grosse chute
TOP PARTENAIRES DE PWL

plus?vous?voter


MEMBRES DU MOIS
PWL

RPGISTE DU MOIS
Adel De Lavauderie

RPGISTE DU MOIS
Chuck B. Onekung

AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Fermeture de PWL.

Partagez|

grosse chute

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

messages : 1176
arrivée : 12/09/2011
avatar : c'est oim wesh. quoi, tu reconnais pas ma gueule ? quoi que, difficile, on pourrait croire que j'en ai pas.
bonus à long terme : 4

MessageSujet: grosse chute Lun 5 Mai - 15:28

› grosse chute
mise en situation


Vous êtes deux amis qui s'amusent dans un cimetière à la tombée de la nuit. Soudain, l'un faisant peur à l'autre, l'un de vous tombe dans une tombe fraîchement creusée.

PS : Si vous répondez à cette mise en situation, n'oubliez pas d'activer le dé "Effets"

⊹⊹⊹

__________________________________


LA FAUCHEUSE est là, elle est partout. Elle te guette, même si on a l'impression qu'elle a pas d'yeux. La faucheuse a un vêtement qui lui sert d'habit quotidien, de pyjama et aussi de serviette de bain. Parce que la faucheuse, elle a une fauche, elle trouve ça plus pratique pour couper ses légumes. Et puis quand elle n'a rien d'autre à faire, la faucheuse se balade, elle vient chercher les vieux aigris et les grands connards. Ne va pas croire que la faucheuse a un bon fond. Non, elle aime te faire croire qu'il te reste un espoir quand tu tentes de négocier ta vie à pierre feuille ciseau et rit de tes pires humiliations lorsqu'elle met fin à ta vie. Mais ne sois pas désespéré mon petit, au paradis des Sims, il te restera bien du temps pour trouver une façon de te venger.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.playwithlife.net
Serial FUCKER
avatar

messages : 1208
arrivée : 18/04/2014
avatar : Colton Haynes
multinicks : Non
disponibilité : Oui
crédits : enjoy the ride
real life : NoOne/Chloé

activité : Chanteur et danseur de rue
bonus à long terme : 81
Serial FUCKER

« Le temps confirme l'amitié. »
humeur:
adresse: la rue ou chez toi
répertoire:

MessageSujet: Re: grosse chute Sam 17 Mai - 12:09


Il est très possible que tous les gosses aient déjà eu l'idée, bien qu'un peu idiote et irresponsable, d'aller se promener dans un cimetière de nuit. Le frisson de l'aventure. L'impression de puissance. Cette fierté de le raconter le lendemain, et le surlendemain, jusqu'à ce que cette histoire devienne, au fil du temps, sans intérêt. Étonnamment, Levi ne l'avait jamais fait. Il n'était pas du genre peureux. Mais, quand on lui parlait de cet endroit aux morts, il n'était jamais vraiment très rassuré. Il laissait tomber son côté gros dur et gamin en repoussant à chaque fois le jour où il en ferait l'expérience. Il parlait toujours de respect quand on lui proposait de s'y rendre. Tous ceux qui le connaissaient savaient bien qu'il n'en avait que faire de respecter quoi que ce soit, qu'il était du genre à saisir la moindre opportunité pour faire une connerie. Mais, celle-là de stupidité, il ne l'avait pas encore faite. De tout façon, il n'y avait pas d'âge pour rattraper ce que l'on a manqué pendant son enfance, non ?

Et puis, cet appel aujourd'hui, qui demandait à Levi s'il voulait aller faire un tour dans le cimetière pour s'amuser un peu lui fit changer sa façon de voir les choses. Bon, ce fut surtout quand cet ami lui dit 'de ne pas faire sa fillette' qu'il se décida à y aller. Il fuma une cigarette pour se donner du courage. Il n'était pas du genre gros fumeur, en même temps ça coûtait une blinde, mais il lui arrivait, occasionnellement, dans fumer une pour se déstresser un peu. C'est aussi pour cela qu'il ne fumait pas beaucoup, il n'était pas souvent stressé.

Enfin, passons. Il se rendit au lieu de rendez-vous à la nuit tombée pour retrouver son ami. Il l'attendit, caché derrière une pierre tombale dont il avait préféré ignorer les inscription. Ce ne fut qu'au moment où il vit l'ombre de son ami se diriger vers lui qu'il sortit de sa cachette en criant. Il partit dans un fou rire alors qu'il ne savait même pas si sa victime avait été effrayée ou non. Se fut en voulant s'appuyer sur une pierre tombale pour reprendre son souffle qu'il tomba. Allongé dans la terre, a l'endroit où un cadavre allait se trouver dans qui sait combien de temps, Levi avait perdu son sourire. Qu'est-ce que ça pouvait être dégueulasse ! - Sors moi de là, bouge toi. S'égosilla-t-il. Peut-être que c'était le rêve de certaines personne de savoir ce que ça faisait d'être six pieds sous terre sans être mort mais, ce n'était clairement pas le sien. Il se sentait vraiment mal. Voilà pourquoi Levi n'aimait pas cet endroit !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

messages : 1176
arrivée : 12/09/2011
avatar : c'est oim wesh. quoi, tu reconnais pas ma gueule ? quoi que, difficile, on pourrait croire que j'en ai pas.
bonus à long terme : 4

MessageSujet: Re: grosse chute Sam 17 Mai - 12:09

Le membre 'Levi J. Andrews' a effectué l'action suivante : Quel effet secondaire ?

'Effets' :

__________________________________


LA FAUCHEUSE est là, elle est partout. Elle te guette, même si on a l'impression qu'elle a pas d'yeux. La faucheuse a un vêtement qui lui sert d'habit quotidien, de pyjama et aussi de serviette de bain. Parce que la faucheuse, elle a une fauche, elle trouve ça plus pratique pour couper ses légumes. Et puis quand elle n'a rien d'autre à faire, la faucheuse se balade, elle vient chercher les vieux aigris et les grands connards. Ne va pas croire que la faucheuse a un bon fond. Non, elle aime te faire croire qu'il te reste un espoir quand tu tentes de négocier ta vie à pierre feuille ciseau et rit de tes pires humiliations lorsqu'elle met fin à ta vie. Mais ne sois pas désespéré mon petit, au paradis des Sims, il te restera bien du temps pour trouver une façon de te venger.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.playwithlife.net
touchingly naive
avatar

messages : 16395
arrivée : 24/10/2011
avatar : baby blonde.
multinicks : anciennement rafaëlle coolidge.
disponibilité : donatello, levi,... libre (mp).
crédits : fade out.
real life : marine. (julie's girl ♡)

activité : petite secrétaire.
bonus à long terme : 96
touchingly naive

« Le temps confirme l'amitié. »
humeur:
adresse:
répertoire:

MessageSujet: Re: grosse chute Ven 25 Juil - 1:11


❝ Le silence est à son comble
Les faibles êtres se voilent
Tremblant face à son regard
C'est bientôt l'heure des au-revoir ❞
La nuit tombait peu à peu sur la ville. Tu regardais le soleil s'éteindre pour laisser la lune illuminer le monde. A vrai dire, tu n'avais rien de plus intéressant à faire. Une fois encore, tu te retrouvais seule à l'appartement. Le calme flottait dans l'air. C'était si paisible. Si... Ennuyant. Tu détournais les yeux, déçue de ton train-train quotidien. Les soirées du genre, ce n'était pas rare. Au contraire, elles se multipliaient plus le temps passait. Ta meilleure amie était pratiquement devenue la solitude. Quel agréable sentiment. Alors, tu soupirais. Tu étais d'une banalité affolante. Puis la sonnette retentit. Enfin non, plutôt de gros coups contre la porte se faisaient entendre. Étonnée, tu te demandais qui pouvait avoir une idée pareil. Sans doute de sales gosses qui désiraient juste emmerder leur monde! Malgré tout, tu avais au fond de toi, l'espoir qu'il s'agissait de quelqu'un qui venait te voir. Les pieds traînants au sol, tu allais ouvrir la porte. Les larmes s'était mises à couler dès le premier échange de regard. Ni une, ni deux, tu fonçais dans les bras de ton frère. Cet homme si souvent absent. Il laissait un vide à chaque fois qu'il prenait la route. Grand aventurier, il s'était mis en tête de visiter chaque pays de ce monde. Tu n'en revenais pas. Tu touchais son visage, ses bras, tout. Tu voulais être certaine qu'il était là, face à toi. En chair et en os. Six mois. Tu te rends compte, six mois! Et tu le serrais davantage de peur qu'il ne s'envole à nouveau. Cesse un peu de faire ta sentimentale va! Tu te détachais de lui, toute souriante, un air enfantin collé au visage. Mais tu m'as manqué aussi fillette. Ton coeur avait chaud. Il était ton rayon de soleil. Probablement l'un des seuls et uniques de ce monde. Bon, c'est pas que j'aime pas les retrouvailles, mais si on fêtait ça au lieu de rester planter sur ton seuil ? Il ricanait un coup tout en entrant dans ton petit appartement. Si, si. Pardon, fais comme chez toi. Tu lui adressais un signe de la tête positif en lui répondant. Tellement de bonheur d'un coup. Tellement de joie. Je te serre un verre, tout refus ne sera pas accepté. Il était vrai que tu buvais rarement. Or là, c'était l'occasion. Tu acquiesçais à peine qu'il t'avait déjà rempli un verre. Merci, soufflais-tu en tendant le verre vers lui. Santé!  
[...]
Vous étiez restez ainsi à rire, discuter et boire quelques heures. Il te racontait son périple. Ses jours tous plus fous les uns que les autres. A côté de lui, tu étais honteuse de lui avouer que rien n'avait changé de ton côté. Tu avais ressentit une pointe de tristesse émanant de lui. C'est pas grave fillette, ça va très vite changer, crois-moi! Sur le coup, tu ne comprenais pas où il voulait en venir et tu ne cherchais pas plus loin. Le connaissant, il manigançait quelque chose, mais pour l'heure, tu voulais juste profiter de sa présence. Oh tu sais.. Il ne te laissait finir qu'il te proposait d'aller faire un tour au cimetière. Mais quelle idée encore! Seulement, joyeuse comme tu étais avec l'alcool et le fait qu'il était de retour, tu t'étais très vite laissée embarquer.
[...]
Il faisait si sombre. L'ambiance était plus que glauque. Un cimetière en même temps, tu t'attendais à quoi ? Et lui, il rigolais aux éclats. Il te laissait prendre les devants, ses rires derrières toi te rassuraient. Puis d'un coup, plus rien. Le calme était revenu et la panique s'emparait de toi. Tu murmurais son prénom. Encore et encore, mais toujours rien. Aaaaahhhhhh, tu sursautais et poussais un cri. Ton portable venait de vibrer. Continue ton chemin, une surprise t'attend. C'était un message de lui. Bon dieu, dans quel pétrin, venais-tu de te fourrer ? Tu faisais petits pas par petits pas en priant que tu ne me meurs pas ce soir. Qu'est-ce qu'il peut m'arriver de toute façon ? Tu t'auto rassurais du mieux que tu pouvais, mais rien y faisait. Tu frissonnais de plus en plus. Bouuuuh. Sans que tu ne t'y attendes, une ombre gigantesque s'abattait sur toi, du moins, c'était l'impression que tu avais. Tu gueulais jusqu'à la mort, tellement tu venais d'avoir peur. Quel idiot, quel idiot, bon dieu. Tu en avais mal au coeur alors que l'autre là, rigolait à s'époumoner. Ses mêmes rires qui venaient de s'étouffer dans la nuit. Encore! C'était quoi cette mauvaise blague. Qu'il ne s'avise même pas à retenter le diable! Tu arrivais à peine à calmer tes palpitations que tu devais te remettre sur tes gardes. Sors moi de là, bouge toi. Nouveau sursaut. Bordel, c'était quoi ces conneries? Ce n'était pas marrant! Tu pensais que tu t'adressais à ton frère et pourtant, très vite, tu te rendais compte que cette voix n'avait rien avoir avec la sienne. Pourtant, elle ne t'était pas moins familière pour autant. Tu t'abaissais et offrais ta main à la personne coincée dans la tombe creusée. Tu pouvais enfin discerner son visage. Levi.. Surprise générale. C'était un vieil ami de ton frère. Ils s'amusaient à faire des coups foireux ensemble dès qu'ils en avaient l'occasion mais, tu ne le connaissais pas plus que ça. En y pensant, tout devenait clair dans ta tête. C'était un coup monté de ta saleté de frère! Tu aurais du t'y attendre... Tu aidais Levi à se remette sur ses pattes. Ce qu'il avait pu changer depuis la dernière fois où tu l'avais vu..  

mise en page par fade out
(désolé pour ce pavé, inspiration du soir, bonsoir. j'espère que ça ne te dérange pas que j'ai répondu, personne ne semblait répondre et j'avais quelques idées en tête. j'espère que ça collera à ton personnage, total freestyle I love you)

__________________________________


    _________________________
    " Astre de la nuit, passionnée par ces merveilles douces et rosées, elle sait que la nuit est trop courte pour laisser s'installer les doutes... Alors elle luit, dans la nuit et guide tous les esprits, égérie..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serial FUCKER
avatar

messages : 1208
arrivée : 18/04/2014
avatar : Colton Haynes
multinicks : Non
disponibilité : Oui
crédits : enjoy the ride
real life : NoOne/Chloé

activité : Chanteur et danseur de rue
bonus à long terme : 81
Serial FUCKER

« Le temps confirme l'amitié. »
humeur:
adresse: la rue ou chez toi
répertoire:

MessageSujet: Re: grosse chute Lun 4 Aoû - 17:49


J’entendis au loin un cri qui m’avait foutu les frissons. Il y avait une réunion au cimetière ce soir ou quoi ? En plus, ce n’était pas le premier hurlement que j’avais entendu. Il y en avait eu un autre avant que je ne tombe dans ce maudit trou. Et, c’était le genre de cris perçants qui me faisaient comprendre que je m’étais fourré dans un vrai plan foireux. En même temps, c’était une idée de ce bon vieux Folwer, qui avait débarqué comme ça et m’avait proposé cette virée nocturne. Ca faisait un bout de temps qu’on ne l’avait plus vu dans les parages, c’était un genre de globetrotteur qui pouvait disparaître pendant une durée que lui seul connaissait et revenir comme si de rien était dès qu’il le souhaitait. Un de mes plus anciens amis ici. Un mec que j’avais pris comme exemple quand j’étais plus jeune. Bref, là j’étais dans un cimetière, j’aurais le temps de me rappeler les bons souvenirs plus tard. Je me grattai la nuque vivement. J’allais vite péter un câble s’il ne me faisait pas sortir dans la minute à venir. Les hurlements avaient laissé place à un long silence, quand je finis par voir une ombre s’avancer vers là où j’étais coincé. « Pas trop tôt du con… » Je m’arrêtai automatiquement en voyant que la personne qui venait me secourir n’étais pas du tout qui je croyais être. Je connaissais ce visage mais, je n’arrivais plus  mettre de nom dessus. Une autre des mes conquêtes ? Je ne pense pas, sinon elle m’aurait laissé dans le trou. Alors que là, sa main se tendit vers moi. Je l’attrapai rapidement -au cas où ce soit vraiment quelqu’un qui soit allé dans mon lit et qu’elle décide de changer d’avis- et elle m’aida à sortir. Je nettoyai mes vêtements du mieux que je le pouvais, essayant de faire partir cette terre répugnante. Et puis, c’est pas comme si j’en avais vingt-mille des fringues. Merde quoi ! Je bosse dans la rue et je squatte depuis un an dans l’appartement d’un ami, je ne suis pas fils d’un milliardaire ! Je relevai la tête vers la fille et lançai d’un ton grognon « Merci » Cette fille ne m’était clairement pas inconnue. Mais, j’étais sûr que je n’avais jamais couché avec. Elle avait l’air fragile, gentille, pas le genre de personnes vers qui j’allais habituellement. Je me souvins soudainement que le pote qui m’avait fait venir dans ce cimetière avait une sœur. Ce devait être elle. Il l’avait donc entraînée dans son trip ‘cimetière de nuit’ elle aussi. « C’est ton frère qui t’as amenée ici, hein ? » Dis-je sans vraiment poser la question parce que je connaissais déjà la réponse. Ca aurait été la plus grosse des coïncidences si la sœur Folwer avait décidé de faire un tour dans le cimetière alors que son frère me proposait la même chose, la même nuit.  « J’me souviens plus du tout de ton prénom par contre… » Dis-je en me recoiffant vite fait, enlevant le reste de terre que j’avais sur le corps. Il me fallait prendre un bain en rentrant. Et puis, je plantai mon regard bleu océan dans ses yeux.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: grosse chute

Revenir en haut Aller en bas

grosse chute

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» chute du roi a EBLY
» Obama en chute libre ...
» lourde chute pour allan jlr
» C'est toujours la p'tite bête qui mange la grosse !
» Hello !La grosse folle arrive !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE SIMS™ play with life. :: 404 ERREUR :: DEMOLIR LE TERRAIN :: Corbeille PWL 3.0 :: Cimetière rpgique-