plusieurs allusions salaces. De toute évidence, je l'avais ébloui et il est certain que j'avais bien fait de lui parler du boulot qu'avait tenu - passé un temps - ma mère, chez les pompes funèbres. Les métiers macabres, c'était surement de famille. Pourtant, même en étant croque-mort, j'avais gardé le même tempérament. Je ne m'étais pas réfugiée dans un cocon au point de devenir associable et d'être coupée du monde. Ça, jamais. Le seul problème en faisant ce boulot, était qu'on était seule ... Vraiment seule.

« Tiens tiens tiens, je ne m’attendais pas à te voir ici, seule qui plus est » Une voix masculine, légèrement taquine, surgit. Un homme, bien bâtit, d'une vingtaine d'années se présenta à mes côtés. Gosh qu'il était bien foutu (...) Mais je sentais déjà que Maël allait me taquiner ; c'était dans ses gênes, dans sa nature d'être ainsi. Et pourtant, j'aimais lui rendre la pareille « Et moi donc. Tu n'as pas ta horde de 'groupies' à tes côtés ? Oh .. » Une petite moue apparut sur mes lèvres tandis que je portais un regard en sa direction. Après tout, il commençait à devenir assez réputé dans le milieu du mannequinat. Un cri/hurlement, bref, ce que vous voulez, attira mon attention : mon 'pseudo-copain' me faisait des gestes au loin, dans la mer. Mon visage se crispa mais je vins tout de même à relever mon bras pour lui faire un signe de la main. Il n'y avait pas à dire, ce gars là me faisait honte. « Tu es bien consciente qu’on dirait un gamin qui a besoin de l’approbation de sa petite maman ? » Je le fusillais du regard puis, ôta mes lunettes de soleil pour les mettre sur le sommet de mon crâne. « A mon avis c'est juste parce qu'il t'a reconnu et qu'il est jaloux de toi. Là tout de suite, je pourrais très bien aller le rejoindre pour batifoler avec lui sauf que je ne le fais pas ... Parce que je n'en ai pas envie. » Mais également parce que j'avais oublié de mettre le haut de mon maillot de bain et par conséquent, je ne désirais pas me promener la poitrine à l'air. « Tu comptes rester là à me cacher du soleil ? » lui lançais-je, tête relevée en sa direction. Bon, il est clair que mes yeux divaguaient en direction de son torse mais, j'essayais de garder toute ma concentration sur son regard.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



◇ pour un flirt, avec toi (...) feat MAËL [X : HOT] Empty
MessageSujet: Re: ◇ pour un flirt, avec toi (...) feat MAËL [X : HOT] ◇ pour un flirt, avec toi (...) feat MAËL [X : HOT] EmptyMar 6 Déc - 15:41


    La jeune femme était paisiblement allongée sur sa serviette de bain, faisant de son corps un spectacle particulièrement agréable à observer. Je laissai mes bonnes manières de côté pour littéralement dévorer du regard la belle blonde. De toute manière, une femme ne peut être que flattée d’obtenir un regard aussi désireux de la part d’un homme, d’un homme comme moi qui plus est. « Et moi donc. Tu n'as pas ta horde de 'groupies' à tes côtés ? Oh .. » Répondit Wanda à ma première suggestion. En effet, j’aurai très bien pu emmener mon petit groupe de fans, mais le but premier de cette journée était avant tout de me détendre ; je voyais mal comment me détendre entourée d’une dizaine de filles hystériques plus crillardes les unes que les autres. Son prétendant compagnon commençait maintenant à pousser de lamentables petits cris en guise d’interpellation. Il avait beau être séducteur, j’étais certain de pouvoir réussir à combler la demoiselle trois fois mieux que lui. D’autant plus que je la savais légèrement avare et par conséquent, faîte pour être avec un homme comme moi. « A mon avis c'est juste parce qu'il t'a reconnu et qu'il est jaloux de toi. Là tout de suite, je pourrais très bien aller le rejoindre pour batifoler avec lui sauf que je ne le fais pas ... Parce que je n'en ai pas envie. » Et de toute manière, je ne l’aurai pas laissé faire. Pourquoi utiliser un vulgaire pantin alors qu’elle avait largement mieux à se mettre sous la dent ? Elle me reprocha de la cacher du soleil ; en effet, j’étais peut-être en train de gâcher son bronzage, bien qu’elle soit vêtue d’une petite robe fleurie. « Pourquoi gâcher un si joli corps avec autant de tissu ? » rétorquai-je à la miss. J’avais bien remarqué qu’elle ne portait pas de soutien-gorge sous sa robe, raison pour laquelle j’avais émis cette remarque. « Si tu as peur d’être à moitié nue, tu pourras toujours te coller à moi pour que personne ne le remarque ». Après tout, je disais ça pour son bien-être personnel et non pas le mien.

    Je me décalai de quelques centimètres, les jambes légèrement écartées et fléchies. Dans cette position, la jeune femme jouissait d’une vue particulièrement… Imprenable sur mon anatomie. Encore une fois, il était vraiment dommage qu’elle soit venue accompagner. Quoi que… Au moins, ça attisait un certain désir à son égard. Nous avions toujours tendance à nous défier de part nos nombreuses conquêtes et attraits physiques. Qui sait ce que donnerait une petite aventure entre deux personnes comme nous ? Dans tous les cas, l’après-midi risquait d'être étonnemment pimentée.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



◇ pour un flirt, avec toi (...) feat MAËL [X : HOT] Empty
MessageSujet: Re: ◇ pour un flirt, avec toi (...) feat MAËL [X : HOT] ◇ pour un flirt, avec toi (...) feat MAËL [X : HOT] EmptyMar 6 Déc - 16:21

Mes yeux ne cessaient de se braquer sur lui. Maël Rimbaud. Rimbaud, comme l'écrivain mais en beaucoup plus beau. Enfaite, je comprenais l'euphorie qu'il pouvait exister autour de cet homme, cet être incroyablement séduisant. Il avait tout pour plaire, vraiment, n'importe qui pouvait l'envier ; même mon prétendu partenaire particulier semblait vouloir être à sa place. Bien sûr, je ne savais pas ce que valait Maël au pieu. D'un autre côté, je ne jugeais pas les hommes à le façon de faire l'amour, loin de là même. Il fallait juste qu'ils attisent ma curiosité et savent être originaux lorsqu'ils m'abordaient. J'aimais les hommes aventureux, intrépides, n'ayant peur de rien sauf la crainte de me perdre, bravant les défis que je leur aurai lancé un après un .. Enfaite, l'idéal pour moi serait une sorte d'Indiana Jones mélangé au physique de Marlon Brando ou de James Dean. Je me croyais encore dans un de ces contes enfantins avant d'entendre la voix de cet homme, ce prince .. « Pourquoi gâcher un si joli corps avec autant de tissu ? » Je lui jetais un regard un regard interrogateur. Savait-il que je ne portais aucun soutien-gorge ? Hum .. Probablement, à en voir ses yeux qui fixaient ma poitrine. « Je ne pense pas t'avoir demandé d'enlever ton short. » Après tout, si je devais me montrer nue face à lui, autant qu'il me rejoigne dans la foulée. « Si tu as peur d’être à moitié nue, tu pourras toujours te coller à moi pour que personne ne le remarque » J'arquais un sourcil avant de reporter mon attention auprès du brunet se baignant dans l'eau. Je sentais qu'il n'allait pas tarder à venir pointer le bout de son nez ici (...) L'instinct peut-être.

« Wanda ! Youhouuuu ! » J'aurai certainement continué à lui faire des signes de ma main si Maël ne s'était pas accroupi, n'avait pas fléchi les jambes pour me permettre d'entrevoir son .. membre. Je restais dubitative, reposant rapidement ma main sur ma cuisse. Jetant un nouveau regard en direction de la mer, j'apercevais plus clairement la silhouette du brunet. Il n'allait pas tarder à nous rejoindre. « Merde. » Dès lors, l'alarme avait retentit dans mon esprit. Agrippant l'avant-bras de Maël, je vins à le forcer à se positionner au-dessus de moi. « Fais comme si on s'embrassait. » lui soufflais-je au creux de l'oreille. Il m'écrasait quelque peu mais c'était ça ou rien. Dès lors, Maël déposa ses lèvres aux creux des miennes, mais sans véritablement les toucher. Il mimait parfaitement les gestes, c'était .. divin. « Ah .. Je vois que t'as trouvé un autre partenaire. Non, ne dis rien. Je me casse. » me cracha mon doux partenaire, trempé. Je le vis prendre sa serviette de bain à la volée puis se diriger à grands pas vers l'entrée de la plage. Il m'accorda un dernier regard, je pris un air innocent au possible. « Mais .. Adam, reste. » Pour toute réponse, il m'honora d'un majeur, relevé et pointé en a direction. « Oh le salop ! » rétorquais-je tout en repoussant machinalement le corps de Maël - qui retomba à mes côtés, mais sur le sable. « Désolée mais .. Il fallait que je le vire. Il est trop collant, trop gamin .. D'ailleurs, tu avais sûrement raison sur ça. » M'accoudant sur le côté, Mmon regard chercha celui de Maël un court instant avant de scruter son torse, l'air de rien.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



◇ pour un flirt, avec toi (...) feat MAËL [X : HOT] Empty
MessageSujet: Re: ◇ pour un flirt, avec toi (...) feat MAËL [X : HOT] ◇ pour un flirt, avec toi (...) feat MAËL [X : HOT] EmptyMar 6 Déc - 18:51


    Je voyais bien que ma position rendait Wanda particulièrement dubitative, conséquences qui ne m’étonnaient guère vue l’étendue de peau et de promesse qu’il y avait à observer. La voix de son partenaire attira mon attention ; décidemment, il commençait vraiment à me courir celui-là.
    Le « Merde. » de la jeune femme attisa ma curiosité et je n’eus qu’à me retourner pour constater de quoi elle voulait parler. Le jeune homme en question commençait doucement, mais surement, à regagner le rivage. Je failli dire qu’il était énervé quand la demoiselle m’attira avec force sur son corps brûlant. « Fais comme si on s'embrassait. » me souffla-t-elle au creux de l’oreille. Pourquoi faire semblant ? Je ne posai pas de question et obtempérai comme un gentil garçon obéissant –chose que je n’étais absolument pas-. J’effleurai à peine ses lèves, tout en imitant ce mouvement typique des séries américaines ; de loin, on ne devait y voir que du feu. Le pauvre garçon ne tarda pas à ramasser ses affaires pour filer tout droit vers la sortie, avec en prime, un magnifique doigt d’honneur en direction de Wanda. La situation était très amusante voire particulièrement folklorique. J’aurai volontiers ri si la miss ne m’avait pas mollement éjecté sur le côté. « Désolée mais .. Il fallait que je le vire. Il est trop collant, trop gamin .. D'ailleurs, tu avais sûrement raison sur ça. » Je failli rétorquer que j’avais toujours raison mais ne dis rien. Elle me devait une faveur et je n’hésiterai pas à lui réclamer celle-ci au moment le plus opportun. « Comment oses-tu me repousser de la sorte ? » dis-je tout en me replaçant sur elle ; « Mon corps sur le tien est si désagréable que ça ? » Ma bouche était de nouveau à quelques centimètres de la sienne. Il n’y avait plus d’obstacles entre nous. En effet, nous étions seuls face à ce désir irrésistible de succomber au charme de l’autre. Je pouvais dors et déjà profiter de la jeune femme, mais ici, sur le sable et au beau milieu d’une trentaine de personnes, ce n’était pas la meilleure des solutions. Oh, je ne doutais pas du fait que ce pourrait être excitant, très excitant même, mais je doutais fort que l’idée plaise à Wanda. Et puis, ce n’est pas comme si l’endroit ne regorgeait pas de cachettes tout aussi loufoques les unes que les autres.
    Mon short moulant laissait entrevoir une jolie forme qui devait tout particulièrement plaire à la jeune femme. Mon bas-ventre ne touchait aucune partie de son corps –fort heureusement-. A vrai dire, de loin, on pourrait presque penser que j’étais en train de faire des pompes au-dessus de la demoiselle. « Ton ami n’avait pas l’air d’avoir froid tout à l’heure, ça te dirait une petite baignade ? » Bien entendu, je savais qu’elle serait dans l’obligation de retirer sa robe et ainsi devoir se coller à moi pour ne pas que la plage entière profite du spectacle. Décidemment, je ne regrettais pas d’être venu.

    Mon regard plongé dans celui de la belle Wanda, j’attendais toujours une réponse. Elle semblait emprunt à une réflexion particulièrement intéressante. « Ne me dis pas que tu te dégonfles ? » dis-je comme pour lui faire admettre que jouer à ce jeu était particulièrement dangereux. De plus, les femmes comme elles ne résistent jamais à ce genre de proposition, toujours prête à montrer de quoi elles sont capables pour faire taire le garçon qui aurait osé les sous-estimer. Personnellement, j’attendais sa démonstration avec impatience.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



◇ pour un flirt, avec toi (...) feat MAËL [X : HOT] Empty
MessageSujet: Re: ◇ pour un flirt, avec toi (...) feat MAËL [X : HOT] ◇ pour un flirt, avec toi (...) feat MAËL [X : HOT] EmptyMar 6 Déc - 20:17

« Comment oses-tu me repousser de la sorte ? » Mes pupilles émeraudes papillonnèrent en sa direction. Je venais tout juste de le pousser - brusquement - le faisant retomber lourdement sur le sable, à mes côtés. Je n'y étais pas allée de mains mortes ; avec lui, il fallait vraiment y aller franchement. Pourtant, même en l'ayant repousser de toutes mes forces, Maël vint à se replacer au-dessus de moi. Ses poings étaient positionnés de chaque côté de ma tête et le brunet, lui-même semblait tenir en équilibre grâce à la pointe de ses pieds. M'enfonçant dans ma serviette, j'osais lui lancer un regard - furtif, cela dit - avant de sentir son souffle tiède contre mes narines, mes lèvres, mes joues. Mon cœur eut des ratés, je n'allais plus tenir ; il me tendait la perche d'un autre côté. Mes mains étaient tranquillement apposées contre ma serviette, mes doigts la serrant avec rage comme pour .. me contrôler. De la concentration, voilà ce qu'il me fallait. Je ne devais pas entrer dans son jeu. Il menait la danse, c'était certain. « Mon corps sur le tien est si désagréable que ça ? » Oh que non. Bien au contraire même. Mes joues s'imprégnèrent d'une légère teinte rosée alors que le brunet semblait à l'aise dans cette position. Je crûs étouffer. Ce type m'excitait, me rendait dingue et pourtant, j'avais réussi à résister à son charme, à toutes ses avances préméditées. J'étais coriace pour résister aux beaux garçons mais combien de temps pourrais-je tenir envers Maël ? « Maël, décale toi s'il te plaît. Je ... J'ai besoin d'air. » Je faisais mine de m'étouffer mais mon piètre numéro de comédienne était voué à l'échec le plus cuisant. Maël ne se décala pas d'un centimètre et enchaîna les remarques. « Ton ami n’avait pas l’air d’avoir froid tout à l’heure, ça te dirait une petite baignade ? » Je lui lançais un regard interrogateur. Une baignade ? Mais ... Le traitre, il devait savoir que je n'avais pas de soutien-gorge ; à mon avis cela devait s'agir de la robe, qui moulait plus où moins la forme de ma poitrine. Je pris un temps de réflexion, mais apparemment cela semblait trop long pour le brunet qui se décida à reprendre la parole. « Ne me dis pas que tu te dégonfles ? » Entrouvrant mes lèvres, l'air étonné et choqué, je vins à positionner l'une de mes mains contre sa joue puis, le repoussa à nouveau, plus abrupt qu'auparavant. « Moi, une dégonflée ? Tu plaisantes j'espère ?! » Je vins finalement à m'extirper de cette 'emprise' qu'avait Maël sur moi, pour me relever par la suite et ce, dans ma totalité. Là, debout face à lui, j'osais lui lancer un regard de défi avant de renchérir. « Tourne toi et ne me regarde pas. » Cette fois-ci, à moi de rentrer dans son jeu et de lui prouver que je n'avais peur de rien. Me positionnant dos à lui, je laissais rapidement glisser les bretelles de ma robe avant de laisser cette dernière, tombée au sol. J'eus alors une idée : j'agrippais le tissu fin et le noua autour de ma poitrine. Satisfaite, je me dirigeais calmement vers le bord de l'eau, laissant mes pieds frôler l'eau, avant de m'engouffrer dans cette dernière, légèrement crispée. Inutile d'appeler Maël, je savais qu'il n'allait pas tarder à me suivre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



◇ pour un flirt, avec toi (...) feat MAËL [X : HOT] Empty
MessageSujet: Re: ◇ pour un flirt, avec toi (...) feat MAËL [X : HOT] ◇ pour un flirt, avec toi (...) feat MAËL [X : HOT] EmptyMar 6 Déc - 21:21


    La demoiselle semblait visiblement perturber par la position que j’avais décidé de prendre. La jeune femme me caressa tendrement la joue, suite à la remarque que j’avais précédemment faîte. Ses joues commençaient à devenir de plus en plus rosées. Bien… Très bien… Elle allait même jusqu’à mimer un pseudo-étouffement pour que je m’écarte d’elle. J’adorais faire cet effet-là à quelqu’un, ça me donnait encore plus envie de pousser le vice. Je doutais fort qu’elle ait besoin d’air, mais plutôt de s’écarter de ce corps irrésistible qui se pressait contre le sien. Elle avait compris que ma proposition de baignade était synonyme, pour elle, de se dénuder bien plus qu’elle ne l’aurait du. Je savais aussi que le fait de la traiter de dégonflée pouvait accélérer le processus. Titiller l’égo d’une femme est un parfait moyen pour obtenir ce que l’on désire le plus de celle-ci. En ce qui me concernait, je voulais partager bien plus qu’une simple trempette avec la jeune femme. « Moi, une dégonflée ? Tu plaisantes j'espère ?! » Répondit-elle tout en se levant brusquement, comme si notre contact était devenu trop douloureux. J’aimais ça, Dieu ce que j’aimais lui faire cet effet-là. Elle me lança un regard de défi particulièrement perturbant, avant d’ajouter « Tourne toi et ne me regarde pas. ». Comme si j’allais me retourner et rater un si beau spectacle ? C’était mal me connaître ! Finalement, ce fut elle qui se retourna, me laissant une magnifique vue sur son postérieur. Sa robe tomba au niveau de ses chevilles, exposant ses seins visibles et vulnérables. J’arquai les sourcils, allait-elle vraiment rester dans cette position plutôt.. dénudée ? Apparemment non. Elle ramena le bout de tissu fleuri sur sa poitrine, de manière à ce que celui-ci forme une sorte de bandeau. Bonne idée, vraiment, j’étais impressionné. La jolie demoiselle se dirigea ensuite vers la grande étendue d’eau ; pas la peine de m’interpeller, je me levai à toute vitesse pour rejoindre Wanda. Avant qu’elle ne soit trop loin du bord de l’eau, je l’agrippai : un de mes bras sur son ventre et l’autre dans son dos. Avec cette dernière, je m’attelai à dénouer sa robe préalablement disposée à cacher son anatomie. Le temps qu’elle se retourne pour protester, j’avais déjà défait son pseudo maillot de bain. Je la retournai presque immédiatement de manière à ce que ses fesses touchent cette partie de moi qui commençait à devenir de plus en plus tendue.

    Pour ne pas que sa poitrine soit visible de tous, je disposai mon autre bras en travers de celle-ci. Je pouvais dors et déjà sentir ses mamelons se durcir. Mon regard fou se posa sur la douce chevelure de la belle blonde ; « On avance ? » lui demandai-je avec ma voix la plus sensuelle et sexy. Décidemment, cette fille me faisait perdre tous mes moyens et mon self-control. « Wanda, Wanda, Wanda… » Exprimai-je à son attention, tout en déposant de rapides baisers le long de son épaule droite.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



◇ pour un flirt, avec toi (...) feat MAËL [X : HOT] Empty
MessageSujet: Re: ◇ pour un flirt, avec toi (...) feat MAËL [X : HOT] ◇ pour un flirt, avec toi (...) feat MAËL [X : HOT] EmptyMar 6 Déc - 23:36

Tandis que ma robe glissait le long de mes jambes, je sentis comme un regard posé sur moi. Me tournant de trois-quart, je découvris - non sans grand étonnement - que Maël me fixait avec le même air qu'un gamin de dix ans face à une vitrine remplie de jouets. Interloquée, je me demandais s'il avait déjà vu une femme à moitié nue. Très vite, je chassais les ondes négatives qui circulaient dans mon esprit pour voiler ma poitrine .. Non pas avec l'un de mes bras mais avec le bout de tissu qui s'était échoué à mes pieds. Je n'étais pas si ' blonde ' que cela après tout : je faisais preuve d'un peu d'imagination et d'originalité. Pivotant alors ma tête blonde de droite à gauche, pour voir si 'tout semblait bien tenir' je vins à esquisser un sourire de satisfaction avant de me diriger, à petits pas, vers l'étendue salée. J'osais alors glisser l'un après l'autre, mes pieds dans l'eau, remarquant qu'elle était plus où moins tiède ce qui n'engendrerait aucune mauvaise surprise de ma part. Mine de rien, je me demandais si mon 'ami' qui s'était rué auparavant, vers la sortie, m'en voudrait encore longtemps. Tôt ou tard, il aurait besoin de moi et vise-versa. Enfin, c'était ce que je pensais.

Quelques instants s'estompèrent et une main se plaqua fermement contre mon dos, exerçant une pression assez forte contre ce dernier, tandis qu'une autre se positionna au creux de mes reins. « Mais .. » Gigotant quelque peu, je n'eus pas le temps de me demander ce qu'il se passait que mon pseudo-haut de bain - fait à la main - semblait se dénouer. Écarquillant les yeux, je déglutis. J'eus le temps de faire quelques moulinets à l'aide de mes bras avant que Maël - cela ne pouvait être que lui - ne vienne à presser mon fessier contre son bas-ventre - apparemment bien excité - tout en positionnant son bras au-devant de ma poitrine. Des frissons parcoururent mon corps ; mes bras étaient repliés et mes doigts agrippèrent sauvagement le bras qui se présentait contre mes seins. « On avance ? » J'aurai aimé retirer son bras mais je savais qu'il s'agissait d'une très mauvaise idée. J'attendrais que nous soyons tous deux dans l'eau pour le lui ôter. « Wanda, Wanda, Wanda… » L'entendre murmurer mon prénom d'une voix aussi suave me donnait des sueurs froides. J'étais envoutée par son charme, envoutée par cette voix, envoutée par ce corps si athlétique qui s'offrait à moi. Succombe Wanda, succombe au plaisir de la chair .. me chuchotait une petite voix ; certainement ma mauvaise conscience. « Maël, ne fait pas ça .. Ce n'est pas bien. » soupirais-je en tentant de me libérer de son bras d'acier. Je répliquais cela mais j'avouais mentir. Il pouvait m'embrasser autant de fois qu'il le désirait, cela m'enchanterait et continuerait même à accroître ma soif d'envie et de passion à son égard. Finalement, je laissais de côté cette petite voix qui m'ordonnait de livrer mon corps à cet homme, pour effectuer quelques pas dans l'eau. Très vite, l'eau arrivait au niveau de mon nombril, puis de ma poitrine, et enfin de mes épaules. Maël vint à me relâcher et je pus tranquillement nager durant quelques instants, libre comme l'air - ou presque - « Dis moi Maël .. » rétorquais-je, tout en m'approchant de lui, plus tentatrice que jamais. « Je peux savoir ce qu'il t'a pris de ... m'enlever mon haut de maillot ? » Arquant un sourcil, je vins à m'avancer suffisamment proche de lui pour glisser l'une de mes mains contre son torse, feignant de se diriger vers son intimité. Heureusement, nous avions pieds et ma poitrine était largement cachée par l'eau ce qui me/nous laissait tout le loisir d'exécuter nos actes malsains sans être vus.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



◇ pour un flirt, avec toi (...) feat MAËL [X : HOT] Empty
MessageSujet: Re: ◇ pour un flirt, avec toi (...) feat MAËL [X : HOT] ◇ pour un flirt, avec toi (...) feat MAËL [X : HOT] EmptyMer 7 Déc - 0:49


    Je repensais à ce malheureux garçon qui nous avait quittés quelques minutes plus tôt. J’étais plutôt ravi d’avoir pris sa place aussi facilement ; en même temps, il semblait y avoir une grande différence entre nous deux. D’un côté, Wanda avait le contrôle, de l’autre, elle le perdait complètement. Et j’étais prêt à mettre ma main à couper que c’était largement plus excitant dans le second cas. Je sentis des ongles s’enfoncés dans la peau de mon bras, celui retenant sa poitrine. « Maël, ne fait pas ça .. Ce n'est pas bien. » Rétorqua la jeune femme, presque gênée. J’insistai sur le presque, puisque les signes qui émanaient de son corps disaient clairement qu’elle en avait envie, très envie. « Ce n’est pas bien » ou la chose à ne jamais dire à Maël Achille Rimbaud puisque j’avais tendance à être attiré par tout ce qui ‘n’était pas bien’, justement. Elle s’écarta de moi pour effectuer quelques pas seule dans l’eau, afin de se « couvrir » à l’aide de l’eau salée, par la même occasion. Je me demandais si elle avait remarqué que l’eau était transparente et que ça ne changeait rien au fait que je puisse observer sa généreuse poitrine. « Dis moi Maël .. » demanda-t-elle avant de revenir sur ses pas pour s’approcher de moi, une expression plus que tentatrice sur le visage. Bien… Je préférais largement la voir avec cette tête, très séduisante je devais l’avouer. « Je peux savoir ce qu'il t'a pris de ... m'enlever mon haut de maillot ? » poursuit-elle pour compléter son début de phrase. Nous arquâmes nos sourcils presque simultanément, quelle drôle de question.
    Elle était maintenant pratiquement sur moi, une main sur mon torse, à quelques centimètres de mon maillot de bain. Je failli ne pas pouvoir me concentrer, mais finalement, tant qu’elle ne touchait pas entièrement ‘la chose’, j’étais capable de parler et réfléchir. « Pourquoi enlever ton haut de maillot ? Dans un premier temps car il n’en était pas tout à fait un et dans un deuxième temps pour que tu poses la question ». Je plaçai mes mains des deux côtés de son bassin et descendis, lentement, jusqu’à atteindre le petit bout de tissu que constituait son bas. Délicatement, je m’attelai à l’abaisser, centimètres par centimètres. Pendant ce temps, je l’embrassai, déjà prêt à l’entendre rouspéter. Notre baiser était plus ou moins fougueux, avec néanmoins un petit côté chaste et patient. Je devais faire une tête de plus que la demoiselle, mais mes bras n’étaient pas assez longs pour continuer à descendre son charmant boxer version maillot de bain noir. Je pris une grand inspiration avant de plonger sous l’eau et abaisser son bas jusqu’à ses genoux ; ou moins elle avait encore la liberté de le remettre si ça ne lui plaisait pas. En remontant à la surface, je fis un rapide passage avec ma langue le long de son ventre. « Maintenant, tu peux poser la question à savoir, pourquoi est-ce que j’ai également enlevé ton bas ? Et si tu ne connais toujours pas la réponse, je peux t’éclairer en te montrant ce que j’ai en tête, à moins que tu ne me surprennes en me devançant.» Des défis, toujours des défis.

    J’ébouriffai légèrement mes cheveux, pratiquement plaqués sur mon cuir chevelu. On se serait presque cru dans une pub L’Oréal, sans le « parce que je le vaux bien ». Mes gestes étaient parfaitement calculés pour attiser le désir de la jolie jeune femme, que je comptai bien faire mienne pour le reste de la journée. Jai tendance à être déterminé, que voulez-vous…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



◇ pour un flirt, avec toi (...) feat MAËL [X : HOT] Empty
MessageSujet: Re: ◇ pour un flirt, avec toi (...) feat MAËL [X : HOT] ◇ pour un flirt, avec toi (...) feat MAËL [X : HOT] EmptyMer 7 Déc - 15:48

On se serait crûs dans une scène de feuilleton typiquement américain. La jolie blonde qui essayait d'avoir dans ses filets le beau brun ténébreux. Mythique. A ce même moment, c'était Maël qui avait l'avantage. Il aimait prendre le dessus apparemment ; mais quel homme ne rêverait-il pas de l'avoir ? Continuant d'effectuer quelques brasses, je remarquais bien vite que l'eau était translucide ce qui ne me désavantagea pas pour autant. De là où j'étais, Maël aurait certainement le plaisir de jeter un regard en direction de ma poitrine désormais, libérée de ce vulgaire bout de tissu. Il était alors temps pour moi de rentrer dans le jeu du jeune mannequin. Séduire les hommes et les déposséder de leurs biens les plus chers étaient ma priorité. Dans ce contexte là, ma première mission était de séduire Maël, le rendre plus faible, plus apte à répondre positivement à mes faveurs (...) Pour cela, je savais parfaitement comment y arriver. Ma stratégie était la suivante : s'approcher de lui, lui lancer un regard envoutant comme jamais, le désillusionner, caresser sa peau légèrement hâlée, ses muscles saillants et bien fermes avant de m'attaquer à une autre partie, bien plus intime encore. Ce que je fis, mais Rimbaud me devança ; comme toujours, il avait une longueur d'avance. « Pourquoi enlever ton haut de maillot ? Dans un premier temps car il n’en était pas tout à fait un et dans un deuxième temps pour que tu poses la question » J'esquissais un sourire, l'automatisme probablement. Je prenais appui sur les épaules du brunet alors que ce dernier me captura les lèvres tout en tentant de m'ôter mon bas de maillot de bain. Mais ce baiser ne dura qu'un dixième de secondes avant que je ne vienne à m'écarter, lui gratifiant d'une légère tape sur sa joue. Ses lèvres m'étaient destinées pour plus tard, pas maintenant. « [crimson]Monsieur Rimbaud est bien trop rapide ... [/color] » soupirais-je d'une voix mielleuse, au creux de ses lèvres. Il plongea alors sous l'eau et laissa glisser mon culotte/boxer de bain à mi-cuisses, pas plus. Il émergea à nouveau - digne d'une pub pour une marque de shampoing - avant de poser à nouveau son regard sur moi. « Maintenant, tu peux poser la question à savoir, pourquoi est-ce que j’ai également enlevé ton bas ? Et si tu ne connais toujours pas la réponse, je peux t’éclairer en te montrant ce que j’ai en tête, à moins que tu ne me surprennes en me devançant. » Je laissais échapper un rire cristallin avant de ramener mon boxer sur mon intimité - de quoi l'agacer, ce que j'adorais faire - Je secouais machinalement ma tête avant de m'approcher une fois de plus de cet homme. « Tu me veux Maël ? Est-ce que je te rends dingue ? » Question rhétorique et stupide également. C'était fait pour. Mes lèvres frôlèrent l'arrête de sa mâchoire avant de venir titiller son lobe d'oreille - de quoi lui donner un avant goût de ce qui l'attendrait plus tard - « Relax ... Je ne suis là que pour te faire du bien, tu le sais. » continuais-je à murmurer à son oreille, d'une voix suave. Le jeu se poursuivit à nouveau. Alors que ma poitrine effleurait son torse, l'une de mes mains vint à longer ses abdominaux pour se glisser dans son short de bain. « Je vois que j'ai la réponse à ma première remarque .. » soupirais-je avant d'esquisser un doux sourire. Mes doigts finirent par empoigner son membre déjà bien durci et vinrent à effectuer des mouvements assez vigoureux d'avant en arrière. Mon autre main quant à elle, laissa échouer le reste de son short au bas de ses pieds, me permettant ainsi de palper son adorable fessier qui me tentait depuis tout à l'heure. Dès lors, quelques légers râles de plaisir se firent entendre de la part du brunet. J'étais conquise. « Je me débrouille comment ? » rétorquais-je entre deux baisers sur sa jugulaire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



◇ pour un flirt, avec toi (...) feat MAËL [X : HOT] Empty
MessageSujet: Re: ◇ pour un flirt, avec toi (...) feat MAËL [X : HOT] ◇ pour un flirt, avec toi (...) feat MAËL [X : HOT] EmptyMer 7 Déc - 17:59


    « Monsieur Rimbaud est bien trop rapide ... » avait-elle dit après mon rapide baiser. Rapide ? Oh que non, je qualifierai plutôt ça d’avant-goût. Comme je l’avais prévu, son boxer ne resta pas longtemps là où je l’avais laissé. Quel dommage…. « Tu me veux Maël ? Est-ce que je te rends dingue ? » Souffla la jeune femme tout en me caressant le lobe de l’oreille, avec sa langue qui plus est. En effet, il n’y avait aucun doute sur le fait que je la voulais, là maintenant tout de suite, mais elle n’avait pas encore atteint cette limite qui me fera dire qu’elle me rendait fou. « Relax ... Je ne suis là que pour te faire du bien, tu le sais. » Stressé ? Moi ? Bien sur que non, au contraire, je me laissai faire comme un gentil garçon bien élevé. Parfois il y a du bon à laisser une femme contrôlée les préliminaires. Sa douce main vint longer mes abdominaux pour descendre de plus en plus bas et atteindre cette partie particulièrement sensible. « Je vois que j'ai la réponse à ma première remarque.. » continua-t-elle, avec une voix de plus en plus suave. Je voulus rétorquer que ce n’était que le début et qu’elle risquait d’être surprise, mais je laissai couler. Ses va et vient m’arrachèrent quelques râles rauques, ainsi que la vivacité avec laquelle elle palpait ma fesse gauche. Dans cette position, j’étais un peu pris des deux côtés, ne me laissant pas tant de marge de manœuvre que ça. Je pouvais très bien profiter de ces délicieuses caresses, ou reprendre le contrôle pour que ce soit à mon tour d’apporter ne sait-ce qu’une once de plaisir à la jeune femme. « Je me débrouille comment ? » demanda-t-elle, comme si elle ne connaissait pas déjà la réponse. « Bien… Très bien même » répondis-je avec une voix légèrement étouffée ; sans qu’elle s’y attendre, je l’attrapai par l’intérieur des cuisses, de manière à ce qu’elle puisse entourer ses jambes autour de mon bassin. C’était une position outrageusement provocante, mais l’expression de Wanda me convainquit que j’avais bien fait de la prendre. De cette manière, j’avais un total accès sur sa poitrine ; Je suçai d’abord son mamelon gauche, puis le droit. Je les aspirai et les agaçai avec ma langue. J’utilisai mes mains pour compresser le dessous de ses seins de manière à pouvoir prendre davantage de chair dans ma bouche. Et quand j’eus collé mes lèvres autour, je mordillai jusqu’à ce que la jolie blonde pousse de faibles gémissements, jusqu’à ce qu’elle trouve mon visage à tâtons et m’arrache à sa poitrine pour m’attirer vers sa bouche. Nous nous embrassâmes comme si nous explorions chaque centimètre carré de nos langues, de nos lèvres, de nos dents. J’ôtai pour la deuxième fois son bas de maillot de bain, avec cette aisance née de l’habitude. Il aurait du exister des mots plus raffinés pour réclamer ce que je voulais, mais je ne pensais qu’à une chose : combien je désirais me sentir en elle. Combien je désirais planter cette turgescence brillante entre ses jambes. Mais avant toute chose, je devais aiguiser son désir au maximum, jusqu’à ce qu’elle me supplie de continuer... autrement, dirons-nous. Je fis descendre une de mes mains le long de sa poitrine et de son ventre. Quand j’atteignis son entrejambe, son corps réagit d’une manière très expressive. De l’index, je traçai le contour de son intimité. « Même en étant dans l’eau, je peux sentir à quel point tu es mouillée ». J’introduisis ce même doigt en elle, puis un deuxième… Alors, je me mis à les plier et déplier très légèrement, pour l’agacer de cette extrémité, et seulement de cette extrémité.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



◇ pour un flirt, avec toi (...) feat MAËL [X : HOT] Empty
MessageSujet: Re: ◇ pour un flirt, avec toi (...) feat MAËL [X : HOT] ◇ pour un flirt, avec toi (...) feat MAËL [X : HOT] EmptyMer 7 Déc - 22:08

J'enchaînais les mêmes mouvements, secondes après secondes. Je ne me lassais pas de donner du plaisir à Maël. C'était jouissif de le voir apprécier ce que JE pouvais bien lui faire. S'il n'avait pas entamé la conversation tout à l'heure, alors rien de tout cela ne serait arrivé. Il aurait continué à mener sa petite vie, sautant sur toutes les femmes qui auraient eu le plaisir de croiser son regard. Quant à moi, peut-être aurais-je effectué la même action, le même acte, auprès de mon ami et non de Maël. Mais le destin en avait voulu autrement et pour rien au monde, je n'attribuerai ma place à une autre personne. L'instant était trop crucial pour que l'une de ses groupies ne viennent à me devancer. Ce qu'il me fit le plus plaisir alors que je poursuivais mes va-et-viens étaient les soupirs de plaisir que le brunet soufflaient - au niveau de mes narines ainsi que mes lèvres - Comme pour le rassurer, j'apposais sereinement l'une de mes mains contre sa nuque, caressant celle-ci du bout des doigts. J'aurai certainement l'occasion de lui tripoter une nouvelle fois ses jolies paires de fesses, plus tard. Puis, ma tête se cala au creux de son cou, lui déposant de furtifs baisers sur sa clavicule, comme pour attiser le désir qui émanait de nos corps. « Bien… Très bien même » Un sourire, fier, naquit sur mes lèvres alors que je m'écartais de quelques centimètres de lui, espérant croiser à nouveau son regard glacial. C'était exactement la réponse que j'attendais. Le fait qu'il puisse me dire que cette petite gâterie lui prodiguait du bien, m'exaltait et me poussait même à poursuivre mon acte. J'aurai pu, j'aurai dû même, avant que Maël ne vienne à me prendre par surprise. Mes jambes vinrent alors à s'enrouler autour de son bassin. Nous étions presque tels Adam et Eve. J'avouais trouver ça excitant. Ma poitrine était désormais à la bonne hauteur pour que le brunet puisse ' s'amuser avec '. Ce qu'il fit ; il ne perdit pas de temps et se mit à triturer mes mamelons avec rage et fermeté. Les pinçant, retournant, caressant. Je me mordillais sauvagement la lèvre inférieure ; cela me procurait du bien et du mal à la fois car la poitrine était l'une de mes faiblesses. Mes deux mains étaient désormais agrippées à la crinière brune du bellâtre. J'exerçais une certaine pression sur son cuir chevelu dû aux actes qu'il commettait - infligeait ! - sur mes seins. Je me sentais déboussolée, ne sachant véritablement que faire à part me laisser-faire et continuer à pousser quelques doux gémissements. En ce même moment, j'étais faible, très faible et je savais que Maël allait jouer là-dessus. Puis, dans un même élan, nos lèvres vinrent à se chercher ; débutant ainsi un baiser des plus fougueux, des plus rageants, des plus .. magiques également. A moitié essoufflée, je poursuivis cet échange, n'hésitant pas à enfoncer davantage ma langue dans le 'gosier' de mon partenaire. Ce baiser me surprenait mais me plaisait affreusement même, je pouvais y puiser une nouvelle source d'énergie. Après l'avoir embrassé avec sauvagerie - c'était le mot - il vint à m'ôter le dernier bout de tissu que je possédais. Je me serais crû telle dans la célèbre peinture de Botticelli : La Naissance d'Aphrodite. Oui, j'étais Aphrodite, il était mon Apollon. Ses gestes étaient beaucoup plus vifs et rapides cette fois-ci. Je sentais l'impatience le guetter. Mes joues s'empourprèrent d'une teinte légèrement rosâtre lorsque le jeune homme se décida à toucher, à nouveau, mon corps. L'excitation était toujours autant présente. Je suivis la ligne imaginaire que Maël traçait sur mon corps, à l'aide de son index. Je le vis descendre, encore plus bas, toujours plus bas atteignant le point le plus fatidique, le fruit défendu que tout homme convoitait. Je détaillais un instant son doigt qui caressait mon intimité, avant de planter mon regard dans celui de mon partenaire. Je comptais le déstabiliser, perturber ses sens et son objectif mais .. rien n'y fit. « Même en étant dans l’eau, je peux sentir à quel point tu es mouillée » Impassible, je me contentais de rester immobile, continuant de le fixer de ce regard suspicieux et embarrassant. Je collais une nouvelle fois mon corps nu contre le sien et la balade se poursuivit ; Rimbaud prit de nouveau l'avantage et je ne savais si j'arriverais à contenir plus longtemps mes râles. Je me sentais pousser des ailes, à mesure qu'il titillait cette extrémité. Je n'étais plus rien à présent ; j'étais dépourvue de toutes forces, livrée à la merci de ce Don Juan implacable. Je me sentais chétive et défaillante (...) « Maël .. Finissons-en. » soupirais-je entre deux souffles de plaisir, venant même à cambrer mon corps sous les doigts experts du jeune homme. Il avait très bien compris le sens de ma phrase ; je n'en pouvais plus d'attendre qu'il me possède entièrement, qu'il le fasse une bonne fois pour toute. Cette fois-ci, je livrais les armes mais .. Je n'avais pas encore dit mon dernier mot puisqu'il nous restait toute la soirée pour poursuivre nos ébats.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



◇ pour un flirt, avec toi (...) feat MAËL [X : HOT] Empty
MessageSujet: Re: ◇ pour un flirt, avec toi (...) feat MAËL [X : HOT] ◇ pour un flirt, avec toi (...) feat MAËL [X : HOT] EmptyMer 7 Déc - 23:41


    Elle s’arracha à mon baiser dévorant pour hoqueter : « Maël .. Finissons-en. » Non.. Pas comme ça, pas aussi rapidement. Je trouvais amusant d’essayer de savoir combien de sons différents je pouvais tirer d’elle… Elle était tellement appétissante que j’en avais l’eau à la bouche. Plus je lui procurais du plaisir, plus mon désir d’en fournir davantage grandissait. Après tout, nous en étions qu’aux préliminaires... Elle n’était pas au bout de ses surprises quant au reste de ce que j’avais à offrir, à lui offrir. Je m’arrêtai devant l’expression ténébreuse de Wanda, sans la toucher autrement que du regard. La force de son corps, les courbes lisses de sa poitrine et le cercle clair de ses mamelons, la pâleur presque scintillante de l’eau sur sa peau. Puis la ligne gracieuse de ses épaules et de son cou, et enfin son visage. J’aurai pu endurer la gloire de ses beaux cheveux blonds mais ses yeux, ses yeux…Le vert le plus téméraire qui existe avant le bleu, et le plus riche que j’aie jamais vu. Et ses cils, si épais qu’ils ressemblaient à de la dentelle noire ; ses traits si délicats, si finement ciselés, comme par un artisan qui accordé la plus grande attention à leur moindre courbe : les pommettes hautes, le menton élégant, les sourcils bien arqués… Et sa bouche magnifique, si rouge contre la blancheur de sa peau. Je touchai son visage, le caressai de la tempe au menton, mais les gouttes d’eau accrochées à sa peau empêchèrent mes doigts de glisser en un geste fluide. J’avais suspendu la pseudo-pénétration de mes doigts pour titiller ce petit morceau de peau si sensible chez les femmes. Je continuai de cette manière jusqu’à ce qu’elle soit complètement ouverte et prête à me recevoir. Mon membre glissa entre ses jambes, mais sans la pénétrer. Cette sensation de mon sexe si raffermit qui se glissait entre ses cuisses m’arracha un léger gémissement. Mon contrôle ne tenait plus qu’à un fil qui ne tarderait pas à se rompre. Des années de pratique m’ont appris que le seul moyen d’éviter l’escalade, c’est d’y aller prudemment, lentement, en se concentrant sur chaque geste. Je la ramenai brutalement contre moi, faisant glisser toute cette longueur rigidifiée contre ses parties les plus intimes. Cette sensation de mon membre érigé glissant d’avant en arrière entre ses zones les plus tendres déclencha l’amorce d’une pesante chaleur. Et pour cette brève période, elle était à moi, rien qu’à moi, pour entamer avec elle ce que bon me semblerait. Je découvris à l’encontre de la jeune femme un sentiment tout particulièrement nouveau. J’étais plus ou moins envoûté par son contact et tout ce que nous venions de nous promettre… Je ne pensais plus qu’à elle, qu’à ce que je m’apprêtais à lui faire, qu’à ce que nous aurions l’occasion d’accomplir plus tard. Faire ça dans au beau milieu de la mer était plus ou moins excitant, mais les positions se limitaient à être portées ou verticales, ce qui n’était pas très pratique au bout d’un moment. Pour l’instant, je pouvais très bien manœuvrer en toute aisance, mais plus tard, après lui avoir fait goûter à un exquis avant-goût, j’étais bien décidée à l’emmener chez moi, pour continuer ces ébats de toutes les manières qu’ils nous étaient possibles de le faire. « Supplies-moi de te prendre » lui demandais-je avec une voix plutôt étrange, mi-enrouée, mi-étouffée. D’accord, je n’avais à proprement dit besoin qu’elle me supplie, mais me connaissant, ça allait redoubler l’excitation et par conséquent, mes prouesses sexuelles. *S’il te plait, s’il te plait dépêche toi* n’arrêtait pas de se dire mon esprit. J’étais capable de tenir comme ça longtemps, mais au bout d’un certain temps, ça devient presque trop douloureux pour un homme de bander sans assouvir son désir le plus cher : pénétrer sa chère et tendre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



◇ pour un flirt, avec toi (...) feat MAËL [X : HOT] Empty
MessageSujet: Re: ◇ pour un flirt, avec toi (...) feat MAËL [X : HOT] ◇ pour un flirt, avec toi (...) feat MAËL [X : HOT] EmptyJeu 8 Déc - 15:18

Tout se chamboulait désormais. Je perdais tous mes sens, comme si cet individu venait de me les capturer. Perdant mes moyens, je n'avais plus le contrôle de mon corps. Mon corps qui, d'ailleurs, semblait s'articuler, se désarticuler, telle une poupée de chiffon. J'étais son pantin, il était mon créateur et se permettait de commettre le moindre geste, le moindre abus sur moi. Mon dos se cambra, se raidit, de même que mon bassin qui s'ondula sous les caresses et la gestuelle méticuleuse du bellâtre. Mon souffle se cala un court instant au sien ; je crûs défaillir. Il tentait le diable, me tentait (!) Je ne sais pour quelle raison mon esprit songea aux personnes présentes sur la plage, à continuer de se faire dorer la pilule au soleil - profitant du moins, des derniers rayons qui se profilaient à l'horizon - Peut-être que ces mêmes individus pourraient nous surprendre ; nous deux, à faire des galipettes au beau milieu de l'eau. Par crainte éventuelle, mes mains cramponnèrent davantage la chair du brunet, comme s'il se devait se tenir auprès de moi. Mes pupilles scrutèrent chaque partie de son corps, chaque muscle qui se tendait et se détendait, chaque poil qui se hérissait ; ces caresses m'enivraient, m'emportaient dans un univers charnel. Je perdais une nouvelle fois pied avec la réalité. J'apercevais son membre râpant mes cuisses ; allait-il enfin suivre mes conseils ? J'humectais brièvement mes lèvres avant de glisser ces dernières au creux de son cou, remontant jusqu'à son menton. Je le dévorais de baisers ardents, plus abrupts les uns que les autres. Les remous de l'eau m'empêchaient de m'accrocher correctement au corps de l'Apollon mais fort heureusement, ce dernier me rattrapait, à chaque glissade. « Supplies-moi de te prendre » Rien qu'à cette phrase, je savais que la nuit allait être longue. S'il débutait ainsi, c'était certainement qu'il avait d'autres idées en tête. Ce petit côté aventureux/hasardeux m'excitait et me rendait de plus en plus curieuse. Mes lèvres s'entrouvrirent mais aucun son n'en sortit. Je mouillais davantage, c'était certain. Ma poitrine, meurtrie par les coups de langue qu'avaient infligé précédemment Maël, s'écrasa contre le corps de ce dernier. Un coup brutal, qui n'était pas sans rappeler la frénésie qui nous possédait. Haletante, je vis son membre au garde à vous ; un sourire s'installa sur mes lèvres tandis que mes cuisses, souffrantes et tremblotantes, vinrent à s'écarter de plus belle. Je laissais mon corps onduler contre le sien, mais mon intimité n'était pas en reste et cherchait, en vain à ce qu'un nouvel élément puisse s'y introduire. « Maël ... » fredonnais-je, plus poussive que jamais. L'une de mes mains chercha à tâtons sa verge, désireuse de forcer Maël à me pénétrer. « Prends moi. Là, tout de suite .. Je suis tout à toi. » Mes baisers fiévreux continuèrent leur cheminement sur ses pommettes, puis sa tempe. Je ne le suppliais pas mais le forçait à me faire l'amour. C'était tout ce que j'espérais à présent.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



◇ pour un flirt, avec toi (...) feat MAËL [X : HOT] Empty
MessageSujet: Re: ◇ pour un flirt, avec toi (...) feat MAËL [X : HOT] ◇ pour un flirt, avec toi (...) feat MAËL [X : HOT] EmptyJeu 8 Déc - 16:13


    Je suivis du regard ses courbes jusqu’à cet endroit si désireux, et je lui laissai voir dans mes yeux ce que j’éprouvais en la contemplant de la sorte. Je l’avais déjà longuement observé, mais ce spectacle m’emplissait toujours du même émerveillement et de la même incrédulité – comme si elle était une sublime œuvre d’art que j’avais dérobé au musée où elle était exposée dans une vitrine, dérobée pour pouvoir caresser sa surface lisse et magnifique de tout on soûl. Le contact de sa peau glissant sur la mienne tirait de vibrants soupirs de mes lèvres entrouvertes. Je voulais qu’elle ne veuille que moi, que je suis le seul à pouvoir lui fournir de telles sensations.« Prends-moi. Là, tout de suite.. Je suis tout à toi. » Dit-elle, comme à l’apogée de tout contrôle. J’allais faire ce qu’elle voulait, et bien plus encore. Elle m’embrassait d’une manière très fiévreuse, comme si sa vie dépendait de ce qu’il allait advenir de nos deux corps. Mes hanches ondulaient au rythme de son baiser et je pris cela pour une invitation, me glissant en elle, lentement, jusqu’à ce qu’elle pousse un long soupir de libération. Puis je m’enfonçai entièrement, aussi vite, aussi loin que possible. Arquée contre moi, la belle blonde avait un regard voilé par le plaisir ; son visage était à quelques centimètres du mien, ses yeux si proches qu’ils emplissaient ma vue. De la sorte, je n’avais aucune idée de ce qu’il pouvait bien se passer sur le plage, si nous étions observés ou si quelqu’un avait remarqué notre petit jeu érotique. J’observai ce visage en bougeant en elle, la portant à moitié afin de pouvoir regarder mon corps se tordre contre elle. Elle se soulevait pour venir à ma rencontre, jusqu’à ce qu’un rythme s’installe entre nous. Un rythme forgé des martèlements frénétiques de nos corps, des battements sourds de nos cœurs, du nectar de nos lèvres et de la vibration de chaque extrémité de nos nerfs. Chaque caresse devenait mille caresses, chaque baiser milles baisers. De même, chacun de mes mouvements l’emplissait d’un fluide délicieusement chaud, comblant sa peau, son sang, ses os, jusqu’à devenir une immense vague de chaleur qui nous engloutit comme la lueur du jour naissant engloutit la nuit. Mon corps chantait à l’unisson du sien et juste à l’instant où je crus ne pas pouvoir en supporter davantage, la chaleur devint brûlante, me submergea et me transperça. Au loin, j’entendis de vagues bruits ainsi que des semi-hurlements. C’était Wanda, c’était moi.
    Elle s’effondra sur moi ; son cou contre mon visage me permit de sentir son pouls galopant avec frénésie. Nous étions là, debout, entrelacés comme peuvent l’être un homme et une femme, nous serrant l’un contre l’autre jusqu’à ce que les rythmes de nos cœurs s’assagissent. Wanda fut la première à lever la tête, se soulevant à l’aide de mes épaules, pour nous observer. Ses yeux étaient emplis d’une lueur d’émerveillement, comme ceux d’un enfant venant de découvrir une nouvelle joie dont il ignorait jusque-là l’existence. Elle ne dit rien, se contentant de me regarder en souriant. Moi aussi, je souriais…Je laissai mes mains courir dans son dos, tout en déposant de doux baiser le long de sa jugulaire. « Il faudrait peut-être songer à sortir de l’eau, tu ne crois pas ? » . Je n’évoquai pas le fait de poursuivre nos galipettes chez moi, chose qui semblait assez évidente. J’avais tellement été distrait pas nos ébats que j’avais complètement oublié l’existence des piètres morceaux de tissus qui recouvraient les parties intimes de nos corps. « C’est toi qui a nos maillots de bain ? » demandai-je, encore sous l’effet de la délicieuse sensation de nos corps à l’unisson.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



◇ pour un flirt, avec toi (...) feat MAËL [X : HOT] Empty
MessageSujet: Re: ◇ pour un flirt, avec toi (...) feat MAËL [X : HOT] ◇ pour un flirt, avec toi (...) feat MAËL [X : HOT] EmptyVen 9 Déc - 0:07

Je n'avais plus eu la notion du temps dès lors que cet homme avait posé son attention aussi particulière soit-elle sur moi. Je ne savais pas exactement dans quoi je m'embarquais. En revanche ce que je savais, était le fait que je sois bien en présence de Maël, niché contre mon corps, à l'entendre battre la mesure tout en soupirant d'exaltation. Je ressentais un plaisir qui s'accroissait peu à peu. Mes lourdes paupières se refermèrent, me permettant un bref instant de me reposer l'esprit, de me remémorer l'extravagante après-midi qui venait de se produire. A la base tous deux étions rivaux, prêt à tout pour relever le défi lancé par l'autre. Nous étions complices en même tant qu'éternels rivaux/ennemis. Pourtant, même si nous aimions butiner de fleurs en fleurs, nous nous étions jamais mis en même temps de coucher ensemble ; cela n'avait pas fait parti de nos projets à venir. Sauf que rien ne s'était produit comme nous l'aurions espéré. La folie et le désir de posséder le corps de l'autre étaient désormais évidentes. Je ne pouvais contenir ce sentiment de réel bonheur, de pure excitation qui parasita mon esprit ; davantage encore lorsque le brunet me toucha, me caressa et me pénétra. Nous avions enfin céder l'un à l'autre malgré les limites que je m'étais fixée. Je n'étais pas rassurée pour autant, même si le désir flagrant de ce jeu de séduction perpétuel entre nous se poursuivait. Je ne connaissais pas les conséquences que pourraient engendrer un tel acte. Ce qui était fort probable était le fait que Maël devienne mon plan c*l régulier, à la place de l'autre lâche - et idiot -. Restait à savoir si le mannequin accepterait mon offre ou non ? Comment pourrais-je m'y prendre ? .. Telle était la question.

Mon pouls s'accéléra de plus alors que mon corps - mon intimité plus précisément - s'avérait martelé de toute part. J'étais hors de contrôle. Mes bras s'agrippèrent férocement à la peau humide du brunet, désireuse de ne pas tomber à la renverse. Je le laissais mener la danse ; j'aimais lorsque les hommes prenaient les devants et me montraient le chemin. Fermant à nouveau les paupières, cette fois-ci, plus longtemps que la fois précédente, je lâchais un énième râle de plaisir ; faisant basculer par la suite, ma chevelure blonde derrière mes épaules dénudées. Je laissais onduler mon corps contre le sien, tentant de caler réciproquement nos rythmes. Le feu ardent continuait de me ronger, de l'intérieur. Mes lèvres se plaquèrent hasardeusement sur la peau de mon partenaire, la lui mordillant alors que les coups qu'il m'infligeait - au plus bas de mon corps - me rétorquaient une légère moue. J'éprouvais alors une sorte de sentiment de bien-être, de sécurité, un frisson de plaisir au contact de cet homme. Nous avions franchi un nouveau cap, j'espérais seulement que nos relations restent intactes.

Toute bonne chose avait une fin. Nos mouvements cessèrent, nos soupirs s'atténuèrent .. Nous espérions calmer rapidement nos pulsations, bien trop rapides à mon goût. Ma tête se pencha en arrière, dû à une raideur au niveau de la nuque. Je restais immobile, fixe, tandis que le jeune homme vint à retirer son membre de mon anatomie. Je tentais de me remettre de mes émotions, en vain. Laissant finalement mes pieds regagner le sol où plutôt, l'eau, j'eus ce sentiment d'engourdissement ; comme si l'on m'avait privé de mes jambes, de mes pieds trop longtemps. Posant une main rassurée sur le torse du brunet, je lui lançais un regard complice avant de pivoter ma tête blonde en direction de la plage - où quelques curieux semblaient jeter des regards suspicieux à notre encontre - Je ravalais un fou-rire nerveux avant d'entendre pour la première fois après cet échange houleux, la voix étouffée du bellâtre. « Il faudrait peut-être songer à sortir de l’eau, tu ne crois pas ? » J'acquiesçais vivement d'un signe de tête avant d'enrouler mes bras autour de mon corps, voilant ainsi ma poitrine. Un frisson me parcourut l'échine - certainement dû au froid qui s’immisçait sur la jetée - « Je suis parfaitement d'accord. Allons-nous en. » Je lui lançais un sourire discret, il me le rendit. Apparemment, notre relation ne s'était pas encore dégradée. Je retrouvais le Maël d'antan et cela ne pouvait que me ravir. « C’est toi qui a nos maillots de bain ? » Je fis mine de réfléchir avant de plaquer l'une de mes mains contre ma nuque. Mes yeux se mirent à chercher du regard ce qui pouvait bien ressembler à un morceau de tissu. « Ne bouge pas, je reviens. » Je crû avoir flairé quelque chose ou du moins, visionner ce qui était susceptible de ressembler à ce que nous cherchions. Effectuant quelques brasses, j'agrippais deux bouts de tissus : mon boxer noir et ma robe, atrocement chiffonnée. C'est avec hâte que j'enfilais ces derniers articles - gardant simplement la robe autour de ma poitrine - avant de me diriger tranquillement vers le bord de la mer. « Ah j'oubliais ... » déclarais-je, à moitié sortie de l'eau. Mon corps pivota en direction du beau brun encore présent dans l'étendue salée. Pointant mon index en l'air, je renchéris d'une voix mutine. « Il me semble que ton short de bain se trouve ... quelque part par là. » D'une main, je fis quelques gestes approximatifs dans une zone précise du gigantesque bassin avant de lui lancer un sourire sournois, comme à mon habitude. Je lui souhaitais bonne chance pour le chercher sachant que je n'avais strictement aucune idée de l'endroit où son 'boxer' pouvait être. Dommage ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



◇ pour un flirt, avec toi (...) feat MAËL [X : HOT] Empty
MessageSujet: Re: ◇ pour un flirt, avec toi (...) feat MAËL [X : HOT] ◇ pour un flirt, avec toi (...) feat MAËL [X : HOT] EmptyVen 9 Déc - 11:08


    La jeune femme fut parcourue d’un frisson ; en effet, la température venait clairement de baisser d’au moins deux voire trois degrés. L’inconvénient de l’air iodé… Il suffit de se rapprocher de l’eau pour sentir le vent augmenté en intensité ou perdre un peu de chaleur. « Je suis parfaitement d'accord. Allons-nous-en. » Au moins, nous étions d’accord. Je me serai mal-vu rester là éternellement, à peser le pour et le contre entre un bon lit bien douillet et l’immense étendue d’eau salée. Dire que j’avais prévu de coucher avec elle, aujourd’hui, de cette manière, serait complètement faux. Surtout qu’à la base, nous étions censés participer à une sorte de compétition ; à savoir lequel de nous deux possèderaient le plus de conquêtes. Et nous voilà, nus et prêts à réitérer le premier avant-goût de ce que nous nous étions l’un l’autre préalablement donné. Au moins, ça ne semblait pas changer la relation si complice que nous entretenions avant. Car oui, parfois, on peut vite être surpris après avoir couché avec quelqu’un ; et c’est pour cette même raison que, selon moi, le sexe entre amis n’est pas du tout recommandé. La seule chose ayant changé avec la belle blonde était que je me sentais étonnement bien et serein, comme si elle avait réussi à capter ce petit morceau de moi qui d’habitude reste enfermé dans une case de mon esprit. Je voulais bien avouer que la métaphore n’était pas très recherchée, mais c’est exactement ce que je ressentais. Elle avait réussi à aiguiser ce « moi » intérieur, chose assez… Inhabituelle. « Ne bouge pas, je reviens. » lança-t-elle avant de se diriger un peu plus loin que là où nous étions, pour ressortir de l’eau ce qui semblait être sa robe et son bas. Je failli penser qu’elle m’ait oublié, jusqu’à ce qu’elle se retourne avec une expression trop ‘perfide’ pour être vraie. « Il me semble que ton short de bain se trouve ... quelque part par là. » Je fis mine de jeter un coup d’œil vers l’endroit qu’elle m’avait exposé, sans vraiment chercher le bout de tissu noir. Elle était tellement mignonne avec cet air victorieux sur le visage que je ne pouvais pas me permettre de le lui enlever aussi vite. En effet, c’était mal me connaître de penser que ça me gênerait de ne pas retrouver mon maillot de bain. Oui, j’avais bien compris son petit jeu : elle n’avait aucune idée d’où pouvait bien se trouver mon boxer. Tant qu’elle avait le sien et que j’étais le seul à profiter de ce corps exquis, je n’avais que faire de ce qu’on pouvait bien penser du mien. Surtout que j’avais plutôt l’habitude de me balader à poil, ne serait-ce que chez moi ou dans le cadre de mon boulot. Et puis, les regards allaient plus se tourner vers moi que vers elle ; c’est exactement ce que je voulais. Je priais simplement de ne pas me faire arrêter pour outrage sur la voie publique. Oui, à ce que je sache, Montsimpa n’est pas encore une ville nudiste –Quel dommage, n’est-ce-pas ? Je rejoignis Wanda paisiblement, comme si rien ne clochait. Comme je m’y attendais, tous les visages étaient tournés dans ma direction. À hauteur de la jeune femme, je lui lançai un petit clin d’œil furtif, comme pour lui montrer qu’elle avait une nouvelle fois « rater » son coup. Avant de la dépasser pour rejoindre la plage, je lui chuchotai, dans le creux de l’oreille : « Je crois qu’ils sont tous en train de te regarder » puis ajoutai presque immédiatement « Ah non, en fait, je crois que c’est moi ». Je n’étais pas pudique, certes, mais par pure politesse, je plaçai tout de même une main contre ma fierté –qui avait d’ailleurs du mal à tout cacher. Je ne voulais certainement pas choquer le peu d’âmes sensibles qui pouvaient bien se trouver sur la plage. Et puis, je voyais bien un de ces petit-amis jaloux porté plainte contre moi pour avoir détourné l’attention de sa charmante chérie. Toujours est-il que c’est d’un pan nonchalant que je regagnai ma serviette de bain, que j’enroulai autour de ma taille afin de rejoindre ma blonde préférée. « Que dirai-tu de faire un petit tour par chez moi ? » lui proposai-je, comme si la réponse pouvait être non. Une longue, très longue nuit attendait la jeune femme, ainsi que ses nombreuses attentes et envies.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



◇ pour un flirt, avec toi (...) feat MAËL [X : HOT] Empty
MessageSujet: Re: ◇ pour un flirt, avec toi (...) feat MAËL [X : HOT] ◇ pour un flirt, avec toi (...) feat MAËL [X : HOT] EmptySam 10 Déc - 15:18

Je reprenais tant bien que mal mes esprits suite à tout ce qu'il venait de se produire en l'espace de quelques heures. J'aurai parié que nous n'avions passé qu'une bonne trentaine de minutes dans l'heure, sauf qu'en jetant un regard à ma montre - une swatch qui plus est - je crûs halluciner en observant qu'il était bien dix-huit heures et trente minutes. Sortant donc de l'eau, mes jambes étaient encore fébriles et ma tête, bondée d'images peu catholiques qui semblaient se répéter, inlassablement. Maël, moi, et .. la mer. Cela resterait dans anales - les miennes - Je n'avais jamais couché avec quelqu'un au beau milieu de l'océan, prête à me faire mal voir des habitués qui rôdaient sur la plage. Mine de rien, je me mettais à la place de ces individus qui auraient pu entendre des gémissements et autres cris barbares, provenant de la mer (...) Ils auraient très bien se rendre compte que deux personnes faisaient l'amour d'une manière peu commune à quelques mètres d'eux. Mon cœur s'accéléra de plus belle rien qu'en songeant à cela.

Satisfaite au possible, je regagnais tranquillement ma serviette avant de la nouer autour de mon corps. Je venais d'adresser subtilement, à Maël, l'endroit où son short de bain aurait pu séjourner. Malheureusement, je crois que mon subterfuge vint à échouer puisque je sentis une présence à mes côtés. « Je crois qu’ils sont tous en train de te regarder » Sursautant suite à sa prise de parole, je fis volte-face et lança un regard peu discret vers son sexe, nu, à l'air libre. Fronçant les sourcils, j'acquiesçais négativement d'un signe de tête avant qu'il ne reprenne. « Ah non, en fait, je crois que c’est moi » Je soupirai d'agacement, levant même les yeux au ciel. Puis, mon regard se porta un bref instant sur les quelques personnes encore présentent sur la jetée et qui, semblaient attirer une attention particulière à notre direction. « Range moi ça .. S'il te plaît. » déclarais-je, les dents serrées, à l'intention de mon interlocuteur. Ce qu'il fit. Il agrippa sa serviette de bien - qui se trouvait non loin de moi - avant de moi, avant de me rejoindre. Une nouvelle fois mon rythme cardiaque s'accéléra lorsque mes yeux lagon se posèrent sur la musculature quasi parfaite de mon partenaire. Reprenant finalement mes esprits, j'agrippais les hanses de mon sac avant de reprendre mon chemin, en direction de la sortie. « Que dirai-tu de faire un petit tour par chez moi ? » Je croisais son regard, le fixa durant une bonne poignée de secondes avant de rétorquer, un sourire taquin aux lèvres. « Ou pensais-tu que j'allais aller sweetheart ? D'autant plus que j'ai dû égarer les clés de mon domicile .. Quel dommage. » Lui lançant un clin d’œil complice, je m'approchais de lui pour venir glisser ma main contre son avant-bras. Des étoiles illuminèrent mon esprit tandis que nous poursuivions notre route. Ce qui était sûr et certain était le fait que la nuit risquait d'être sensuellement longue.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



◇ pour un flirt, avec toi (...) feat MAËL [X : HOT] Empty
MessageSujet: Re: ◇ pour un flirt, avec toi (...) feat MAËL [X : HOT] ◇ pour un flirt, avec toi (...) feat MAËL [X : HOT] EmptyJeu 15 Déc - 19:30


    En me levant ce matin, j’étais loin de m’imaginer qu’un petit tour sur la plage vaudrait une belle partie de jambes en l’air, qui plus est avec Wanda-Jane. Surtout qu’à la base, nous étions censés concourir l’un contre l’autre et non pas nous tomber dessus aussi… vivement. Enfin, je n’allais certainement pas me plaindre de ce virement express de situation ; j’étais loin d’être déçu. De plus, je trouvais que nos débuts étaient à la hauteur de notre réputation. En effet, ce n’est pas tous les jours qu’on a l’occasion de faire l’amour à la plage, en pleine journée avec une horde d’inconnus sur le rivage. De mon côté, je n’avais que faire de ce que pouvait bien pensé ou avoir aperçu les personnes se trouvant au bord de l’eau. Après tout, c’est tout à fait naturel de faire l’amour, peut-être pas dans ce genre d’endroit, certes, mais je ne m’excuserais jamais pour m’être livré à cet acte complètement humain.
    Ma présente nudité était le parfait exemple des choses qui faisaient que je me considérais comme un grand joueur invétéré. « Range moi ça .. S'il te plaît. » Avait-elle dit, au moment même ou j’avais eu l’intention de me couvrir le sexe. Son regard se posa longuement sur moi, chose que j’appréciais tout particulièrement. C’est toujours agréable de se savoir apprécier à sa juste valeur. La jolie blonde s’était dirigée vers la sortie, son sac sur l’épaule, sans crier garde à ce que je pouvais bien en penser. Ce n’est que quand je lui proposai de continuer son chemin chez moi qu’elle rétorqua, un sourire taquin sur les lèvres : « Ou pensais-tu que j'allais aller sweetheart ? D'autant plus que j'ai dû égarer les clés de mon domicile .. Quel dommage. ». Décidemment, j’avais de plus en plus d’affinités pour la jeune femme, et bizarrement, je me reconnaissais en elle en beaucoup de points.
    J’étais plus ou moins satisfait à l’idée qu’elle ait soi-disant perdu les clefs de son domicile. Non pas par méchanceté, mais parce que ça signifiait qu’elle était apte à rester un peu plus longtemps que prévu. Tout en poursuivant notre route en direction du centre vill,e pour rejoindre mon humble demeure, elle glissa sa main contre mon avant-bras. Je n’étais pas insensible à ce contact entre nos deux corps, mais préférai l’entourer de mon bras gauche, histoire de montrer que –pour aujourd’hui du moins- elle était à moi. J’ai toujours adoré me balader aux côtés d’une belle femme, notamment pour attirer les regards indiscrets des habitants de Montsimpa. Même les cheveux en bataille et habillés de façon peu commode, nous étions à priori le « couple » le plus sexy de la ville. Je n’avais jamais songé à l’impact que notre réunion pourrait avoir sur le regard des gens. J’ai l’habitude d’être longuement observé, ne serait-ce que par les photographes, mais là, c’était comme si les personnes que nous croisions étaient émerveillé par le duo que nous formions. « Je dois avouer que nous formons un duo remarquable » dis-je en toute sincérité à ma partenaire. « Et encore, tu n’as rien vu » pensai-je tout aussi fort. Ce devait bien la première fois que je ne regrettais pas d’avoir laisser mon tout nouveau Q7 v8 au garage. Nous n’étions plus qu’à cinq minutes de la rue des bois et par conséquent, de ma magnifique villa. Oui, en tant que mannequin reconnu et réputé, j’ai plutôt tendance à bien gagner ma vie.


    Spoiler:
     
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



◇ pour un flirt, avec toi (...) feat MAËL [X : HOT] Empty
MessageSujet: Re: ◇ pour un flirt, avec toi (...) feat MAËL [X : HOT] ◇ pour un flirt, avec toi (...) feat MAËL [X : HOT] Empty

Revenir en haut Aller en bas

◇ pour un flirt, avec toi (...) feat MAËL [X : HOT]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» ◇ pour un flirt, avec toi (...) feat MAËL [X : HOT]
» Cours privé d'histoire ou petit flirt avec le prof? (a) [Benjamin ft Evy]
» Haïti-Chine-USA-MINUSTAH/ Pour en finir avec les six mois...
» Un nonos pour eux un nonos pour moi :3
» (alam) n'ayez pas de voisins si vous voulez vivre en paix avec eux.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE SIMS™ play with life. :: 404 ERREUR :: DEMOLIR LE TERRAIN :: Corbeille PWL 1.0-