«L’ennui a inventé les jeux, les distractions, les romans et l’amour » ft. Ellen
TOP PARTENAIRES DE PWL

plus?vous?voter


MEMBRES DU MOIS
PWL

RPGISTE DU MOIS
Adel De Lavauderie

RPGISTE DU MOIS
Chuck B. Onekung

AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Fermeture de PWL.
Partagez

«L’ennui a inventé les jeux, les distractions, les romans et l’amour » ft. Ellen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Serial FUCKER
Levi J. Andrews

messages : 1208
arrivée : 18/04/2014
avatar : Colton Haynes
multinicks : Non
disponibilité : Oui
crédits : enjoy the ride
real life : NoOne/Chloé

activité : Chanteur et danseur de rue
bonus à long terme : 81
Serial FUCKER

« Le temps confirme l'amitié. »
humeur:
adresse: la rue ou chez toi
répertoire:

«L’ennui a inventé les jeux, les distractions, les romans et l’amour » ft. Ellen Empty
MessageSujet: «L’ennui a inventé les jeux, les distractions, les romans et l’amour » ft. Ellen «L’ennui a inventé les jeux, les distractions, les romans et l’amour » ft. Ellen EmptyJeu 24 Avr - 18:21


Le samedi. Mon plus grand jour de débauche. Une bête sauvage lâchée en pleine ville. Dragueur sans cœur. Séducteur sans peur. Je me rendais dans une boîte ce soir. Je crois que c'était la première fois que j'y allais à celle-ci. Je voulais une fille dans mon lit pour la nuit. J'avais remarqué, au cours de mes années de débauche, que les filles s'attachaient de moins en moins aux hommes. Elles se mettaient de plus en plus à coucher sans sentiments. Elles recherchaient de moins en moins l'amour. Ce qui n'était pas pour me déplaire.
A peine arrivé, j'avais déjà vu l'heureuse élue. Je me dirigeai vers elle et commençai à sortir mon numéro de charme habituel. Elle parut plutôt réceptive. Au moment que je crus propice, je lui proposai d'aller chez elle. Tout va bien dans le meilleur des mondes apparemment. En fait, non. Le fait que son balourd de mari soit en train de s'amuser pas loin avec ses potes n'avait pas paru la déranger plus que ça. Et, au moment où nous nous apprêtions à partir, il nous remarqua. Je le vis se diriger vers moi les poings serrés. Je me pris dans la tronche la plus monumentale châtaigne que je ne me sois jamais reçu de ma vie. Sonné en un clin d’œil. Ouah ! C'était comme se prendre une cuite. Le carnage que ça allait laisser sur ma face. Une saleté de douleur que tu ressens un peu partout dans ton visage. C'est tout simplement trop douloureux ! A la fois énervé et impressionné qu'il ait eu le cran de ma frapper, je lâchai un rire d'amusement. « Détends-toi mec, elle me veut aussi. » Je lançai à la demoiselle un sourire complice. « Tu te barre maintenant ou je te tues. » Me lança-t-il. J'étais plutôt le genre de mecs à réagir quand on me cherchai trop mais, quand je vis le tournevis qu'il sortit de sa poche, je dois dire que je préférai me barrer.
Je partis, totalement dépité. Qu'elle personne normale se trimbale avec un tournevis dans sa poche ? Je n'avais aucune envie de retourner à l'appartement. Je ne voulais pas passer une énième soirée devant ma télé à mater une autre de ces séries débiles qui passent le samedi soir. A la sortie du bar, je consultai la totalité de mon répertoire. Pas lui, pas elle, ni elle. Je ne savais même pas qui était ce Philibert ! Un seul nom ressortait du lot. Ellen. Je ne pourrais pas expliquer pourquoi elle. Je crois que c'était devenu un réflexe de l'appeler dès que je m'ennuyais. « Hey, Ellen. C'est Levi. Tu veux me rejoindre chez Hogan ? » Je laissai le message sur son répondeur en espérant qu'elle dise oui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



«L’ennui a inventé les jeux, les distractions, les romans et l’amour » ft. Ellen Empty
MessageSujet: Re: «L’ennui a inventé les jeux, les distractions, les romans et l’amour » ft. Ellen «L’ennui a inventé les jeux, les distractions, les romans et l’amour » ft. Ellen EmptyVen 25 Avr - 14:51


Le samedi soir, elle n’avait qu’un seul crédo : jamais à la maison. Habituée des clubs, bars et boîtes de nuit en tout genre, Ellen ne cherchait qu’une chose : éviter l’angoissante soirée pyjama/TV à laquelle bien trop de célibataires sont abonnés. Pas son genre, non. Elle, elle était une femme au cœur de pierre, une séductrice sans scrupule prête à tout pour capturer un homme dans ses bras et dans ses draps. A l’amour avec un grand « A », elle préférait les CDD d’une nuit.  

Robe vert émeraude, décolleté plongeant, talons hauts et œil de biche, c’était pourtant bien parti. Elle avait prévu de se rendre dans une nouvelle boîte de Sunset Valley. Le genre de boîte où la population masculine est nettement plus nombreuse que la population féminine. Au moins elle aurait le choix. En effet, il n’avait pas fallu bien longtemps avant qu’un homme ne lui paye un verre. Une fois la cible choisie, c’était parti pour le grand numéro : rire aux éclats, main dans les cheveux, déhanché langoureux et clin d’œil bien choisi.
« On va chez… », pas le temps de finir sa phrase que le grand brun, venait de vomir sur la piste de danse. Fini de jouer, sa partie de jambes en l’air tombait à l’eau. Dépitée et découragée, elle préféra partir.

« Ce ne sera pas pour ce soir » soupira-t-elle avec écœurement. Que faire ? Une heure du matin, rentrer à une heure pareille n’était pas envisageable. Elle remonta l’avenue principale en quête d’une idée. Soudain son téléphone sonna, le temps de trouver l’engin au fond de son sac, elle avait manqué l’appel. Levi au bar/café Hogan, banco. « Quand on s’ennuie, il y a toujours Levi », pensa-t-elle. Aux grands discours, elle préféra un SMS : OK. Une margarita pour moi.
Revenir en haut Aller en bas
Serial FUCKER
Levi J. Andrews

messages : 1208
arrivée : 18/04/2014
avatar : Colton Haynes
multinicks : Non
disponibilité : Oui
crédits : enjoy the ride
real life : NoOne/Chloé

activité : Chanteur et danseur de rue
bonus à long terme : 81
Serial FUCKER

« Le temps confirme l'amitié. »
humeur:
adresse: la rue ou chez toi
répertoire:

«L’ennui a inventé les jeux, les distractions, les romans et l’amour » ft. Ellen Empty
MessageSujet: Re: «L’ennui a inventé les jeux, les distractions, les romans et l’amour » ft. Ellen «L’ennui a inventé les jeux, les distractions, les romans et l’amour » ft. Ellen EmptyMar 29 Avr - 22:39


Je rejoignis l'établissement qui, ce soir, allait me servir de bar, sans la moindre appréhension. Il n'y avait aucune raison que j'en aies. C'était assez fréquent que j'appelle Ellen dans ces moments d'ennui. Parfois, la soirée finissait chez l'un de nous deux, souvent d'ailleurs. Ce soir, je ne pouvais pas dire comment cela allait se finir. Il est vrai qu'avec quelques verres dans l'organisme, plein de choses peuvent se passer. Les souvenirs de quand j'étais jeune et que je ne tenais pas dans les soirées entre amis , que je finissais le cul par terre dans mon vomi. Cette époque à bien changé. Il est bien plus difficile pour moi de me saouler maintenant. C'en est un peu déprimant. Je dois avouer qu'une bonne cuite peut en faire oublier des moments pourris, des bagarres ayant mal fini ou des événements qui remontent à bien plus longtemps. L'effet est peut-être temporaire, mais durant le temps où la boisson fait effet, on peut vraiment se lâcher et jouer les Casanova.
Avec toutes toutes ces pensées, je n'avais pas tout de suite vu que j'étais arrivé. Je poussai la porte et entrai dans l'établissement d'un air détaché. Je me dirigeai tout de suite vers le comptoir du bar et je commandai une bière. J'avais déjà bien entamé la soirée avec notre jeune demoiselle de la boîte, il fallait que je me réserve un peu pour Ellen. En plus, mon crâne me faisait déjà mal, à cause du coup de la brute ou des quelques verres que j'avais déjà pris, je ne pouvais rien affirmer. Tout ce que j'espérai, c'était que ma gueule d'ange n'ai pas été trop abîmée et ne fasse par fuir les élus choisis pour passer une nuit avec moi. Les femmes aimaient les hommes propres sur eux, c'étaient les gamines qui vouaient un culte aux rebelles bagarreurs. Et, je n'étais pas vraiment branché gamines des écoles. La plupart de mes conquêtes étaient plus âgées que moi. En parlant de plus vieille, je vis Ellen arriver. « Par ici la blonde. » Lançai-je tout sourire pour attirer son attention à moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



«L’ennui a inventé les jeux, les distractions, les romans et l’amour » ft. Ellen Empty
MessageSujet: Re: «L’ennui a inventé les jeux, les distractions, les romans et l’amour » ft. Ellen «L’ennui a inventé les jeux, les distractions, les romans et l’amour » ft. Ellen Empty

Revenir en haut Aller en bas

«L’ennui a inventé les jeux, les distractions, les romans et l’amour » ft. Ellen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» le jeux du sam... sam'dit !!
» Règle #1 - Ne jamais trahir son partenaire [JENNY]
» Jeux vraiment trop drole!!!
» Ennui sur le bateau...
» Ennui mortel - TERMINÉ

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE SIMS™ play with life. :: 404 ERREUR :: DEMOLIR LE TERRAIN :: Corbeille PWL 3.0 :: Cimetière rpgique-