exit wounds (+) auraeden.
TOP PARTENAIRES DE PWL

plus?vous?voter


MEMBRES DU MOIS
PWL

RPGISTE DU MOIS
Adel De Lavauderie

RPGISTE DU MOIS
Chuck B. Onekung

AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Fermeture de PWL.

Partagez

exit wounds (+) auraeden.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
lone wolf
Aeden Chapman

messages : 6890
arrivée : 12/09/2011
avatar : aaron taylor-j.
disponibilité : no babydoll.
crédits : whiskey lullaby pour l'avatar, ma fauve parfaite (clem, redsoul) pour la signature. ♥.
real life : alexia ; side.effect

activité : peintre (maudit). à part ça, pratique l'art de ne rien foutre à longueur de journée.
bonus à long terme : 0
lone wolf

« Le temps confirme l'amitié. »
humeur: don't care
adresse: hart's
répertoire:

exit wounds (+) auraeden. Empty
MessageSujet: exit wounds (+) auraeden. exit wounds (+) auraeden. EmptySam 25 Jan - 23:42


I'm falling through the doors of
the emergency room, Can anybody
help me with these exit wounds ?

« Examen en salle n°2. » Un médecin passe un dossier à un autre, un hochement de tête et le tour est joué. Tous deux semblent pressés. A vrai dire, Aeden n'en a pas la moindre idée. Vingt minutes qu'il est assis dans la salle des urgences, seul, enfermé par deux rideaux. A ses yeux, les médecins de l'hôpital du mémorial de la rate sacrée n'ont jamais aussi bien pris leur temps. Et il commence à s'impatienter. A vrai dire, il est au bord de l'implosion. Ses jambes balancent dans le vide, du haut de la table et plus les minutes passent, plus il se sent incroyablement con. Sa petite altercation avec ce connard de première, deux heures plus tôt dans le bar du coin ne vaut en rien un détour par l'hôpital de Sunset Valley. Après tout, il n'a rien de grave, juste ces quelques égratinures à l'arcade et sur le poing droit. Rien d'insurmontable, autrement dit. Ses lèvres s'étirent en un rictus sardonique. Il se demande dans quel état doit être ce pauvre mec à l'heure qu'il est. Deux, trois verres, et il se sent invincible. Soudain, l'attente prend fin. « M... Chapman. » Le docteur doit poser ses yeux sur le dossier pour se souvenir de son nom. « Je suis le Dr. Bishop. Vous n'aurez besoin que de quelques points de suture. » Aeden examine l'homme de haut en bas, sans un mot. Quelque part, il se remémore encore sa récente victoire. « Vous semblez bien pressé, docteur. » L'homme soupire, jetant à peine un coup d'oeil dans sa direction. « On a beaucoup de monde, ce soir. » Aeden semble perplexe et ne réfrène pas le mouvement de recul face à l'homme tentant d'examiner son visage. « Le docteur Whitman n'est pas là ? » Oui, c'est toujours elle qui l'examine d'habitude. Au moins, il n'a pas l'impression d'être un simple morceau de viande en sa compagnie. Aussi, il était resté bien trop longtemps sans dégourdir ses poings. Le docteur tente à nouveau, ignorant royalement sa question, lorsqu'une sonnerie le stoppe dans son élan. « On m'appelle autre part. Quelqu'un d'autre viendra bientôt me remplacer. » Et le voilà reparti, aussi vite qu'il était venu. Quant à lui, plongé à nouveau dans l'attente interminable. Non, cette fois, Aeden en décide autrement. Tout ça, c'est complètement stupide. Encore une soirée où on va lui demander ce qu'il s'est passé, comment c'est arrivé. Pourrait-on, rien qu'une fois, le laisser agir comme bon lui semble ? Il se lève, non sans tituber, et enfile sa veste, là encore, avec quelques difficultés. Il n'a pas besoin de ça, après tout. Ni de cet hôpital, ni de tous ces gens qui prétendent vouloir l'aider. Ses plaies se refermeront tout aussi bien chez lui.

__________________________________

(my skin is on fire every time I see you) i want to tell her the five most important things she needs to know before she leaves, but we haven’t spoken all morning. i made the coffee without being asked. she took it the same way. i say five, but there could be more. i’m sure there are more, but five it's good, i think. enough but not too many things to carry with her. she wouldn’t listen beyond five, anyway. a calm has settled over her. i say five, but really, there’s only one thing, only one thing to tell her.. don’t go. (till my heart stops beating, fauve m. & aeden c. ♥♥)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



exit wounds (+) auraeden. Empty
MessageSujet: Re: exit wounds (+) auraeden. exit wounds (+) auraeden. EmptyDim 26 Jan - 14:59

Il y a des soirées comme ça, où tout le monde décide de se faire mal en même temps. Ce genre de soirée où, forcément, Aurore a prévu une séance de relaxation, avec un bon bain moussant puis un bon film bien au chaud sous une épaisse couverture et la main dans un énorme paquet de pop-corn. Planning qu'elle doit oublier puisque lorsque l’hôpital est à court de personnel, c'est à la jeune femme qu'ils font appel. Elle est encore dans ses études de médecine, mais Aurore est une des élèves les plus à mêmes de servir en remplacement. Et puis de toute façon, qui ne sait pas désinfecter une plaie, sourire aux patients pour les rassurer ou coller un petit pansement en forme de cœur pour les petites filles qui sont tombées à vélo ? Voilà ce dont l'étudiante s'occupait. Les petits bobos. C'est avec lassitude et un peu d'agacement qu'elle avait enfilé sa blouse blanche et s'était rendue au Mémorial de la rate sacrée. Toutefois, une fois arrivée sur les lieux, elle avait pris sur elle et avait affiché un sourire confiant.  "Je suis si heureuse d'être là, c'est fou, je n'avais rien d'autre à faire de ma soirée" était la phrase qu'elle se passait en boucle dans la tête. Peut-être qu'au bout d'un moment, elle finirait par ne plus la trouver sarcastique du tout et qu'elle finirait par s'en convaincre. Mais en attendant elle arpentait les couloirs et passait sa tête à travers les portes des chambres pour s'assurer que personne n'avait besoin de quoique ce soit. C'est en retournant à l'accueil pour demander à la secrétaire si ils avaient vraiment besoin de son aide qu'elle remarqua un jeune homme sur le point de partir. Aurore le reconnut de suite.  « Où pensez-vous aller monsieur Chapman ? Je ne peux pas vous laisser rentrer chez vous dans cet état voyons. » L'ironie se ressentait clairement dans ses propos et une touche d'amusement éclairait les yeux de la rousse. Ils ne se connaissaient pas en dehors de l'hôpital mais elle s'était chargée maintes fois de soigner ses égratignures et, à présent, le vouvoyer n'était pas ce qui lui venait le plus  naturellement. Elle ne comptait pas le laisser partir comme ça, sans s'être occupée de lui. « Allez viens, on va te trouver de quoi te rendre présentable à nouveau. À moins que tu n'ai plus de succès avec les filles grâce à ces blessures de guerres ? » Elle avait dit ça en rigolant, cherchant visiblement à le taquiner pour qu'il se détende un peu. Posant sa main sur son épaule, elle le guida au bout du couloir, vers une chambre qui était libre.
Revenir en haut Aller en bas
lone wolf
Aeden Chapman

messages : 6890
arrivée : 12/09/2011
avatar : aaron taylor-j.
disponibilité : no babydoll.
crédits : whiskey lullaby pour l'avatar, ma fauve parfaite (clem, redsoul) pour la signature. ♥.
real life : alexia ; side.effect

activité : peintre (maudit). à part ça, pratique l'art de ne rien foutre à longueur de journée.
bonus à long terme : 0
lone wolf

« Le temps confirme l'amitié. »
humeur: don't care
adresse: hart's
répertoire:

exit wounds (+) auraeden. Empty
MessageSujet: Re: exit wounds (+) auraeden. exit wounds (+) auraeden. EmptyLun 27 Jan - 12:03

En sortant de son étroite cabine dans lequel on l'a gardé prisonnier, Aeden remarque de lui-même les dires de cet homme qui vient de sortir. Il semblerait que la moitié de la population de Sunset Valley ait décidé de se blesser en même temps. Très étrange, étant donné que la probabilité pour qu'une telle chose se produise est carrément nulle. Évidemment, il a très peu de souvenirs de ses cours de mathématiques et il ne parvient pas à se souvenir de la dernière fois où il a fait un calcul aussi difficile, mais c'est ce qu'il lui semble le plus juste. Les gens n'ont-ils rien de mieux à faire que de passer leur soirée à l'hôpital, pour un coupure au doigt ou encore une migraine incessante ? « Où pensez-vous aller monsieur Chapman ? Je ne peux pas vous laisser rentrer chez vous dans cet état voyons. » A peine sort-il de cet espace exigus dans lequel on l'a forcé à attendre pendant vingt minutes interminables, qu'on le rappelle à l'ordre. Les hôpitaux, il ne s'y habitue toujours pas, peu importe le nombre de séjours qu'il a pu y faire. Il se souvient y être entré, plus jeune, pour un séjour de trois semaines, après une côte brisée. L'opération s'était très bien passée mais si quelque chose l'aurait achevé c'était bien l'ambiance qui régnait dans ce genre d'endroits, mornes, froids, sans vie. Paralysé pendant tout ce temps, il avait bien failli succomber plus d'une fois et serait probablement mort d'ennui. « C'est vraiment pas grand chose, je ferai mieux de rentrer chez moi. Vraiment. » Évidemment, même s'il reconnait la jolie rousse qui refuse de le laisser partir, il rêve de rentrer dans son minuscule appartement, allumer une cigarette et boire une bière, posé sur le bord de sa fenêtre. Tout l'inverse de la jeune femme qui doit sans doute rêver d'un peu d'expérience pour compléter ses études, qui d'ailleurs le pousse gentiment vers une chambre inoccupée. « Allez viens, on va te trouver de quoi te rendre présentable à nouveau. À moins que tu n'ai plus de succès avec les filles grâce à ces blessures de guerres ? » Sa remarque le fait sourire. Il se penche vers elle, comme pour lui confier un secret. « Aucune ne me résiste. » Il entre dans la salle, Aurore sur ses talons, et finit par s'asseoir bien gentiment, non sans laisser échapper un soupire d'exaspération. Il n'est pas vraiment d'humeur à batailler, ce soir. Alors qu'elle approche une compresse de son visage meurtri, Aeden pose un regard sur le docteur. « Dr. Whitman, toujours là pour sauver le monde. » Surtout pour le sauver, lui. Il sourit doucement face au docteur avec qui il a eu tout le loisir de sympathiser, lors d'une de ses nombreuses visites à l'hôpital de la ville. Le personnel entier doit le connaître, à présent. Sans doute parce que ses colères à l'hôpital ne sont plus si rares, peut-être bien qu'après tout, pour eux, il est juste ce gamin trop perché pour se rendre compte qu'il passe à côté de la vie. « Tu devrais prendre une journée de congé. »

__________________________________

(my skin is on fire every time I see you) i want to tell her the five most important things she needs to know before she leaves, but we haven’t spoken all morning. i made the coffee without being asked. she took it the same way. i say five, but there could be more. i’m sure there are more, but five it's good, i think. enough but not too many things to carry with her. she wouldn’t listen beyond five, anyway. a calm has settled over her. i say five, but really, there’s only one thing, only one thing to tell her.. don’t go. (till my heart stops beating, fauve m. & aeden c. ♥♥)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



exit wounds (+) auraeden. Empty
MessageSujet: Re: exit wounds (+) auraeden. exit wounds (+) auraeden. Empty

Revenir en haut Aller en bas

exit wounds (+) auraeden.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Contradictions post-électorales: mais où est l'exit?
» Δ Heal My Wounds

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE SIMS™ play with life. :: 404 ERREUR :: DEMOLIR LE TERRAIN :: Corbeille PWL 3.0 :: Cimetière rpgique-