côte de boeuf, côme
TOP PARTENAIRES DE PWL

plus?vous?voter


MEMBRES DU MOIS
PWL

RPGISTE DU MOIS
Adel De Lavauderie

RPGISTE DU MOIS
Chuck B. Onekung

AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Fermeture de PWL.

Partagez

côte de boeuf, côme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
bow down bitches
Oléa Otilia

messages : 216
arrivée : 26/02/2014
avatar : shailene woodley
multinicks : bamba lindstam
disponibilité : côme, candide, fox
crédits : hallelujah
real life : anaïs, hallelujah

activité : étudiante en journalisme, artiste à voix ayant comme passe temps l'activité de voleuse de nuit
bonus à long terme : 0
bow down bitches

côte de boeuf, côme Empty
MessageSujet: côte de boeuf, côme côte de boeuf, côme EmptyMer 2 Avr - 17:35

côte de boeuf, côme Tumblr_my83ia0SpN1ruo0fko6_r1_250Je n'ai pas mangé de la journée. C'est juste horrible. Mon ventre, il est là, toujours à son poste, toujours à demander, mais à ne rien donner en retour. Si ce n'est peut-être comme d'habitude chez chaque être humain, des calories. Certes je ne suis pas grosse, mais je ne suis pas mince non plus. À mes yeux, je suis tout à fait normal, avec des formes là où il faut. Après la société me considèrerait sûrement comme une grande taille , car la maigreur est un nouveau critère de beauté de ce que j'ai pu constater en lisant de nombreux magasines féminin. Toute façon, grosse, mince, kardashian, la nourriture c'est sacré. Le frigo c'est là où se trouve la maison comme dirait mon frère jumeau. Bref, ma situation n'a pas changé, mon ventre se meurt de faim et mon corps réclame son dut. Une personne censé de mon âge aurait sûrement pris la direction d'un fast-food, mais non quand j'ai faim j'aime bien mangé quelque chose de consistant. J'ai beau vouer un culte à McDonald et KFC, je suis consciente que ça se dissout très vite à l'intérieure. Réfléchissant deux minutes, je porte mon choix sur un restaurant argentin du coin, une bonne cote de bœuf ne serait pas de refus. M'empressant, je ne prends pas la peine d'appeler quelqu'un pour m'accompagner. Puis franchement, est-ce que manger seule à une table est si dramatique que ça ? Au contraire, ça me semble plus reposant qu'autre chose. Tel un Shrek en manque de marécage, je ne perds pas temps et je choisis tout de suite la plus grosse pièce. Par contre, j'ai omis de prendre en considération mon manque de patience. M'ennuyant, j'observe les personnes présentes. Puis, je vois ces yeux qui rencontrent les miens, un petit sourire et un coucou de ma main gauche, que mon interlocuteur sismique se prend une grosse claque. Je ne suis pas la seule à le regarder, mais je suis sûrement la seule à me prendre un fou rire. Ne manquant pas de manière, je me lève de mon siège pour remplir celui de la jeune demoiselle qui vient de partir comme une furie. " Alors comme ça on ne sait plus comment plaire à ses dames mon cher monsieur ? " dis-je remplis d'innocence, tout en picorant dans l'assiette de la furie.

__________________________________

I won't quit while you're ahead, I won't pay for what I said. You're gonna have to take it out of my nose cause every word just makes me choke, makes me sorry that I spoke. Oh Oh Oh Oh I'm gonna follow you home Oh Oh Oh Oh. ♡


Dernière édition par Oléa Otilia le Sam 19 Avr - 18:54, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



côte de boeuf, côme Empty
MessageSujet: Re: côte de boeuf, côme côte de boeuf, côme EmptyJeu 17 Avr - 8:36

Tu ne sais pas ce que tu fous là. Dans un restaurant, avec la fille que tu as ramené dans ton lit cette nuit. Tu te souviens de très peu de chose, tu as bu, tu as été en boîte avec tes potes et quand tu t’es réveillé ce matin, cette fille était dans tes bras, accrochée à toi telle une sangsue. Tu n’as pas osé lui dire que tu ne te souviens plus d’elle et surtout, que tu n’en a rien à faire. Parce qu’elle, elle a l’air de t’apprécier. Quand elle s’est réveillée, elle t’as embrassé en te murmurant des mots doux à l’oreille. Bon, il faut que tu trouves une solution, tu ne peux pas lui dire maintenant car elle risquerait de s’en aller en te foutant une gifle et ça, ça t’énerves tellement que tu passerais une mauvaise journée, tu as déjà testé. Il faudrait peut-être que tu changes, que tu te poses avec une fille qui te mettrait des claques pour une bonne raison. Bref, tu te réveilles et tu te précipites sous la douche tandis que cette fille –c’est vrai, tu ne te souviens même plus de son prénom, fait jenesaisquoi dans la cuisine. Quand tu ressors de la salle de bain, tu lui proposes qu’elle se prépare, tu comptes l’emmener au restaurant pour lui dire réellement ce que tu penses. Peut-être qu’au restaurant, elle prendra mieux cette révélation. Le temps qu’elle s’habille, tu ranges ton chez toi, tu ne te souviens même pas avoir laissé autant de bordel. Et toi le grand maniaque, ça te perturbe. Tu choisis un restaurant argentin au coin de la rue. Tu commandes et une fois arrivés au plat principal, tu sens bien que ça ne va pas, elle est en train de se douter de quelque chose. « Tu ne te souviens pas de moi, n’est-ce pas ? » T’es pris au piège. Tu pourrais très bien mentir en disant que oui, mais tu ne connais même pas son prénom, alors niveau crédibilité, zéro. Tu inspires un grand coup et tu lâches : « Honnêtement, aucune idée. » Tu hausses les épaules d’un air désinvolte avant de manger une de tes frites. Tu la sens s’énerver, tu te prépares pour le pire… Une claque. Au moins, tu t’y attendais. La voyant se lever, furie, tu soupires mais décide de ne rien ajouter, tu en as assez fait comme ça. Quelques secondes plus tard, une autre jeune femme prendre la place de celle qui vient de partir, Oléa. Celle-ci, tu ne peux pas l’oublier, jamais. « T’as pas un mec à aller tromper toi ? » Tu réponds tu tac au tac face à sa pique.
Revenir en haut Aller en bas
bow down bitches
Oléa Otilia

messages : 216
arrivée : 26/02/2014
avatar : shailene woodley
multinicks : bamba lindstam
disponibilité : côme, candide, fox
crédits : hallelujah
real life : anaïs, hallelujah

activité : étudiante en journalisme, artiste à voix ayant comme passe temps l'activité de voleuse de nuit
bonus à long terme : 0
bow down bitches

côte de boeuf, côme Empty
MessageSujet: Re: côte de boeuf, côme côte de boeuf, côme EmptySam 19 Avr - 19:39

côte de boeuf, côme Tumblr_my83ia0SpN1ruo0fko6_r1_250Je suis assise tranquille à picorer dans l'assiette, c'est que j'ai faim quand même. Comme à mon habitude, je lui lance des piques, faut dire que les réactions de ce bonhomme sont plutôt drôle. Et en effet, je ne me suis pas ratée, puisque presque automatiquement, il me réplique : " t'as pas un mec à aller tromper toi ? " Franchement, je suis très loin d'être surprise. Tellement pas que j'échappe un rire sincère. D'un côté, je dois avouer que je le trouve un peu pathétique. C'est pas comme si je venais de le tromper, ça faisait quand même quelques années ! Je ne m'en rappelle pas très exactement, mais ça fait un bout de temps. Je suis presque sûr que si je lui demandais combien de temps ça faisait depuis, il me sortirait le nombre d'heures. " et toi quand est-ce que tu vas finir par passer à autre chose ? " Encore une petite provoque de ma part, mais ce n'était pas comme si je ne disais pas la vérité en même temps. " sinon franchement merci pour le repas t'es un dieu dans le genre. " soufflais-je. Tant qu'à faire autant lancer une petite discussion. Ça se voit qu'il éprouve de la rancune, mais peut-être que le croiser ce n'était pas un hasard. Du moins, je ne crois pas qu'un être humain censé puisse vivre de la sorte. Vivre dans la haine c'est pas saint. Même pour lui. Ok, j'ai fait une connerie il y a des années de ça, mais on a tous droit de faire des erreurs dans la vie. Après tout c'est à partir de nos erreurs qu'on forge notre caractère. Je ne dirais pas qu'après lui je n'ai pas trompé un autre, mais du moins je ne le fais pas exprès. En fait, mon erreur vient plutôt du fait que je ne sais pas dire quand c'est fini, donc je fais tout pour me faire détester. Ouais c'est ça, je ne veux pas blesser, mais au final c'est le résultat que j'obtiens toujours, mais bon je m'en fous au final. " alors quoi de beau dans ta vie ? ", je glisse entre deux frites.

__________________________________

I won't quit while you're ahead, I won't pay for what I said. You're gonna have to take it out of my nose cause every word just makes me choke, makes me sorry that I spoke. Oh Oh Oh Oh I'm gonna follow you home Oh Oh Oh Oh. ♡
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



côte de boeuf, côme Empty
MessageSujet: Re: côte de boeuf, côme côte de boeuf, côme EmptyLun 21 Avr - 22:29

Tu aurais dû t’en douter que quoiqu’il arrive, tu te prendrais une claque. C’était comme ça, tu jouais, parfois tu t’en sortais assez bien mais aujourd’hui, ce n’était clairement pas le cas. En plus de ça, comme si tu n’en avais pas assez, Oléa vint s’asseoir en face de toi. Non, vraiment, là ça n’allait pas être possible. Tu étais déjà énervé par ce qui venait de se passer, donc voir cette fille se tenir devant toi, non. Aussitôt, tout ce que tu trouvas à lui répondre ce fût une réflexion en rapport avec ce qu’elle t’a fait des années auparavant. Bien sûr que tu es passé à autre chose, bien sûr que maintenant, tu peux te permettre d’y penser sans avoir mal mais quelque part, tu as du mal à digérer le fait que quelqu’un ai pu te tromper. Que ce soit Oléa ou une autre fille, c’est la même chose. Tu as beaucoup trop de fierté pour avaler ça. M’enfin, apparemment, la jeune femme a l’air de bien se porter, toujours fidèle à elle-même, à te lancer des piques, encore et encore... Non vraiment, tu ne vas pas la supporter. « Rassure-toi je suis passé à autre chose, à ce que je sache je ne suis pas un ex petit ami psychopathe qui te harcèle à longueur de journée. » Encore une fois, tu as bien trop de fierté pour ça et puis c’est vrai que votre rupture date. De plus, ce ne serait pas ton genre, même si tu aimerais une fille qui viendrait de te plaquer, tu ne te vois absolument pas lui courir après comme un chien peut courir après sa balle. « Oh mais de rien, ça me fait tellement plaisir. » Avec ce genre de sourire forcé sur ton visage, elle ne pouvait que te croire. Non sérieusement, si elle n’avait pas encore compris que tu ne voulais pas la voir car tu étais bien trop rancunier, c’est qu’elle a un sérieux problème. D’ailleurs, tu n’en as jamais douté, Oléa a toujours eu quelque chose de... bizarre. Poursuivant la conversation, tu prends cependant la frite que la jeune femme venait d’attraper. « Arrête, c’est pas bon pour ce que t’as. » Dis-tu en mangeant cette même frite. D’un air innocent, tu réponds alors à sa question ; « Honnêtement, je ne fais rien. Je sors, je m’amuse... Et toi ? » Tu fais comme si tu n’en as rien à faire de sa réponse mais au fond de toi, curieux comme tu peux l’être, tu meurs d’envie de savoir ce qu’elle peut bien faire de sa vie aujourd’hui.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



côte de boeuf, côme Empty
MessageSujet: Re: côte de boeuf, côme côte de boeuf, côme Empty

Revenir en haut Aller en bas

côte de boeuf, côme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Civet de lapin aux épices
» LA SOUPE AU PISTOU
» Haiti-politique :Une photo, un article et une overdose ...
» Psyche ....
» 05. Bestiaire des Créatures et Animaux en tous genres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE SIMS™ play with life. :: 404 ERREUR :: DEMOLIR LE TERRAIN :: Corbeille PWL 3.0 :: Cimetière rpgique-