who let the dogs out ? rohan.
TOP PARTENAIRES DE PWL

plus?vous?voter


MEMBRES DU MOIS
PWL

RPGISTE DU MOIS
Adel De Lavauderie

RPGISTE DU MOIS
Chuck B. Onekung

AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Fermeture de PWL.
Partagez

who let the dogs out ? rohan.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité



who let the dogs out ? rohan. Empty
MessageSujet: who let the dogs out ? rohan. who let the dogs out ? rohan. EmptyDim 10 Fév - 0:47

WHO LET THE DOGS OUT ?
ROHAN&ELICIA


    Ce matin, je suis stressée. D’habitude j’arrive à passer outre, parce que je ne risque rien, parce que j’suis en vélo ou parce que je peux me réfugier dans le jardin d’un voisin. Je relativise, comme d’habitude, je vois le bon côté des choses et je vais de l’avant, parce que ça ne sert à rien de se morfondre (même si, finalement, je suis douée pour ça, malgré tout ce que je peux affirmer…). Mais aujourd’hui, je ne peux pas faire semblant, je ne peux pas me voiler la face et, surtout, je suis obligée d’affronter cette peur immense qui m’anime. J’ai une mission, le genre de mission que personne n’aimerait remplir, pas même les super héros, pas mêmes les gens les plus fous, pas même courage-man, pas même… je n’ai plus d’idées, mais voilà. Personne ne voudrait faire ce que j’ai à faire et, pourtant, j’y suis obligée, forcée par mon patron. Oui, forcée. Parce qu’il faut dire que je n’ai pas dit oui tout de suite ! J’ai piqué une crise, je l’ai insulté de fou furieux, et je lui ai donné toutes les preuves possibles et imaginables pour lui montrer que, non, il ne fallait pas m’envoyer là-bas. Mais bon, il a simplement menacé de me virer, alors j’ai fini par céder, bien sûr. Même si au lieu de perdre un job, je risque de mourir. Non, en fait, je ne risque pas de mourir. Je vais mourir. C’est certain. Vous vous demandez certainement quelle est cette affreuse mission qui m’a été confiée à moi, Elicia-Wë Midgeman, frêle de son état ? On m’envoie livrer un colis, rue du monde. Voyez le comble, déjà ! C’est le boulot des facteurs ça, mais non, il a fallu que ce soit remis au poste des livreur des journaux… et trop mollasson pour aller redonner le colis au bureau de poste, le patron a décidé que c’était mon sort que d’aller le livrer. Ca ne m’aurait pas dérangé plus que ça, finalement, si je n’avais pas vu l’adresse… C’est l’endroit qui me fait le plus flipper à Montsimpa… Je frissonne rien qu’en me remémorant les aboiements, les bruits des pattes sur la pelouse… Toutes ces têtes de chiens, qui n’ont qu’une idée : croquer la mienne. Quand je suis en vélo, j’ai juste à jeter le journal, et je pédale ensuite plus vite que la musique (d’ailleurs, c’est incroyable de voir qu’on peut se dépasser lorsqu’on a la trouille). Je fais toujours cette maison en dernier, comme ça je peux m’enfuir aussi vite que je le peux et j’ai juste à oublier tout ça, essoufflée et presque mourante à cause de l’effort. Mais aujourd’hui, je dois poser mon vélo, me lever, me diriger vers la porte, sonner, attendre, faire face aux chiens et, surtout, faire face au maître… Il me fait flipper. C’est vrai quoi, il faut être une sorte de fou scientifique pour garder autant de chiens chez soi ! Il doit faire des expériences, ou alors il élève une meute pour ensuite tenter de diriger le monde, grâce à ces chiens mangeurs d’hommes. Il prépare une révolution, une guerre, ou alors tout simplement un carnage. C’est certain. Debout, ses chiens sont sûrement aussi grands que moi, alors l’homme qui les garde doit être du genre musclé pour pouvoir maintenir l’autorité. Je ne sais pas si je vais m’en sortir vivante. Peut-être va-t-il se servir de moi pour voir si ses chiens seront vraiment capable de bouffer de l’humain ; ou alors il va essayer de m’enrôler, et je n’aurais pas d’autre choix que d’accepter. Le colis est d’ailleurs suspicieux… Pourquoi a-t-il atterri chez les livreurs de journaux ? Il ne voulait pas que la poste se rende compte de quelque chose… Je pèse son colis, mais je n’arrive pas à définir si c’est lourd ou pas. C’est normal, quoi. Trop normal… Je soupire, et je l’accroche à mon vélo, avec le reste des journaux. Quitte à mourir, autant y aller dignement. Je pédale vers chez lui, jetant les journaux quand je passe devant les maisons, et je m’arrête devant celle du prédateur. Je pose mon vélo, j’attrape le colis et, surtout, je prends mon courage à demain. Vas-y Eli ! J’essaie de me remémorer quelques techniques de karaté que j’ai vues dans les films, et puis j’abandonne. Même si j'arrive à échapper à un chien, un autre le remplacera. J’ai presque envie de lui jeter son colis à la figure et de repartir en courant. Pourtant, je n’ai jamais eu de problèmes avec les chiens avant, mais je n’en avais jamais vu de si gros. Je stresse à fond, et j’essaie de me souvenir des moments heureux de ma vie, puisqu’on dit qu’on voit sa vie défiler devant ses yeux lorsqu’on va mourir… Vous savez, comme le dit Spike, « Tasse de thé, tasse de thé, dépucelage raté, tasse de thé » (je vous le conseille si vous ne l’avez pas vu !)… mais je n’y arrive pas. Peut-être que ça veut dire que mon heure n’est pas encore venue, ou alors c’est parce que je suis trop figée de peur. J’ai les mains crispées sur le colis, les jambes glacées par le froid (quelle idée de se mettre en jupe/collants par ce temps !), et en plus le maître des chiens me fait attendre. Je relis son prénom une dernière fois, et j’entends la porte s’ouvrir… je lève la tête doucement, je vois une tête de chien, je recule un peu, puis une autre, je recule encore plus, et je vois le corps de leur maître se dessiner derrière la porte, jusqu’à ce qu’elle soit complètement ouverte. J’ai peur de ce qui va se passer.
Revenir en haut Aller en bas

who let the dogs out ? rohan.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» who let the dogs out ? rohan.
» [Rohan] 500 pts
» Harnachement pour les cavaliers du Rohan
» Tour de garde du Rohan
» [Rohan] La Rohirette en hiver

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE SIMS™ play with life. :: 404 ERREUR :: DEMOLIR LE TERRAIN :: Corbeille PWL 2.0 :: Cimetière rpgique-