lost in the world. (chuck) - Page 3
TOP PARTENAIRES DE PWL

plus?vous?voter


MEMBRES DU MOIS
PWL

RPGISTE DU MOIS
Adel De Lavauderie

RPGISTE DU MOIS
Chuck B. Onekung

AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Fermeture de PWL.

Partagez|

lost in the world. (chuck)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
ASPIRATION AMOUR
avatar

messages : 151
arrivée : 14/05/2014
avatar : rj king.
disponibilité : toujours libre.
crédits : aeroplane.
real life : ava. (fear nothing.)

activité : étudiant en architecture.
bonus à long terme : 834
ASPIRATION AMOUR

MessageSujet: Re: lost in the world. (chuck) Dim 19 Oct - 22:09

Je suis tellement fatigué que je m’endors presque automatiquement. À croire que la chaleur de son corps à un effet somnifère sur moi. Même s’il faut avouer que parfois, ça a l’effet contraire. Même souvent. C’était rare qu’on dorme beaucoup lorsqu’on se trouvait dans le même lit, Chuck et moi. Mais ce soir, je suis exténué. Toute cette peine, ces questions, ces inquiétudes m’ont complètement tuées… Et c’est bien pour ça que je dors aussi bien qu’un bébé à peine allongé. Je ne me réveille pas une fois dans la nuit, et je suis presque certain que je n’ai même pas eu le sommeil agité. Ce sont seulement les rayons du soleil qui réchauffent ma peau qui me sortent de mes rêves. Je souris comme un idiot en remarquant que Chuck n’est pas parti, et que je suis toujours dans ses bras. Je me serre un peu plus contre lui afin de sentir son corps contre le mien sans pour autant ouvrir encore les yeux. J’en ai oublié notre dispute de hier, j’en ai tout oublié. Tout simplement parce que des réveils comme ça, ça me faisait tout oublier. Je me doute qu’il m’en veut encore, qu’il est toujours en colère contre moi à cause de Raph, mais là je n’y pense pas, pas du tout. Je suis de bonne humeur, rien que parce que je suis dans ces bras. Autant vous dire l’effet qu’il me faisait n’était pas des moindres.
Enfin ça, c’était jusqu’à ce que j’ouvre les yeux. Et je sens mon coeur s’arrêter de battre d’un seul coup, et faire un bond dans ma poitrine. J’espère que c’est un cauchemar, mais ça n’en es pas un. Margot est là. Elle est là, devant mon lit, les mains sur les hanches, silencieuse, à nous observer, Chuck et moi. Et tout s’embrouille dans ma tête. Je crois que je panique. Je panique tellement que je me lève d’un bond, oubliant que j’étais nu. « Margot attends...C’est pas ce que tu crois… » Pourquoi est-ce que je tente de rattraper la chose ? Bien sûr que c’était ce qu’elle croyait. Bien sûr.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
la base du viagra c'est l'ADN de Chuck Norris.
avatar

messages : 4000
arrivée : 25/10/2011
avatar : hnh.
multinicks : //
disponibilité : toujours.
crédits : .sparkle
real life : nevada.stick

activité : étudiant.
bonus à long terme : 839
▼la base du viagra c'est l'ADN de Chuck Norris.

« Le temps confirme l'amitié. »
humeur: chuck quoi.
adresse: une grande maison presque familiale
répertoire:

MessageSujet: Re: lost in the world. (chuck) Dim 19 Oct - 22:29


Le reste de la nuit passe rapidement, dans un sommeil profond tu te rends pas compte des heures qui filent. Pour une fois que tu t'es pas couché ivre mort ou à des heures impossible c'est bien une des rares fois que cela arrive. Et ça pourrait continuer mais non. Non la réalité revient brutalement, la réalité s'arrête pas même quand les gens dorment. Non surement pas. Tu sens un mouvement brusque près de toi alors que ça t'éjecte de ton sommeil bien malgré ton envie. Margot attends...C’est pas ce que tu crois… Adel, facile à identifier sa voix que trop connu. Tu grognes en passant ta main sur la place qui est cependant vide alors que tu ouvres les yeux agressé par le soleil et le réveille brutal. Tu vas le tuer. Enfin pas tout de suite il semblerait vu que ton regard rencontre au pied du lit une blonde. Non pas une blonde. La blonde. Cette blonde. Cette pétasse qui est à l'origine de beaucoup. La phrase d'Adel prends tous son sens alors que tu jettes un regard à Adel,debout à évidement sans fringue. Ouais vachement crédible. C'est exactement ce que tu crois. Tu lances sans une once de remords ou de gêne alors que tu te redresses difficilement attrapant ton boxer sur le bout du lit en te levant pour l'enfiler sans aucune gêne et pudeur. Tu te présentes pas, elle sait qui tu es. Vous êtes tout les trois ensembles à l'université. Enfin pas dans la même classe qu'elle mais ta réputation te précède un peu. Tu récupères ton paquet de clope en lançant un regard à Adel qui semble terrorisé. T'es un crevard parce que toi ça t'amuse, ça t'amuse parce que maintenant... c'est fait. Tu l'as pour toi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://scrout-a-petards.forumgratuit.org/
ASPIRATION AMOUR
avatar

messages : 151
arrivée : 14/05/2014
avatar : rj king.
disponibilité : toujours libre.
crédits : aeroplane.
real life : ava. (fear nothing.)

activité : étudiant en architecture.
bonus à long terme : 834
ASPIRATION AMOUR

MessageSujet: Re: lost in the world. (chuck) Dim 19 Oct - 22:37

La panique me gagne. Je crois que je vois tout s’effondrer. Il n’y a qu’à voir le regard que Margot me lance. Dégoutée, déçue, triste, énervée… Tellement de choses à la fois que je ne pourrais même pas le décrire. Et Chuck qui parle. Je crois que ses paroles me rassurent et me terrorisent à la fois. Parce que je n’aurais peut-être pas eu le courage de lui dire, moi. Contrairement à lui, qui en avait rien à foutre de ce qui pouvait m’arriver après ça. Margot reste un instant silencieuse, comme incapable de prononcer un mot, mais ça ne dure pas longtemps. Evidemment que non. C’est margot. Et margot, elle ne se gêne pas pour crier. « Alors c’est ça ?! T’es un pédé, Adel ? C’est pour ça toute cette mascarade, toute cette distance ? Parce que tu n’es qu’un putain de gros pédé ? » Je déteste le mot pédé. Je le déteste, et Chuck le sait bien. Je trouve ça vulgaire, je trouve ça péjoratif… est-ce que c’était péjoratif, d’être homosexuel ? J’aimerai bien réctifier tout ça, mais je crois que je ne suis pas en position. Je reste juste immobile, complètement terrifié. « Et avec CA en plus ? » elle gueule. Le « ça », c’est Chuck, je l’ai bien compris. Elle doit être étonné, puisque nous n’avions rien en commun. Rien du tout. Il était la nuit, j’étais le jour. Il avait une réputation de mauvais garçon, et moi celui du premier de la classe. Rien nous liait. Rien du tout. Elle parle de Chuck comme si elle était beaucoup mieux que lui, comme si elle ne comprenait pas qu’on puisse préférer cet homme à elle… Elle n’avait pas idée à quel point je le préférais à elle, oh non. Et pourtant, je n’avais eu aucune envie de la vexer, et ce, depuis le début. « Je… » Quoi, Adel ? Je prends une grande inspiration. « Je ne t’aime pas comme ça, Margot… » je dis d’une voix douce et désolée. Est-ce que je l’aimais quand même ? Je ne savais plus trop.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
la base du viagra c'est l'ADN de Chuck Norris.
avatar

messages : 4000
arrivée : 25/10/2011
avatar : hnh.
multinicks : //
disponibilité : toujours.
crédits : .sparkle
real life : nevada.stick

activité : étudiant.
bonus à long terme : 839
▼la base du viagra c'est l'ADN de Chuck Norris.

« Le temps confirme l'amitié. »
humeur: chuck quoi.
adresse: une grande maison presque familiale
répertoire:

MessageSujet: Re: lost in the world. (chuck) Dim 19 Oct - 22:54


Elle est là planté devant vous. Toi à sa place tu te sentirais super mal. Enfin si tu étais elle, parce que bon toi personnellement... la gêne t'es pas beaucoup familier avec. Le silence dans la chambre après tes paroles est juste atrocement tendu alors que tu cherches ton briquet restant en boxer dans la chambre d'Adel. Vous auriez pu vous douter qu'il y avait un risque tout de même non ? « Alors c’est ça ?! T’es un pédé, Adel ? C’est pour ça toute cette mascarade, toute cette distance ? Parce que tu n’es qu’un putain de gros pédé ? » Tu l'écoutes avec un sourcils levé. Mais elle est vulgaire la blonde, tu aimes bien. Tu l'aimes bein mais tu sais aussi que Adel lui il doit moins aimé. Toi le mot pédé franchement t'en as rien à foutre. Tu assumes totalement, mais tu sais qu'Adel non et que pour lui ça sonne comme une insulte. Alors t'aimerais bien la remettre à sa place mais... « Et avec CA en plus ? » Tu peux pas t'empêcher de rire légèrement à ses paroles quand elle te désigne alors que tu ries pour pas prendre ça à coeur. Quelqu'un d'autre l'aurait dit t'aurais répliqué mais elle... se que tu te sens supérieur à elle. Tu te sors une clope l'allumant simplement en jetant ton paquet sur le lit. Je ne t’aime pas comme ça, Margot… Tu lèves les yeux au ciel en soupirant. T'étais pas censé assisté à ce genre de scène dramatique. Tu voulais qu'il la dégage et après qu'il vienne te voir. Pas être face aux mots "bien choisis" d'Adel pour pas froisser l'égo de madame. De toute manière elle le prendra mal alors ça change quoi ? Dans un sens tu devrais bien le prendre, c'est pas toi qui l'a dégouté des filles... le "ça" était là avant toi. Tu répliques en t'appuyant contre la commode d'Adel avec un sourire mesquin aux lèvres alors que tu vois ses yeux remplit de dégout se poser sur toi avec haine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://scrout-a-petards.forumgratuit.org/
ASPIRATION AMOUR
avatar

messages : 151
arrivée : 14/05/2014
avatar : rj king.
disponibilité : toujours libre.
crédits : aeroplane.
real life : ava. (fear nothing.)

activité : étudiant en architecture.
bonus à long terme : 834
ASPIRATION AMOUR

MessageSujet: Re: lost in the world. (chuck) Dim 19 Oct - 23:04

Je suis vraiment débile, j’aurai dû y penser. Bien sûr qu’elle avait les clés de l’appartement. J’étais censé passer le restant de mes jours avec elle, alors je lui avais tout donné. Et voilà que je me retrouve comme un con, tout nu, face à elle, alors qu’elle est prête à exploser. Et bien évidemment elle explose. Et moi, je me sens mal. Vraiment. Et bien évidemment, Chuck en rajoute. Ça aurait été trop beau qu’il la ferme, évidemment. Je crois que je fonds sur place à ses paroles, mes jambes sont du coton. Je n’avais jamais eu l’intention de lui faire connaître ce détail là, non. Mon but à la base était tout simplement de rompre les fiançailles sans lui en dire la raison. Mais voilà qu’elle apprenait que j’étais gay, ET EN PLUS que Chuck était là bien avant elle. Si je n’étais pas aussi terrifié, je lancerai un regard noir à Chuck. Mais Margot s’occupe de le faire. Pendant que moi je me sens mourir sur place. Mais bien évidemment, ce n’est pas fini. « J’y crois pas ! J’y crois pas !! » Elle crie beaucoup trop fort pour moi, pour quelqu’un qui vient de se réveiller. « Je te rappelle qu’on était censé se marier, Adel ! Se marier, tu sais ce que ça veux dire ? Le truc entre un homme et une femme ! Tu crois pas que c’était un détail à me préciser le jour où tu as fait ta demande, que tu aimais sucer des queues ?!? » Je crois que je rougis. Je bouillonne à l’intérieur par la même occasion. Je déteste sa vulgarité. Parce que si je peux supporter ce genre de propos sur Chuck, je ne les supporte pas venant de la part de Margot. Je serre les dents, ainsi que les poings. « Le..Le dis pas à ma mère. S'il te plaît... » Je couine presque. C’est tout ce que je trouve à dire. Je me trouve vraiment ridicule, là. Oui, vraiment. Et la présence de Chuck n’arrangeait rien. Vraiment. Je flippais comme jamais. Mais de quoi ? J'en savais trop rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
la base du viagra c'est l'ADN de Chuck Norris.
avatar

messages : 4000
arrivée : 25/10/2011
avatar : hnh.
multinicks : //
disponibilité : toujours.
crédits : .sparkle
real life : nevada.stick

activité : étudiant.
bonus à long terme : 839
▼la base du viagra c'est l'ADN de Chuck Norris.

« Le temps confirme l'amitié. »
humeur: chuck quoi.
adresse: une grande maison presque familiale
répertoire:

MessageSujet: Re: lost in the world. (chuck) Dim 19 Oct - 23:26


Ok tu pourrais te sentir mal pour Adel, mais dans un sens tu connais pas trop d'autre moyen plus simple que ce genre de chose pour rompre définitivement avec. Et tu dis qu'elle va vite dégager et que maintenant ça va en être finit de cette connerie de mariage. Bon ça te dérangeait plus tant que ça ces derniers jours car tu savais qu'il devait le faire, donc qu'il choisissait son homosexualité à ses parents... mais là au moins ça sera finit. J’y crois pas ! J’y crois pas !! Tu dis rien te contentant de fumer alors que tu lâches ta cendre dans un vase. Sérieusement qui met des vases dans sa chambre ?! « Je te rappelle qu’on était censé se marier, Adel ! Se marier, tu sais ce que ça veux dire ? Le truc entre un homme et une femme ! Tu crois pas que c’était un détail à me préciser le jour où tu as fait ta demande, que tu aimais sucer des queues ?!? » Tu l'écoutes essayant de pas t'énerver en entendant ses paroles, tu décides de prendre ça au jeu, parce que sinon... Et Adel qu'est là sans rien répliqué, trop flippé. Ça te fou la haine de le voir comme ça, de voir qu'une petite pétasse peut avoir ce genre d'importance sur lui. Le..Le dis pas à ma mère. S'il te plaît... Tu le frapperais. Tu le fixes un long moment distant. Il était pas censé en finir avec ça ? C'était pas dans votre deal qu'il dise à sa mère "d'aller se faire foutre" ?! Si tu es choqué juste pour une histoire de pipe, je te passe alors le reste des détails de se qu'il aime. Tu répliques avec une voix pleine de provocation, un sourire douce-heureux aux lèvres alors que tu la contournes pour attraper ton pantalon. Ouais t'as envie de la choqué, la dégouté, voir dans ses yeux tous se qu'il y a de plus homophobe et outré, trahit, blessée. T'es un connard, t'en a rien à secouer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://scrout-a-petards.forumgratuit.org/
ASPIRATION AMOUR
avatar

messages : 151
arrivée : 14/05/2014
avatar : rj king.
disponibilité : toujours libre.
crédits : aeroplane.
real life : ava. (fear nothing.)

activité : étudiant en architecture.
bonus à long terme : 834
ASPIRATION AMOUR

MessageSujet: Re: lost in the world. (chuck) Dim 19 Oct - 23:38

Je vois tout s’effondrer. Au fond, je me fiche de Margot. J’en ai jamais rien eu à faire, même si je n’ai jamais voulu vexer qui que ce soit. Ce qui m’importe plus, c’est ma mère. Sa réaction. Sa déception. Son dégoût. Alors oui, la colère de Margot me passe un peu par dessus la tête, parce que je flippe. Je flippe de perdre ma famille, même si c’est déjà fait. Et lorsque Chuck parle, c’est sûrement la chose de trop. « PUTAIN CHUCK ARRETE CA! » Je crie, je jure. Ce n’est pas mon genre. Mais là c’est trop. Mais il abuse. Il abuse et il le sait très bien, je le vois à son regard provocateur, je sais très bien ce qu’il essaie de faire. Je le connais. Mes poings se serre, tout ça n’est qu’un jeu pour Chuck. Il ne comprend même pas ce que moi je mets en jeu dans tout ça. J’abandonnais ma famille pour lui. Même si au fond, je le faisais aussi pour moi, pour pouvoir m’assumer pleinement. Mais c’était en grande partie à cause de lui. Je lui lance un regard suppliant. Suppliant de ne pas aggraver les choses. Je me fiche pas mal qu’il fume dans ma chambre, même si d’habitude je l’aurais sermonné. Et pendant ce temps, je reçois un truc dur sur la tête. Ça fait mal. Je mets un peu de temps à réagir, avant de me rendre compte que Margot venait d’envoyer sa bague de fiançailles à la tête. Merde, est-ce qu’elle savait combien elle m’avait coûté, cette bague ? Une fortune. Une vraie fortune. Je me penche pour la ramasser, ne souhaitant pas l’abimer, tout de même. Margot à ce regard de dégoût sur moi. Ce regard que ma mère avait quand je lui avais tout dit. Et ça, c’est sûrement trop pour mon coeur. Je ne supporte pas ce regard, je ne supporte plus. J’en avais marre de dégoûter les gens, j’en avais vraiment marre. Ne pouvais-je pas être moi-même sans faire cet effet à autrui ? « Ecoute Margot je… Ça n’a jamais été réel, toi et moi…Et tu le sais. T’en as toujours voulu après mon argent et moi … Moi j’écoutais ma mère. Mais… je ne peux plus te mentir. Je ne peux plus me mentir. » Je parle d’une voix calme, mais tremblante. J’ai les poings serrer, et le regard fuyant. J’ai honte. « J’aime les hommes, j’ai toujours aimé les hommes. » Je souffle, presque inaudible. C’était bizarre de le dire comme ça, de le dire à quelqu’un autre que Chuck. Et la réaction de Margot ne se fait pas attendre. Elle attrape un objet cassant sur mon bureau et me vise. Heureusement, j’ai le réflexe de bouger la tête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
la base du viagra c'est l'ADN de Chuck Norris.
avatar

messages : 4000
arrivée : 25/10/2011
avatar : hnh.
multinicks : //
disponibilité : toujours.
crédits : .sparkle
real life : nevada.stick

activité : étudiant.
bonus à long terme : 839
▼la base du viagra c'est l'ADN de Chuck Norris.

« Le temps confirme l'amitié. »
humeur: chuck quoi.
adresse: une grande maison presque familiale
répertoire:

MessageSujet: Re: lost in the world. (chuck) Dim 19 Oct - 23:53


PUTAIN CHUCK ARRETE CA! Tu lèves un sourcils relevant la tête en fixant Adel qui vient... de te hurler dessus. Oui Adel, qui te hurle dessus. C'est très décontenançant et ça t'emmerde réellement alors que même si oui tu abuses, toi tu supportes pas que quelqu'un te hurle dessus. Limite s'il était pas en plein milieu d'une crise existentiel, tu aurais riposter avec nettement moins de calme. Tu t'imposes au calme, serrant les dents alors que tu enfiles ton jean récupérant ton tee-shirt avec la très grande envie de te tirer d'ici et le laisser dans son merdier. Tu les laisses à leur conneries hétéro de bagues et autres. Ecoute Margot je… Ça n’a jamais été réel, toi et moi…Et tu le sais. T’en as toujours voulu après mon argent et moi … Moi j’écoutais ma mère. Mais… je ne peux plus te mentir. Je ne peux plus me mentir. Ouais ba arrêter de se mentir c'est aussi l'annoncer à sa mère. Et tu te jures mentalement de lui en toucher deux mots après parce qu'il est hors de question de recommencer ce jeu à être derrière le dos de ses parents. Non. J’aime les hommes, j’ai toujours aimé les hommes. Bon pour une fois là, t'es assez impressionné par son cran et tu le féliciterais bien de son courage mais bon... la blonde semble pas de cet avis alors que le vase de toute à l'heure finit dans le mur derrière lui. Ok il est temps de les laisser tranquille. Bon ba la maîtresse va attendre plus loin... par contre évites son visage, étrangement je le trouve assez cool sans cicatrice. Tu lances à cette blonde avec insolence avant de quitter la chambre et de claquer la porte derrière toi allant te poser dans le canapé en lui prenant un livre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://scrout-a-petards.forumgratuit.org/
ASPIRATION AMOUR
avatar

messages : 151
arrivée : 14/05/2014
avatar : rj king.
disponibilité : toujours libre.
crédits : aeroplane.
real life : ava. (fear nothing.)

activité : étudiant en architecture.
bonus à long terme : 834
ASPIRATION AMOUR

MessageSujet: Re: lost in the world. (chuck) Lun 20 Oct - 0:04

Et alors que Margot tente de me jeter un vase à la figure, la meilleure chose que Chuck trouve à faire, c’est de partir. Je crois bien que je le déteste, en cet instant. Même si je le maudissait par sa présence, je voulais qu’il reste. C’était paradoxal, je savais bien, mais c’était comme ça. J’avais besoin de lui. Mais tout ce qu’il trouve à dire, c’est de lui demander de ne pas abimer mon visage, et il s’éclipse dans le salon. Je le hais. « Tu vois, même ton mec t’abandonne ! » Margot parle et ricane bruyamment, je suis sûr qu’elle fait ça pour que Chuck entende. et moi, je baisse les yeux. « C’est pas mon mec » je dis tout bas. Est-ce qu’il l’était ? Est-ce que je pouvais dire qu’il l’était alors qu’il allait toujours voir ailleurs. Sûrement pas. « Et EN PLUS, il ne l’est pas ! » Elle gueule, beaucoup trop fort, beaucoup, beaucoup trop. Je déteste ça. Mais je ne suis pas en position de me plaindre, je pense. Je suis beaucoup trop faible, et on peut aisément dire qu’elle me tient par les couilles, hm… « T’es une foutu blague, Adel ! Une foutu blague ! Tu fais pitié, vraiment. T’es pas foutu de te faire aimer correctement par une seule personne dans ta vie, tu t’en rends compte de ça ? Même ta mère, Adel ! Ta propre mère ! Et lui, là ? Tu sais très bien ce qu’on dit sur lui, ce qu’il fait ! Toute la fac est au courant, tout simplement parce qu’il est passé sur tous les mecs de la fac ! J’espère que tu ne crois pas que t’es le seul, quand même ?! Ça se voit pas qu’il s’amuse juste avec toi et qu’il se fout ouvertement de ta gueule pour te gâcher la vie ? Tu crois qu’il va rester après ça, après avoir eu ce qu’il voulait, hm ? Putain Adel, j’te jure ! » Elle crie, et au fur et à mesure de ses paroles mon visage se décompose. « Ta famille ne t’aime pas, ce mec ne t’aime pas, JE ne t’aime pas… Il te reste quoi, au final ? Tu n’aurais jamais d’enfant, jamais de mariage, et je suis certaine que dès que j’aurais appelé ta mère, tu pourras dire au revoir à ton héritage ! » Ce qu’elle dit me détruit, ni plus, ni moins, et je ne suis pas capable de dire un seul mot. Je recule juste, en m’entourant moi même de mes bras comme pour me protéger de ce qu’elle venait de me dire. Est-ce qu’elle avait raison… ? Au final, perosnne ne m’aimait ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
la base du viagra c'est l'ADN de Chuck Norris.
avatar

messages : 4000
arrivée : 25/10/2011
avatar : hnh.
multinicks : //
disponibilité : toujours.
crédits : .sparkle
real life : nevada.stick

activité : étudiant.
bonus à long terme : 839
▼la base du viagra c'est l'ADN de Chuck Norris.

« Le temps confirme l'amitié. »
humeur: chuck quoi.
adresse: une grande maison presque familiale
répertoire:

MessageSujet: Re: lost in the world. (chuck) Lun 20 Oct - 0:24


Tu vois, même ton mec t’abandonne ! Tu dis rien songeant simplement au fait qu'il doit y avoir erreur car vous avez jamais vraiment parlé d'être ensemble ou pas. C'est pas mon mec. Charmant. Tu remercies mentalement Adel avec amertume. Quoi t'aurais préféré qu'il affirme ? Ouais peut-être. Et EN PLUS, il ne l’est pas ! T’es une foutu blague, Adel ! Une foutu blague ! Tu fais pitié, vraiment. T’es pas foutu de te faire aimer correctement par une seule personne dans ta vie, tu t’en rends compte de ça ? Même ta mère, Adel ! Ta propre mère ! Et lui, là ? Tu sais très bien ce qu’on dit sur lui, ce qu’il fait ! Toute la fac est au courant, tout simplement parce qu’il est passé sur tous les mecs de la fac ! J’espère que tu ne crois pas que t’es le seul, quand même ?! Ça se voit pas qu’il s’amuse juste avec toi et qu’il se fout ouvertement de ta gueule pour te gâcher la vie ? Tu crois qu’il va rester après ça, après avoir eu ce qu’il voulait, hm ? Putain Adel, j’te jure ! Tu fumes en essayant de te concentrer sur ta clope et le livre que t'es en train de feuilleter. Bordel et on dit que t'es pas un ange ?! Tu restes silencieux entendant aucune réponse d'Adel. Bordel mais qu'il la claque l'autre pute. Tu fronces les sourcils au silence, te rendant compte que tu as posé le livre et que t'es debout proche de sa chambre sans même y avoir fait attention. Ta famille ne t’aime pas, ce mec ne t’aime pas, JE ne t’aime pas… Il te reste quoi, au final ? Tu n’aurais jamais d’enfant, jamais de mariage, et je suis certaine que dès que j’aurais appelé ta mère, tu pourras dire au revoir à ton héritage ! Mon dieu, les filles. C'est une foutu blague... tu parles de ma réputation alors que tu reconnais toi-même avoir si facilement écarté les cuisses pour un mec que tu aimes pas... Tu lances posément, calmement. Elle ouvre la bouche, tu te décolles de contre le mur où tu étais accoudé levant ta main devant tes lèvres pour la faire taire. Fermes là s'il te plait. Sérieusement, on est tous les trois au courant de ma réputation et de mon casier judiciaire, frapper une pétasse dans ton genre me fera pas sombrer pour autant... Tu la rejoins avec un sourire glacial. Alors tires toi... Pardon ? Tu es qui pour te permettre ça ? Tout le monde sait qui t'es Chuck, alors quoi ça t'éclates de culbuter le mec avec qui je dois me marier juste comme passe-temps pour... C'est pas un passe-temps. Dégages ! Tu reprends cette fois-ci on ne peut plus froid alors que tu l'attrapes par le bras en la poussant vers la porte avec violence. C'est une chose d'être une pétasse censé épouser Adel, s'en être une autre de le mettre dans cet état par méchanceté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://scrout-a-petards.forumgratuit.org/
ASPIRATION AMOUR
avatar

messages : 151
arrivée : 14/05/2014
avatar : rj king.
disponibilité : toujours libre.
crédits : aeroplane.
real life : ava. (fear nothing.)

activité : étudiant en architecture.
bonus à long terme : 834
ASPIRATION AMOUR

MessageSujet: Re: lost in the world. (chuck) Lun 20 Oct - 0:36

Les paroles de Margot me chamboulent. C’est la 2ème guerre mondiale dans ma tête, et je remets tout en question. Surtout que Chuck n’était pas là pour me lancer ses regards rassurant. Allait-il vraiment m’abandonner une fois que j’aurai tout abandonner ? Une fois qu’il aura obtenu ce qu’il voulait ?? Et au final, étais-je vraiment aimer par quelqu’un ? Je ne sais même pas, je ne sais plus. J’ai les mains qui tremblent, et je suis incapable de prononcer un mot. Pour dire quoi, de toute manière ? Je n’avais rien à dire. Je ne pouvais même pas la contredire. Je savais que ma mère m’aimait pas. Je le savais. Quant à Chuck… Je ne pouvais même pas le confirmer. Pourtant, il intervient. Il intervient et d’un seul coup, je me sens beaucoup moins perdu, même si ses paroles ne me plaisent pas pour autant. Il n’oserait pas frapper une femme, pas devant moi… Je crois que je ne le supporterai pas. La violence et moi, ça faisait un milliard, et c’était bien pour ça que j’étais incapable de bouger ou même de répliquer. J’étais beaucoup trop faible, face à tout ça. Alors je regarde Chuck et Margot se crier dessus l’un après l’autre, et j’ai vraiment peur que Chuck finisse par être trop violent. Chose que je ne veux pas. Je ne veux pas que ça aille si loin. Et lorsqu’il gueule que je ne suis pas qu’un passe-temps, j’ai l’impression que tous les doutes que margot venait d’instaurer disparaissent en moins de deux. Oui, tous ces doutes se dissipaient rien qu’à ces paroles. Mais en le voyant faire, je me sens obligé d’intervenir. Je me dêpeche de mettre un caleçon avant de me précipiter vers eux. Malheureusement, Chuck et Margot étaient deux personnes qui avaient beaucoup trop de choses en commun, à commencer par leur tempérament violent et impulsif. « Lâche-là » je dis à Chuck alors que je les rejoins, posant ma main sur le bras de Chuck pour qu’il arrête ça, pour qu’il arrête d’être violent comme ça. Je ne le supportais pas. Je me retrouve alors entre Margot et Chuck. Sûrement la position la plus délicate de toute ma vie. et pourtant, et pourtant je savais ce que je voulais. Je n’avais aucun doute là-dessus. Je voulais Chuck. Et le reste n’avait plus aucune importance. « Va t’en Margot. Tu n’es plus à ta place ici. » je dis froidement, trouvant le courage de prononcer ces mots en la regardant dans les yeux. Bien évidemment, je me prends une gifle. sûrement la gifle la plus violente que je n’ai jamais reçu de toute ma vie. Elle m’en décroche presque la mâchoire. Et alors que ma main se pose sur ma joue, un peu sonné par la manière dont elle venait de me frapper, elle tourne tout de même les talons, pour se diriger vers la sortie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
la base du viagra c'est l'ADN de Chuck Norris.
avatar

messages : 4000
arrivée : 25/10/2011
avatar : hnh.
multinicks : //
disponibilité : toujours.
crédits : .sparkle
real life : nevada.stick

activité : étudiant.
bonus à long terme : 839
▼la base du viagra c'est l'ADN de Chuck Norris.

« Le temps confirme l'amitié. »
humeur: chuck quoi.
adresse: une grande maison presque familiale
répertoire:

MessageSujet: Re: lost in the world. (chuck) Lun 20 Oct - 0:50


Il est moins de midi, il fait beau et tu avais même pas cours, aucune commande à livrer. Non rien. Rien du tout, juste un matin came, alors que déjà c'était bien assez chiant d'être dans ce super luxueux appartement. Mais non t'es là à supporter leur dispute de mise au point, les hurlements de l'autre hystérique... Alors stop, ça va bien. La dirigeant brutalement vers la porte tu sens pourtant une main plus ferme sur ton bras. Lâche-là. Pas du genre à obéir. Pourtant tu te résigne tes doigts la lâchant alors qu'elle te fixe avec colère et que tu restes derrière Adel, son corps agissant au moins comme un rempart pour pas que tu ailles la claquer cette blonde. Va t’en Margot. Tu n’es plus à ta place ici. Très mélodramatique tout cela, digne d'un théâtre. Bon tu garde cette réplique pour plus tard alors que tu la vois gifler Adel sans que tu interviennes. Dans un sens il l'a mérité. Quoi ?!! Tu as supporté cette blonde, tu as du le voir s'éloigner pour un mariage, il a été voir Raphaël, non non sur ce point tu serait presque reconnaissant envers Margot. Presque. L'observant quitter l'appartement avec un bruit de porte d'entrée qui claque tu restes un temps silencieux. ça va... tu le savais que j'allais pas la frapper... Tu lances alors pour briser le silence avec un brun de "j'en foutisme"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://scrout-a-petards.forumgratuit.org/
ASPIRATION AMOUR
avatar

messages : 151
arrivée : 14/05/2014
avatar : rj king.
disponibilité : toujours libre.
crédits : aeroplane.
real life : ava. (fear nothing.)

activité : étudiant en architecture.
bonus à long terme : 834
ASPIRATION AMOUR

MessageSujet: Re: lost in the world. (chuck) Lun 20 Oct - 0:59

Je suis tout bonnement sous le choc. Ni plus ni moins. Une mains sur ma joue douloureuse, j’observe Margot quitter l’appartement. Mon appartement qui ne sera sûrement bientôt plus le mien, si mes parents me coupaient les vivres. Je n’avais même pas pensé à ça. Au fond, ce n’était pas important. je m’en fichais. Et après quelques secondes de silence, je me tourne vers Chuck qui prend la parole en premier. J’écarquille les yeux à ses paroles, ahuri. Il se moquait de moi, hm ? « Non, justement je ne le savais pas. » Sinon je ne me serais pas mis entre les deux. Non. Je regarde Chuck, un instant, alors que je me rends compte que je l’a fait. J’avais détruit mon mariage et j’allais bientôt détruire ma famille. Est-ce que je me sentais plus léger ? Non. Tout simplement parce qui me faisait le plus peur n’était pas Margot, mais ma mère. et ma mère, je ne l’avais pas encore affronté. Et je savais que ça allait être le pire, et le plus dur, et le plus douloureux. J’en avais déjà une boule au ventre. « Merci » je dis alors. Merci de m’avoir défendu, en quelque sorte. Mais pas merci pour le reste. Oh que non. « Mais tu aurais pu… » je soupire, je ne continue pas ma phrase. Je n’ai même pas la force ni l’envie de me plaindre de ses actes, de toute manière il sait très bien ce que je lui reproche. Il me connaît assez bien. « Lui dire les détails de ce que j’aime que tu me fasses, sérieusement.. ? » Je demande alors, presque exaspéré alors que je ne peux pas m’empêcher de lui sourire, légèrement amusé. Parce que oui, je préférais en rire. Parce que je savais que bientôt, j’en pleurerais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
la base du viagra c'est l'ADN de Chuck Norris.
avatar

messages : 4000
arrivée : 25/10/2011
avatar : hnh.
multinicks : //
disponibilité : toujours.
crédits : .sparkle
real life : nevada.stick

activité : étudiant.
bonus à long terme : 839
▼la base du viagra c'est l'ADN de Chuck Norris.

« Le temps confirme l'amitié. »
humeur: chuck quoi.
adresse: une grande maison presque familiale
répertoire:

MessageSujet: Re: lost in the world. (chuck) Lun 20 Oct - 1:42


Tu lances donc ça juste histoire de, et puis t'aimes pas les silence du genre "fin du monde". Et le voilà qui se retourne brusquement sur toi à te fixer et te dévisager comme si tu avais dis un truc impossible. Ahurit, oui c'est ça l'expression de son visage. Non, justement je ne le savais pas. Tu lèves les yeux au ciel comme si c'était stupide d'en avoir douté. Bon dans un moment de réel colère ok, mais elle faisait trois fois moins que ton poids, une simple gifle lui aurait démonté la mâchoire et tu aurais prit pour cher auprès des flics. ça va... je l'aurais pas fait devant toi.. Oui bon ça c'est la vérité, généralement quand tu sais qu'il a horreur d'un truc... tu le fais pas devant lui. Et puis tu aurais rien fait tant qu'elle aurait pas cherché. Bref pas la peine de s'attarder sur ce point trop longtemps, tu es trop violent et Adel haït ça, tu en as pleinement conscience. Merci ... Mais tu aurais pu… Tu hausses les épaules à son merci pour signifier que c'est trois fois rien. Tu veux surtout pas en faire un drame, sérieusement cette dispute tu aurais même pas du y assister normalement... Lui dire les détails de ce que j’aime que tu me fasses, sérieusement.. ? Ba quoi ? Vu son intonation tu relèves la tête t'attendant à se qu'il gueule bien que son sourire semble annoncer que non. Tu ries légèrement à cela préférant en effet qu'il le prenne ainsi plutôt que de finir dépressif. Quoi ? ... c'était insultant que de réduire ton plaisir à juste me sucer.. Tu lances avec innocence -qui n'est pas crédible chez toi- alors que tu le rejoins passant tes bras autour de lui en te collant à son dos. Moi on me proposerait ça... j'adorerais avoir énormément de détails..; Tu répliques contre son cou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://scrout-a-petards.forumgratuit.org/
ASPIRATION AMOUR
avatar

messages : 151
arrivée : 14/05/2014
avatar : rj king.
disponibilité : toujours libre.
crédits : aeroplane.
real life : ava. (fear nothing.)

activité : étudiant en architecture.
bonus à long terme : 834
ASPIRATION AMOUR

MessageSujet: Re: lost in the world. (chuck) Lun 20 Oct - 10:22

Si avec le temps j’avais réussi à me faire à sa vulgarité, la violence, c’était tout autre chose. Que ce soit de la part de Chuck ou de n’importe qui d’autre, n’importe quelle forme de violence restait inadmissible à mes yeux. C’était tout simplement contre mes principes. Alors oui, même venant de Chuck, je n’acceptais pas ce genre de comportement. J’arque alors un sourcil à ses propos. Il ne l’aurait pas fait devant, bah tiens. Il manquerait plus que ça. « On ne lève pas la main sur une fille… » Ni sur personne d’autre, d’ailleurs, mais s’il commençait par là ça serait déjà pas mal. J’étais d’ailleurs en train de me dire que si je voyais Raphaël revenir avec deux yeux au beur noir et des côtes cassées à la fac, je savais d’ores et déjà qui était le responsable. Mais je crois qu’il en a rien à faire de ce que je pense, et au final ça n’a pas d’importance, surtout aujourd’hui, parce que je n’ai pas la tête à ça. J’étais encore sous le choc, je venais de rompre mes fiançailles. Je venais de tout dire, de tout laisser tomber. Je pense que je n’arrive toujours pas à me rendre compte, c’est un peu n’importe quoi dans ma tête. Plus aucune connexion ne se fait. Je ne me rends toujours pas compte de tout ce que cela va engendrer, à commencer par la colère et la déception de ma mère. Alors je préfère faire un commentaire sur les paroles déplacées de Chuck. Je crois que je me serai vraiment énervé contre lui s’il avait réellement commencé à faire une liste de ce que j’aime qu’on me fasse à Margot. D’un autre côté, ça aurait été l’occasion de voir s’il connaissait vraiment ce que j’aimais, mais bon autant dire que je n’avais pas du tout pensé comme ça sur le coup. Mais je préfère m’en amuser plutôt que de lui faire la moral. Surtout pour quelque chose comme ça. Et je ris à ses paroles, malgré la situation, c’est plus fort que moi. Réduire mon plaisir à le sucer… Comment est-ce qu’il pouvait prendre un ton innocent alors que rien que ses paroles ne l’étaient pas ? Lorsqu’il se colle à mon dos et passe ses bras autour de moi, ça m’apaise directement, et c’était comme si je voyais clair. Tout ce qui s’était passé quelques minutes auparavant était pour la bonne cause. C’était pour lui, et ces moments. Je pose alors mes mains par dessus les siennes alors que je ferme un instant les yeux, souriant, en le sentant dans mon cou. « Tu connais déjà tous les moindres détails… Il t’en faut encore plus, peut-être ? » Je lui souffle en souriant, alors que je me serre encore plus contre lui afin de le sentir entièrement contre moi. Est-ce que c’était même possible qu’il en sache plus ? Je n’en étais pas certain. Je me retourne alors, sans pour autant me décoller de lui, pour me retrouver face à Chuck, me collant d’autant plus à lui. « Et ce n’est pas la peine d’aller en faire la liste à n’importe qui qui t’insulte en réduisant mon plaisir à juste te sucer… Ils vont se contenter de porno gay plutôt que ma vie sexuelle, d’accord ? » Je lui souffle en souriant alors que mes lèvres cherchent les siennes sans pour autant l’embrasser en premier lieu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
la base du viagra c'est l'ADN de Chuck Norris.
avatar

messages : 4000
arrivée : 25/10/2011
avatar : hnh.
multinicks : //
disponibilité : toujours.
crédits : .sparkle
real life : nevada.stick

activité : étudiant.
bonus à long terme : 839
▼la base du viagra c'est l'ADN de Chuck Norris.

« Le temps confirme l'amitié. »
humeur: chuck quoi.
adresse: une grande maison presque familiale
répertoire:

MessageSujet: Re: lost in the world. (chuck) Lun 20 Oct - 12:18


On ne lève pas la main sur une fille… T'as pas foncièrement contre ces paroles là et t'as jamais frappé une fille... quoi que si un jour t'en a giflé une, mais elle t'avais frappé à l'entre-jambe donc elle le méritais. Mais en dehors de ça t'es pas vraiment fan de l'idée de frapper quelqu'un qui est moins fort que toi, mais bon... Oui t'es pas un mec sain tu le sais depuis longtemps. Tu ne rétorques donc rien à cela n'ayant pas envie d'épiloguer la dessus. De toute manière tu sais à quel point Adel déteste ça. Trop différents. Oui on te l'a déjà dit... Oui parce que bon ok vous êtes discret à vous fréquenter mais y'en a plusieurs qui s'en doutaient... Enfin bon c'est pas le moment de le dire à Adel ça.

Toi personnellement cette dispute ne t'a pas touché, après tout qu'elle t'insulte un peu en te ramenant ta réputation à la gueule... tu le prends pas mal, tu en a conscience du mec pour qui tu passe que ça soit à l'université ou dans ton entourage. Donc bon, qu'elle soit énervé ou dise toutes ces conneries ça ne t'atteint pas. Tu n'as donc aucun mal à le prendre à la déconnade, se que semble préféré Adel qui sourit de tes paroles. Dans un sens, au fond, tu préfères ça à le voir effondré. Même si tu te doutes qu'à l'intérieur il doit pas être aussi amusé, tu décides de pas en parler. Tu connais déjà tous les moindres détails… Il t’en faut encore plus, peut-être ? Tu souries en le sentant s'appuyer plus contre toi alors que tes doigts restent sur sa peau. Toi entendre les détails salaces de la vie sexuelle des gens ça te fait toujours autant d'effet en même temps. Oh tu sais... tu m'connais, c'est toujours excitant de l'entendre. Tu rétorques avec amusement. Et puis quoi après tout c'est amusant d'entendre ça, non ? Ok t'es peut-être pas totalement bien câblé. Tu le sens se retourner alors que tu desserres un peu tes bras autour de lui pour le laisser faire l'observant un temps. Et ce n’est pas la peine d’aller en faire la liste à n’importe qui qui t’insulte en réduisant mon plaisir à juste te sucer… Ils vont se contenter de porno gay plutôt que ma vie sexuelle, d’accord ? Tu ries en sentant ses lèvres frôler les tiennes. Dur de te parler quand on accapare tes idées de la sorte. Tu souries simplement attrapes sa lèvre inférieur entre tes dents sans force tes yeux le fixant avec une pointe d'envie. c'est si peu intéressant le porno quand on peut avoir la réalité... Tu rétorques avec provocation tes doigts remontant le long de son dos appréciant le contact de sa peau. et puis c'était pas moi qu'elle insultait en disant ça... mais plutôt toi et ta manière de prendre ton pied. Tes doigts glissant jusqu'à son boxer tu glisses tes mains à l'intérieur sur ses fesses avec un sourire d'envie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://scrout-a-petards.forumgratuit.org/
ASPIRATION AMOUR
avatar

messages : 151
arrivée : 14/05/2014
avatar : rj king.
disponibilité : toujours libre.
crédits : aeroplane.
real life : ava. (fear nothing.)

activité : étudiant en architecture.
bonus à long terme : 834
ASPIRATION AMOUR

MessageSujet: Re: lost in the world. (chuck) Lun 20 Oct - 12:39

Pour le moment, je ne préfère pas penser à tout ça. À ce qui venait de se passer, à ce que tout ça impliquait. J’étais tout simplement dans la merde jusqu’au cou, j’allais très probablement être renié par toute ma famille, mais pour le moment, je préférais ne pas y penser, ou du moins tout faire pour oublier, en me contentant de plaisanter avec Chuck. Je ne peux pas m’empêcher de sourire malgré tout à ses paroles, secouant doucement la tête de droite à gauche. « Ta mère te lisait des livres érotiques à la place du petit chaperon rouge avant de t’endormir quand tu étais petit ? » Je demande, amusé. Oh, moi, ma mère ne me lisait jamais rien, c’était ma gouvernante, mais j’imaginais que dans les familles normales, les mères lisaient des livres à leurs enfants pour s’endormir. Du moins, c’était la vision d’une mère que je me faisais. Une mère que je n’avais pas. Je finis par me retourner pour me retrouver face à lui, passant mes bras autour de son cou pour ne pas me décoller à lui. J’avais besoin de sentir son corps - malheureusement habillé - contre le mien. Il me mord la lèvre inférieure et je me retiens de l’embrasser avec ardeur. Je ne sais même pas pourquoi je me retiens, sûrement parce qu’il me parle et que j’aime ça aussi, lorsqu’il me parle sans me crier dessus ou avoir cet air désabusé. « Je t’assure que quand on ne peut pas avoir la réalité, le porno c’est très utile. » D’habitude, je pense que j’aurai honte de dire une telle chose. Mais pas à Chuck. Parce que je me sens capable de lui dire tout et n’importe quoi. Il y avait eu ce moment entre mon annonce des fiançailles et les retrouvailles avec Chuck, ce moment de frustration intense où je ne faisais que fantasmer sur Chuck, et les images et les souvenirs qu’il me restait de lui… Alors oui, il se pourrait que j’avais dû combler tout ça par du porno. Mais ce n’était pas la peine de lui donner tous les détails non plus. Je frissonne en sentant sa main le long de mon dos et me mord la lèvre avec envie lorsque je sens ses mains sur mes fesses. Bordel. « C’est parce qu’elle ne m’a pas vu avec toi » Je souffle contre ses lèvres, en souriant. Après tout, je me forçais à coucher avec elle, vraiment, je ne savais même pas comment j’avais réussi à le faire, alors forcément elle avait dû se faire une image assez mitigée de moi au lit. Et pourtant, c’était totalement différent lorsque j’étais avec Chuck. J’en profite d’ailleurs pour lui retirer son t-shirt que j’estimais inutile en cet instant. Et je l’embrasse, avec envie, avec passion, nos langues menant une danse endiablée, mes mains glissant le long de son torse. Je finis par rompre le baiser une fois que j’éprouve le besoin de respirer, mes lèvres déviant jusqu’à son lobe d’oreille que je mordille. « Parce que pour prendre mon pied, c’est toi qu’il me faut » je susurre à son oreille le plus normalement du monde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
la base du viagra c'est l'ADN de Chuck Norris.
avatar

messages : 4000
arrivée : 25/10/2011
avatar : hnh.
multinicks : //
disponibilité : toujours.
crédits : .sparkle
real life : nevada.stick

activité : étudiant.
bonus à long terme : 839
▼la base du viagra c'est l'ADN de Chuck Norris.

« Le temps confirme l'amitié. »
humeur: chuck quoi.
adresse: une grande maison presque familiale
répertoire:

MessageSujet: Re: lost in the world. (chuck) Lun 20 Oct - 13:49


Ta mère te lisait des livres érotiques à la place du petit chaperon rouge avant de t’endormir quand tu étais petit ? Tu souries à sa question qui ferait certainement bien rire ta mère. Oh ta mère, nullement complexé par ce genre de chose, sans pour autant être aussi... libérée que toi. Non, elle n'avait pas le temps de m'en lire elle devait travailler pour me faire manger. Tu répliques avec un sourire soulignant quand même le fait que non, toi ta famille n'avait pas ce genre de chose pas par manque d'envie, mais par manque de choix. Ta mère, tu l'as jamais beaucoup vu étant enfant, elle travaillait tard le soir, enchainait le travaille de secrétaire et serveuse le soir. Alors évidement les histoires du soir et les câlins t'as vite su t'en passer pour ne pas l'embêter. Tu t'en plains pas, ta relation avec ta mère n'en a jamais souffert.
Tu souries en l'observant face à toi alors que tu sur le coup t'en oublie totalement son ex blonde qui vient de sortir en trombe. Je t’assure que quand on ne peut pas avoir la réalité, le porno c’est très utile. Oui ça tu le sais mais lui... tu ries un peu en fronçant les sourcils tes doigts glissant un instant dans ses cheveux coupé court. Serais-tu en train de dire que toi... le petit garçon parfait, le mec tout mignon et plein de romantisme et de sentiments.... tu es un adeptes du porno ? Tu demandes avec un rire amusé de ce genre de découverte. Genre de sujet d'ailleurs qui te donne plutôt envie d'arrêter de parler de tout le reste et mettre en pratique ce genre de parole. Nullement atteint pas la visite de la blonde d'ailleurs qui ne t'a pas tellement gêné hormis un réveil un peu brutal dont tu te serais passé. Une fille comme ça... et tu comprends pourquoi t'es gay depuis... quasiment toujours. Ok t'as couché avec une ou deux filles, mais juste par défis ou pour pas mourir idiot. Mais les seins et le reste, non sérieusement ça te t'excite en rien du tout. C’est parce qu’elle ne m’a pas vu avec toi. Tu ries à cela levant les bras en le lâchant quand il remonte ton tee-shirt, oui t'aimes bien le chemin que prend cette discussion. En faite pour avoir ton attention dans une discussion faut savoir justement attirer ta concentration, chose qu'Adel maitrise particulièrement bien dans ce genre de moment. Pourtant elle connait ma réputation... j'suis pas du genre à affectionner les sales coups.. Tu répliques avant de le voir venir et le sentir contre tes lèvres se qui te fait sourire sans le repousser. Rejoignant sa langue avec envie, tes doigts se resserrent sur sa peau alors que tu le rapproches d'autant plus de toi. Nullement contre ce baiser tu en profites pleinement jouant avec sa langue avec ferveur alors qu'il finit par le rompre et que tu reprend ton souffle un peu. Parce que pour prendre mon pied, c’est toi qu’il me faut. Toujours le mot de romantisme qu'il faut ce petit gars, tu songes en revenant l'embrasser avec envie détachant ensuite tes lèvres pour l'observer. Arrêtes ça me ferait presque bander... Tu répliques avec ironie reprenant ses lèvres alors que tu le fais reculer jusqu'au lit l'allongeant en passant au dessus de son corps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://scrout-a-petards.forumgratuit.org/
ASPIRATION AMOUR
avatar

messages : 151
arrivée : 14/05/2014
avatar : rj king.
disponibilité : toujours libre.
crédits : aeroplane.
real life : ava. (fear nothing.)

activité : étudiant en architecture.
bonus à long terme : 834
ASPIRATION AMOUR

MessageSujet: Re: lost in the world. (chuck) Lun 20 Oct - 14:10

Je souris tristement aux paroles de Chuck. Ma mère n’était jamais là non plus, mais ce n’était pas pour les mêmes raisons. Je savais que Chuck n’avait pas eu la même enfance que moi, pas les mêmes conditions, puisqu’il n’avait tout simplement pas les mêmes moyens. Il n’avait pas pour autant l’air de mal le vivre. Et au moins, sa mère l’aimait. C’était sûrement le plus important. Je ne commente rien, quasiment certain que Chuck savait ce que j’en pensais. Je le considérais tout de même être le plus chanceux de nous deux, de part sa relation avec sa mère que je n’avais pas.
Je ne sais même pas pourquoi je lui fais cette confidence sur les pornos. Peut-être parce que j’éprouve toujours le besoin de tout lui dire. C’était bête, je sais. Je grimace à ses paroles qui faisait sonner tout ça d’une manière assez bizarre. « Non ! » je m’exclame en lui donnant une légère tape sur le torse, presque offensé sans l’être pour autant. On ne pouvait pas non plus me qualifier d’adepte du porno tout de même. « Juste quand.. quand tu me manquais. » Je dis d’une petite voix, qui montrait bien, au final, que je restais ‘le petit garçon parfait tout mignon, plein de romantisme et de sentiments’. Après tout, il m’avait rendu tellement accroc à lui que lorsque tout c’était arrêté du jour au lendemain, j’avais ressentis ce manque énorme. Et contrairement à lui, je n’étais pas capable d’aller voir ailleurs. Alors le porno avait été la solution, sans pour autant être aussi bien que le vrai Chuck. J’en profite donc pour lui enlever son t-shirt et j’arque un sourcil à ses paroles, souriant. « À croire que toute la ville est un bon coup, alors. » Je ris. Oui, je ris, je ne râle même pas. Je n’ai pas la force de me battre avec lui, pas aujourd’hui, pas maintenant. Je voulais juste profiter de lui, tant pis. Alors je parle avec légèreté de toutes ses conquêtes. Puisque la liste était longue, oui, et il le savait même mieux que moi. Bien évidemment, au fond, j’éprouve une jalousie immense. Comme toujours. Mais ce n’est pas grave. Aujourd’hui, je me sens capable de passer par dessus ça. Je préfère par ailleurs l’embrasser en me collant encore plus à lui. Ça le ferait presque bander et moi je lève les yeux au ciel sans pour autant cesser de sourire. « On parie que le ‘presque’ s’en ira d’ici quelques secondes ? » je lui souffle avant de l’embrasser à nouveau, me laissant entraîner jusqu’à mon lit. Une fois allongé, Chuck au dessus de moi, je lui mordille la lèvre inférieure tout en m’occupant de déboutonner son jean, le regard plein d'envie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
la base du viagra c'est l'ADN de Chuck Norris.
avatar

messages : 4000
arrivée : 25/10/2011
avatar : hnh.
multinicks : //
disponibilité : toujours.
crédits : .sparkle
real life : nevada.stick

activité : étudiant.
bonus à long terme : 839
▼la base du viagra c'est l'ADN de Chuck Norris.

« Le temps confirme l'amitié. »
humeur: chuck quoi.
adresse: une grande maison presque familiale
répertoire:

MessageSujet: Re: lost in the world. (chuck) Lun 20 Oct - 15:12


Non ! Tu souries à la vivacité de sa réponse qui semble le choquer. Toi tu t'en fous, tu vas nullement le blâmer d'en regarder, ok t'es pas tout les soirs à t'en regarder un mais ça arrive. Parfois. Même si tu préfères la pratique véritable à juste le simple fait de regarder. Juste quand.. quand tu me manquais. Tu ries doucement à sa voix caressant sa peau, sa manière de le dire te faisant sourire. Mater du porno car tu lui manques, c'est assez flatteur et amusant c'est vrai, et puis son regard là... non sérieusement l'imaginer à regarder un porno et se masturber dessus... tu craques c'est vraiment vraiment trop éloigné de son image de fils prodige, ça te fait sourire... Tu reviens l'embrasser. Ouais, et quand Raphaël était pas dispo... Tu lances simplement parce que tu peux pas t'en empêcher, parce que tu vas surement pas oublier et que même si tu recommences à l'embrasser c'était nullement dit avec humour.

À croire que toute la ville est un bon coup, alors. Tu souries à ses paroles, certes vu dans ce sens là. Cependant tu n'as pas couché avec la ville entière, ayant une majorité d'hétérosexuel en ville, de plus c'est pas du genre à coucher avec la même personne plusieurs fois. Enfin avant Adel du moins. Oui tu as eut plusieurs copains plus ou moins fixe, mais chacun allait voir ailleurs de son côté donc bon. Sois pas jaloux, je touche pas encore aux hétéro et au bisexuel.. Les bisexuel, tout un truc dans ta tête. Tu supports pas vraiment qu'on puisse ne pas choisir, tu comprends pas. Mais tu y pense pas. Non tu n'y penses surtout pas trop occupé entre les lèvres d'Adel et ton envie grandissante envers son corps. Oui vraiment trop déconcentrant cet homme. Tu passes au dessus de lui souriant en le sentant défaire ton jean alors que tu embrasses son cou tirant sur son caleçon pour le faire descendre tes lèvres descendant en même temps sur son corps. On parie que le ‘presque’ s’en ira d’ici quelques secondes ? Tu ries en relevant la tête vers lui. Oh c'est déjà partit mais pas grâce à tes niaiseries de déclaration dude. Tu répliques en mordant un peu la peau de son ventre ta langue glissant plus bas alors que tu commences à le caresser pour l'exciter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://scrout-a-petards.forumgratuit.org/
ASPIRATION AMOUR
avatar

messages : 151
arrivée : 14/05/2014
avatar : rj king.
disponibilité : toujours libre.
crédits : aeroplane.
real life : ava. (fear nothing.)

activité : étudiant en architecture.
bonus à long terme : 834
ASPIRATION AMOUR

MessageSujet: Re: lost in the world. (chuck) Lun 20 Oct - 15:34

Ce n’était pas comme il se l’imaginait. Je n’étais pas là, tous les soirs, à me toucher sur du porno gay. Non, loin de là. Ce n’était pas souvent. Seulement quand… J’en avais besoin, voilà. Autant dire que lorsque j’étais avec Chuck, je n’en avais jamais besoin, hm. Il me fait une remarque sur Raphaël, et bien évidemment il n’en faut pas plus pour que je perde mon sourire. J’avais espéré quelques secondes qu’il ait pu oublier. Mais non, bien sûr que non. « C’est pas vrai. » je souffle, presque inaudible. Ce n’était arrivé qu’une fois avec Raph, et je n’avais fait que l’embrasser. Et autant dire que je regrettais amèrement se simple baiser et ces préliminaire. Bref. Je préfère l’embrasser plutôt que de repenser à ça, ça paraît évident.
j’arque alors un sourcil lorsqu’il me demande de ne pas être jaloux. Sérieusement ? « Quoi, je ne suis pas censé être jaloux ? Tu préférerais que je t’encourage à aller voir ailleurs et que ça ne me fasse rien ? » J’étais presque certain que Chuck était content que je sois jaloux et possessif, sans pour autant en être sûr. Parce que si je ne l’étais pas, ça prouverait tout simplement que j’en avais rien à faire de lui. Du moins, c’était comme ça que je voyais les choses. « Tu n’y touches pas encore, et tu n’y toucheras jamais » Je minaude en l’embrassant. Non parce que là, ça ferait tout de même trop pour mon petit coeur. Pourtant, je savais que quoi que je dise, il fera bien tout ce dont il aura envie. Et je préférais qu’il ait envie de moi, et de personne d’autre. De la même manière que moi j’avais envie de lui en cet instant, alors qu’il enlève mon caleçon. Et mon corps entier frissonne en sentant ses lèvres sur ma peau. Il me rendait complètement dingue. Complètement. Je ne savais même pas comment je faisais pour lui résister. J’en pouvais déjà plus. Je souris à ses paroles en secouant la tête. « C’est ce que tu crois » Bon, peut-être que ce n’était effectivement pas qu’à cause de mes niaiseries, mais peut-être qu’au fond ça jouait un rôle. Et mon corps se cambre en sentant sa langue sur ma peau, et ses caresses. Bordel. Mon désir pour lui ne faisait qu’augmenter de secondes en secondes. Je n’en pouvais plus. « Chuck.. » un soupire plein d’envie s’échappe d’entre mes lèvres. Et finalement en quelques mouvements de jambes et de bassins, j’inverse les situations pour me retrouver au dessus de lui. Je le regarde un instant dans les yeux, souriant, lui montrant mes dents blanches parfaitement alignées pour l’embrasser fougueusement, ma main en profitant pour enlever définitivement son jean et son caleçon par la même occasion. Mes lèvres descendent alors jusqu’à son cou, et ses épaules, pour descendre jusqu’à son torse où je laisse mes lèvres traîner lentement et sensuellement sur sa peau, ma langue glissant par la même occasion sur sa peau jusqu’à atteindre son bas ventre sur lequel je m’attarde un long moment, avant de descendre encore plus bas jusqu’à son entre-jambe. Bon dieu, si Margot me voyait comme ça, elle en aurait une crise cardiaque. Mais je m’en fiche, je ne pense même pas à elle en cet instant, préférant largement penser au plaisir de Chuck en stimulant son membre grâce à ma bouche et ma langue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
la base du viagra c'est l'ADN de Chuck Norris.
avatar

messages : 4000
arrivée : 25/10/2011
avatar : hnh.
multinicks : //
disponibilité : toujours.
crédits : .sparkle
real life : nevada.stick

activité : étudiant.
bonus à long terme : 839
▼la base du viagra c'est l'ADN de Chuck Norris.

« Le temps confirme l'amitié. »
humeur: chuck quoi.
adresse: une grande maison presque familiale
répertoire:

MessageSujet: Re: lost in the world. (chuck) Lun 20 Oct - 16:18


Tu peux pas t'en empêcher de remettre Raphaël sur le tapis, et tu sais très bien que ça n'est définitivement pas finit tant que tu te seras pas expliquer de vive voix avec l'intéressé. C'est pas comme si vous aviez trainé des longues heures ensembles ces derniers mois et semaines pour qu'il n'est pas eut le temps de t'informer que "oh au faite, j'ai chauffé ton ex et essayer de le mettre dans mon lit, il était très consentant." C’est pas vrai. Tu l'entends répliquer à mi-voix alors que tu supportes pas ça. Ouais.. Tu répliques de mauvaises grâce laissant ses lèvres venir aux tiennes alors que tu remets ça à plus tard, préférant te "noyer" dans l'envie et le sexe pour le moment.

Quoi, je ne suis pas censé être jaloux ? Tu préférerais que je t’encourage à aller voir ailleurs et que ça ne me fasse rien ? ... Tu n’y touches pas encore, et tu n’y toucheras jamais Tu ries à ses paroles à ses questions et à la suite.De toute manière convertir les hétéro c'est pas tellement ton délire, déjà que dans le genre "homo refoulé" avec Adel tu as eut assez de complication, il te suffit amplement. Non... ça serait trop de te demander ce genre de réaction. Tu répliques pour le taquiner avec humour alors que votre discussion est ponctuée de baiser et de caresses qui ne s'arrêtent pas de t'échauffer encore et encore. Continuant de descendre dans un seul but tu l'entends gémir ton prénom se qui te fait sourire alors que tu continues sans y parvenir Adel te faisant remonter et échanger vos places. Bon et bien tant pis. Tu le laisses faire levant ton bassin quand il vire ton boxer, alors que tu souries l'embrasser un long moment avant de soupirer d’aise sous ses gestes et ses attentions. Tes doigts glissant de son dos à ses cheveux tu retiens pas vraiment un gémissement de plaisir te cambrant sous sa bouche. Oui définitivement son attachement pour lui te rendra dingue, tu le sais pertinemment alors que tu le laisses un moment faire avant de le relever et de le tirer sur le lit le gardant au dessus de toi pour une fois. Tu laisses tes doigts caresser son dos, ses fesses alors que tu le colles contre ton corps bouges contre lui avec envie tes doigts finissant par glisser dans ses cheveux alors que tu resserres tes genoux un instant contre lui décollant tes lèvres. C'était bien se que tu as fais...avec elle. Tu finis par dire reprenant à l'embrasser un temps. J'suis fière de toi.. Tu glisses entre vos lèvres avec sincérité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://scrout-a-petards.forumgratuit.org/
ASPIRATION AMOUR
avatar

messages : 151
arrivée : 14/05/2014
avatar : rj king.
disponibilité : toujours libre.
crédits : aeroplane.
real life : ava. (fear nothing.)

activité : étudiant en architecture.
bonus à long terme : 834
ASPIRATION AMOUR

MessageSujet: Re: lost in the world. (chuck) Lun 20 Oct - 16:36

J’avais complètement oublié Raphaël, mais pas lui apparemment. Tout simplement parce que ça ne me paraissait pas important, Raphaël n’était pas important. C’était juste l’histoire d’une fois, d’une nuit, sans que rien ne ce soit réellement passé, je l’avais rejeté à temps. Certes les choses étaient tendus entre lui et moi depuis, mais je m’en souciais pas plus que ça. J’avais d’autres amis. J’arque un sourcil à ses paroles, et même s’il est ironique je me demande s’il pense vraiment ce qu’il dit. Si il préférerait que je réagisse autrement. De toute manière même s’il me le demandait, j’en serais incapable. J’étais jaloux, et je le voulais pour moi. « Oui, ça serait trop demander. » Je dis avec honnêteté. « Je te veux juste pour moi. » Je souffle, même si bon, c’est loin d’être nouveau, il le savait déjà, mais ça ne l’empêchait pas d’aller voir ailleurs. Qu’importe. Je ne voulais pas penser à ça maintenant. Je préférais ses caresses, et ses baisers. D’ailleurs tout va plutôt vite. On se retrouve sur le lit, et j’échange nos position. Je sens la température de mon corps augmenter au fur et à mesure qu’on me désire augmente pour lui. Je suis à la merci de Chuck, tout simplement. Si bien que je n’hésite pas une seule seconde pour descendre jusqu’à son entre jambe et en prendre soin avec ma bouche. Je souris de satisfaction en entendant le gémissement de Chuck alors qu’il me remonte jusqu’à lui après quelques instant. Je frisonne d’autant plus en sentant ses doigts sur mon dos, mes fesses, alors que je me colle à lui afin de sentir chaque parcelle de son corps contre le mien. Je bouge légèrement mon bassin contre le sien sans cesser de l’embrasser, alors qu’une de mes mains glissent dans ses cheveux, et l’autre le long de son bras, mon coeur s’emballant comme jamais. Et autant dire que ça s’aggrave à mes paroles, un énorme sourire venant s’installer sur mon visage. Il ne s’imaginait même pas l’effet que ça me faisait qu’il me dise ça. Lui. Rien que ces quelques mots avaient le don de me réchauffer le coeur, et il trouverait sûrement ça niais et débile si je le lui disais. « Je t’avais dit que je le ferai » je lui glisse entre deux baisers. « Maintenant c’est bel et bien fini » Plus de mariage. Pour lui. Pour être avec lui. « Plus jamais de ça, c'est promis. » Plus de doute, plus de mariage bidon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
la base du viagra c'est l'ADN de Chuck Norris.
avatar

messages : 4000
arrivée : 25/10/2011
avatar : hnh.
multinicks : //
disponibilité : toujours.
crédits : .sparkle
real life : nevada.stick

activité : étudiant.
bonus à long terme : 839
▼la base du viagra c'est l'ADN de Chuck Norris.

« Le temps confirme l'amitié. »
humeur: chuck quoi.
adresse: une grande maison presque familiale
répertoire:

MessageSujet: Re: lost in the world. (chuck) Lun 20 Oct - 16:48


Ce lit définitivement restera se que tu préfères dans cet appartement où tu n'es pas à ta place. Seul endroit où tu es bien et qui semble être témoin des ébats sexuel de votre drôle de relation. Tes doigts glissant sur son corps, tes hanches frôlant les siennes, tes jambes glissant contre les siennes. Vous n'en finissez pas et c'est loin de te déplaire. Je te veux juste pour moi. Tu te contentes de sourire de revenir l'embrasser avec envie. Y répondre quoi ? T'es pas vraiment sur de pouvoir y répondre. Tu ne lui promettrais rien de bon, tu ne peux pas promettre. L'envie serait là, mais tu sais très bien que tu risquerais de briser cette promesse peu de temps après et le blesser d'autant plus. A quoi bon ? Au moins comme ça il sait à quoi s'attendre... Peu importe que tu ailles vraiment voir ailleurs autant de fois que les gens le disent, ou que tu restes chez toi à ne rien faire, tu préfères ça.
Alors tu réponds rien et vous vous perdez entre caresses et baisers, sa bouche s'éloigner de ton membre bourré d'envie pour revenir plus haut, tu ne presses pas à échanger de nouveau le rôle, restant ainsi sous lui le laissant dominer un peu les choses. Ton corps contre le sien, ça te plait. Et tu finis par lui parler, entre deux baisers, parce que comme ça de vive voix t'aurais été incapable. Les compliments c'est pas ton fort, t'aimes pas en recevoir et tu sis pas comment en donner. Mal fichu c'est tout. Je t’avais dit que je le ferai. Tu ries en lui envoyant un regard qui exprime très bien ta pensée. Oui il te l'avais promis mais c'était y'a des semaines, ça fait des semaines qui devait le faire. Depuis votre retour de "vacances communes". Mais bon pas besoin de l'accabler avec ça, c'est fait, tu l'as pour toi et le reste tu t'en fous. Tu passes l'éponges. Maintenant c’est bel et bien fini. Plus jamais de ça, c'est promis. Tu souries en venant l'embrassant mordant la lèvre avec plus de force et d'envie sans chercher à le blesser pour autant. Tu bouges contre qui faisant frotter ton bassin contre le sien avec une envie non dissimulée. Ni môme ni mariage, bienvenue dans le monde des pédés, amour. Oh c'est pas parce que t'es gay que t'es plus respectueux. Ce mot sérieusement il te passe au dessus. Les gens peuvent bien te traiter de "pédé, tapette, tafiole" tu en as strictement rien à faire. Tu reviens l'embrasser un instant avec tendresse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://scrout-a-petards.forumgratuit.org/
ASPIRATION AMOUR
avatar

messages : 151
arrivée : 14/05/2014
avatar : rj king.
disponibilité : toujours libre.
crédits : aeroplane.
real life : ava. (fear nothing.)

activité : étudiant en architecture.
bonus à long terme : 834
ASPIRATION AMOUR

MessageSujet: Re: lost in the world. (chuck) Lun 20 Oct - 17:08

Je ne sais même pas comment j’ai fait pour survivre plusieurs mois sans lui, sans ses baisers et ses caresses. En cet instant, il me paraissait impossible de m’en passer. Vraiment. Et il me dit ces mots que je n’aurais jamais cru entendre de sa bouche un jour. Alors bien évidemment, ça me rend heureux, ça me fait sourire comme jamais. Je suis sûr qu’il en serai agacé, de me voir sourire autant rien que pour quelques mots. Mais je m’en fiche. Je vois bien ce qu’il veut dire à son regard qu’il me lance, et je sais qu’il a raison. J’étais censé lui dire il y a déjà longtemps… Mais au final, c’était fait. Peut-être pas de la manière dont je l’aurai voulu, mais c’était fait. C’était le plus important, n’est-ce pas ? Son bassin qui se frotte contre le mien me rend complètement dingue. J’en ai la chair de poule tellement j’ai envie de lui. Par contre, je grimace légèrement à la phrase de Chuck. Je crois que tout me dérange dans sa phrase. Tout simplement parce que j’avais envie d’un mariage. J’avais envie d’avoir des enfants. Et je détestais le mots pédés. Alors oui, il y avait 3 choses dans sa phrase qui me dérangeait, mais qui au final étaient rattrapés par le mot « amour », qui au final changeait presque tout… ou pas. « Dis pas ce mot là » je souffle contre ses lèvres alors que mes mains remontent jusqu’à ses cheveux. Je détestais le mot pédé. Vraiment. « Et puis maintenant il y a le mariage pour tous… Et je peux adopter. » Je crois que j’essaie de me convaincre tout seul. J’avais envie d’une famille, d’une vraie famille, d’une famille que je n’avais jamais eu. Pas maintenant, bien sûr...Mais qu’importe. Je l’embrasse avec tendresse et douceur, faisant durer longuement le baiser, alors qu’une de mes mains glisse le long de sa hanche droite, mes doigts l’attrapant afin de pouvoir encore plus le coller contre moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: lost in the world. (chuck)

Revenir en haut Aller en bas

lost in the world. (chuck)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Sujets similaires

-
» Chuck Cigale, Yoka haha.
» Jade - The little flower is lost in this big world
» Rock My World
» Forge World
» Nouveauté Forge World

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE SIMS™ play with life. :: 404 ERREUR :: DEMOLIR LE TERRAIN :: Corbeille PWL 3.0 :: Cimetière rpgique-