Nous sommes tous des criminels mais nous n’avons pas le cran de l’avouer. ► Warren
TOP PARTENAIRES DE PWL

plus?vous?voter


MEMBRES DU MOIS
PWL

RPGISTE DU MOIS
Adel De Lavauderie

RPGISTE DU MOIS
Chuck B. Onekung

AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Fermeture de PWL.

Partagez

Nous sommes tous des criminels mais nous n’avons pas le cran de l’avouer. ► Warren

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité



Nous sommes tous des criminels mais nous n’avons pas le cran de l’avouer. ► Warren Empty
MessageSujet: Nous sommes tous des criminels mais nous n’avons pas le cran de l’avouer. ► Warren Nous sommes tous des criminels mais nous n’avons pas le cran de l’avouer. ► Warren EmptyJeu 26 Avr - 21:45


    Chaque matin, on prie pour que le réveil ne sonne pas, 6h45... 6h46... 7h ! On rate toujours quelques minutes dans notre vie, parfois le temps est long parfois les heures passent à une telle vitesse que l'on regrette que la journée ai été si courte. Heureusement, il y a le week end, aucun réveil pour te dire de te lever. La plupart des gens se lèvent tôt pour aller faire leur jardinage, ou bien faire le ménage. Comme si on ne travaillait pas assez la semaine, il faut encore s'y mettre pendant nos seuls jours de détente. Je pense avoir de la chance car chaque jour j'ai l'opportunité de dormir puisque mon boulot me permet cette fantaisie. Je bosse la nuit, à me tortiller sur une scène exclusivement pour me faire applaudir, si ce n'est pas la belle vie ça !

    Je regarde mon réveil et vois "11h45", j'ai un mal de crâne impossible, la nuit a été longue, je suis rentrée tard et en me regardant je vois que ma couette n'est pas étalée sur moi comme d'habitude, bien au contraire mon lit n'a pas bougé, mes draps sont encore bordés. Visiblement trop crevée hier soir, je n'ai même pas pris la peine d'ôter mes vêtements, je me redresse doucement et me regarde dans le miroir accroché en face de mon lit, le maquillage est bien étalé sur mon visage, comme si j'avais mis la tête dans un pot de peinture. Aucun souvenirs de la soirée je me lève et vais dans la salle de bain, je prends une douche et enlève ces stupides marques de maquillage encore présentes sur ma tronche. Une petite séance de maquillage express, léger mais jolie et me voilà prête à aller prendre un petit déjeuner ou bien un déjeuner, l'hésitation est encore dans ma tête. Des vêtements propres, une petite jupe en coton noire, un bustier blanc en satin et une paire d'escarpins au bruit tellement violent que mon petit frère pourrait en être surpris. Je n'enfile pas mes chaussures immédiatement, préférant respecter son sommeil qui doit probablement être profond...

    Le frigo est vide, je n'ai pas fait les courses et mon frère n'y a pas pensé non plus. S'abstenir de manger n'est pas une bonne chose mais bon, il reste sûrement quelque chose de bon dans un placard à l'abandon. Je cherche, retourne les placards et fini par trouver un paquet de céréales allégées au fond du placard. Je pense pouvoir tenir avec cela, bien que le "light" n'est pas passion.
    J'entends du bruit, une porte qui claque, sûrement Warren qui daigne se lever alors qu'il est tout de même midi passé. Il est un homme de la nuit, il se drogue, je le sais car j'en ai fais l'expérience mais je suis passé plus haut que ça, lui apprécie de prendre des substances illicites en croyant peut être que sa vie sera meilleure... Je ne crois pas. "T-J c'est toi ? Enfin levé ?!" Je sentais son aimabilité du matin arrivé à grands pas, il n'apprécie guère qu'on lui parle dès le matin, mais entre mon travail et le sien, nous nous voyons quasiment jamais alors il n'allait pas faire le malin dès le matin.




Dernière édition par J. Kim-Jen Culligan le Lun 7 Mai - 17:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Nous sommes tous des criminels mais nous n’avons pas le cran de l’avouer. ► Warren Empty
MessageSujet: Re: Nous sommes tous des criminels mais nous n’avons pas le cran de l’avouer. ► Warren Nous sommes tous des criminels mais nous n’avons pas le cran de l’avouer. ► Warren EmptyJeu 26 Avr - 22:04


    J'ouvrais subitement les yeux, comme si quelque chose me tourmentait, je passais ma main dans mes cheveux blonds, gardant les yeux à moitié fermé. Je me levais doucement de mon lit puis je rejoignais ma salle de bain, je passais mes mains sous l'eau, que je passais sur mon visage afin de me rafraichir un peu et surtout, de me réveiller un peu. Je décidais de prendre ma douche, je restais presque une heure sous l'eau chaude, à réfléchir et surtout à essayer de garder les yeux ouverts. J'étais rentré à huit heures ce matin, alors imaginez la tête que j'avais à onze heures et demie. Je n'avais pas beaucoup dormi et pas la peine de me voir pour s'en rendre compte, rien que ma voix le laissait entendre. Je retournais dans ma chambre puis j'ouvrais la fenêtre pour me fumer une petite clope, rien de mieux à ce moment précis. Je recrachais la fumée en fermant légèrement les yeux, ça faisait un bien fou, c'était la première chose à quoi je pensais en me réveillant.

    Alors que j'étais tranquillement dans mes pensées, à réfléchir à ce que j'allais faire de ma journée, j'entendais une porte claquée, au moins, je savais que ma soeur était levée et surtout qu'elle était en bas. La discrétion, elle ne connaissait pas, depuis qu'on étaient petits, elle ne savait pas être discrète, quand elle rentrait le soir, elle faisait un boucan pas possible, enfin surtout quand elle avait abusé du vin à table, c'était pire que tout. Je lâchais un soupire puis j'enfilais un tee-shirt blanc sachant que j'avais déjà mon jean. Je restais pieds nus. J'écrasais ma cigarette dans mon cendrier puis je fermais ma fenêtre.

    Je descendais discrètement au salon -contrairement à Kim- puis je m'appuyais contre un mur, la regardant farfouiller dans les placards, qu'elle goinfre. Je grimaçais légèrement puis j'esquissais un sourire malicieux, elle était vraiment drôle quand même. « J'étais levé avant toi la naine. » Je mordillais ma lèvre inférieure puis je m'approchais d'elle, j'ouvrais le frigo pour prendre la bouteille de jus d'orange -bah quoi, j'avais soif- Je la scrutais de haut en bas puis je roulais des yeux. « Plus courte la jupe la prochaine fois. » Lâchais-je d'un ton froid et sérieux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Nous sommes tous des criminels mais nous n’avons pas le cran de l’avouer. ► Warren Empty
MessageSujet: Re: Nous sommes tous des criminels mais nous n’avons pas le cran de l’avouer. ► Warren Nous sommes tous des criminels mais nous n’avons pas le cran de l’avouer. ► Warren EmptyJeu 26 Avr - 22:24



    Je ne connaissais pas la discrétion, j'avais pris l'habitude de vivre avec mon frère et comme à chaque fois que je rentrais ou que je sortais il n'était pas là, je ne prenais plus la peine de claquer la porte discrètement ou alors de l'ouvrir avec délicatesse. A quoi bon ? De toute façon il était toujours levé avant moi alors je n'avais aucun intérêt à être discrète. Avec Warren, nous ne prenions plus le temps de se parler, il sortait chaque jour et j'étais dans le même cas alors je ne pouvais pas être au four et au moulin. "Je ne suis pas une naine !" Il s'approchait de moi dans la cuisine et m'admirait en train de manger les céréales - sûrement - moisies que j'avais trouvé au fond de ce placard, certainement pas très net lui non plus. Son t-shirt blanc faisait apparaître son corps de rêve, il avait pris l'habitude de mettre des choses moulantes ce que je trouvais sans intérêts. Il se permettait toujours de critiquer mes vêtements mais lui n'était pas mieux... "J'y penserais ouais." Je lui souriais, essayant de le décoincer un peu, il était froid et je n'appréciais pas du tout ce ton qu'il prenait avec moi, après tout j'étais la grande soeur et je décidais de comment je m'habillais, je n'avais pas besoin d'un homme pour me conseiller ou me critiquer.

    Je posais le paquet de céréales sur le plan de travail et m'approchais de lui pour lui déposer un petit baiser sur la joue. "On dit bonjour quand on est poli." Je m'éloignais et venais à m'assoir sur le meuble posté juste derrière moi. Sa tête de fatigué ne me rassurait pas, chaque fois que je le voyais je m'inquiètais pour lui mais il persistait à me dire que tout allait bien, même si je n'en croyais pas un mot. A force de prendre de la drogue, je le retrouverais à la morgue, il devait en abuser, il n'avait pas besoin de me le dire pour que je le sache. Je comprenais très bien son enthousiasme à fumer des joints à longueur de temps, le fait d'avoir des hallucinations et de se sentir détendu était agréable mais cela ne l'aiderait pas dans la vie.

    J'attrapais mon paquet de cigarette derrière moi et portais la clope à mes lèvres afin de l'allumer rapidement avec le premier briquet qui me tombait sous la main. J'avais pris l'habitude de fumer à l'intérieur même si l'odeur n'était pas vraiment agréable, cela ne me dérangeait pas. Je lui tendais mon paquet dans l'espoir qu'il se serve, c'était certainement une drogue mais pas aussi dangereuse que celle qu'il consomait. "Vas-y sers toi !" lui dis-je d'un ton aimable et mon plus beau sourire aux lèvres.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Nous sommes tous des criminels mais nous n’avons pas le cran de l’avouer. ► Warren Empty
MessageSujet: Re: Nous sommes tous des criminels mais nous n’avons pas le cran de l’avouer. ► Warren Nous sommes tous des criminels mais nous n’avons pas le cran de l’avouer. ► Warren EmptyJeu 26 Avr - 23:39


    Ma soeur était plus petite que moi, mais elle ne voulait pas se l'avouer, elle voulait faire la grande, mais bon, je la battais de deux têtes quand même. Lorsque je descendais à la cuisine, je la regardais manger, cette gourde mangeait des céréales périmés, j'en étais certain, je crois bien qu'elle était là bien avant Halloween, je les avais acheté à ce moment-là, car oui je faisais les courses. Je gagnais beaucoup d'argent mais, ma soeur croyait pertinemment que je gagnais ma vie en vendant des pièces de motos dans la ville d'à côté. Je regardais alors sa tenue, elle s'habillait de plus en plus court, suffisait qu'on la mette sur un trottoir pour qu'on la klaxonne, ça me mettait vraiment hors de moi à chaque fois, mais bon, on ne pouvait pas dire qu'elle était moche et son corps était très bien. De mon côté, j'adorais porter des tee-shirts moulant, comme ça je pouvais montrer mes muscles aux femmes. Bref, je roulais des yeux en entendant ce qu'elle venait à me répondre. Parfois, je me demandais si elle écoutait les conseils que je lui donnais, j'étais peut-être le petit frère, mais j'avais le droit à la parole, car le changement, c'est maintenant -mode Hollande- Je prenais donc un café, prenant bien soin de ne pas me bruler en serrant la tasse.

    « Mouais, bonjour. » J'ébouriffais les cheveux de la blondasse pour la faire chier un peu puis je buvais une gorgée de mon café bien chaud, ça me réveillait bien ça en tout cas. Je m'asseyais sur le plan de travail derrière moi, baillant légèrement, j'étais très fatigué et même si je n'avais pas de cerne, rien que mon attitude le montrait. Je la voyais qui me fixait alors je lui tirais la langue, ne comprenant pas pourquoi elle faisait ça. Alors qu'elle me tendait son paquet, j'affichais un sourire satisfait, j'étais content de pouvoir fumer puisque j'avais oublié mon paquet là haut. Bien que j'avais fumé il y a moins de dix minutes, j'adorais ça, pas autant que toute les autres drogues, j'étais addict à cela et je tâchais d'être assez discret. « Merci poupée » Je passais ma main dans mes cheveux puis j'allumais ma cigarette.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Nous sommes tous des criminels mais nous n’avons pas le cran de l’avouer. ► Warren Empty
MessageSujet: Re: Nous sommes tous des criminels mais nous n’avons pas le cran de l’avouer. ► Warren Nous sommes tous des criminels mais nous n’avons pas le cran de l’avouer. ► Warren EmptySam 5 Mai - 17:35


    J'étais petite mais je l'assumais totalement, ça ne m'empêchait pas d'être la grande soeur avec deux têtes de moins que mon frère. Il avait eu la chance de grandir très vite alors que moi j'étais restée dans la taille des adolescentes. Je n'avais pas eu tellement de chance mais je m'y faisais quand même car après tout on dit tous ce qui est petit est mignon et tous ce qui est grand est con. Mon frère le premier, à prendre de la drogue... Je me droguais parfois, un pétard de temps en temps ça n'allait pas me tuer mais lui, c'était à longueur de journée, pas de pause, c'était en permanence. J'espèrais tout de même aborder le sujet d'ici la fin de la journée, même si je savais pertinement qu'il allait mal le prendre et me gueuler dessus comme un pendu ce qu'il avait pris l'habitude de faire. La cigarette était beaucoup moins dangeureuse que le reste... Il me décoiffait rapidement puis il prenait place face à moi, je lui tendais une cigarette, c'était le moment pour en parler. "Je t'en prie." Je prenais mon courage à deux mains et soupirais longuement. "Dis moi, tu comptes prendre ces saloperies toute ta vie ?" J'avais trouvé il y a très peu de temps un sachet d'héroïne, je savais que s'en était car j'avais gouté avant d'avancer mes arguments. Et croyez moi ça n'avait pas le goût de la farine malheureusement. "Ne me dis pas que ce n'est pas à toi, je sais que ça t'appartient. Tu deales c'est ça ?" Je n'avais pas envie de rire avec ce genre de conneries, il avait grandi et il devait maintenant assumer ses responsabilités. "Et dire que l'argent que tu me donnes pour les courses c'est de l'argent sale..." Je soupiras et lui jetais le sachet dans la figure.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Nous sommes tous des criminels mais nous n’avons pas le cran de l’avouer. ► Warren Empty
MessageSujet: Re: Nous sommes tous des criminels mais nous n’avons pas le cran de l’avouer. ► Warren Nous sommes tous des criminels mais nous n’avons pas le cran de l’avouer. ► Warren EmptyLun 7 Mai - 17:07


    J'avais vite grandi et ma sœur était restée au même stade, celui de naine. Je n'étais pas non plus un géant mais ma taille me convenait parfaitement. Kim-Jen me tendait ensuite une cigarette, je la prenais puis je l'allumais rapidement, je l'avais remercier parce que c'était ma sœur, sinon ce n'était pas du tout mon genre de le faire. Alors que je pensais que la journée avait bien commencer, ma sœur sortait de je ne sais où, un sachet de coke, je soupirais à sa remarque avant de lever les yeux au ciel, comme si mes affaires l'intéressait quoi. Je prenais de la drogue depuis déjà plusieurs années, j'étais accro et c'était impossible pour moi de m'en débarrasser, c'était également grâce à cela que je gagnais ma vie, je ne pouvais pas arrêter comme ça. Je ne répondais même pas lorsqu'elle me demandait si je comptais en prendre toute ma vie, peut-être bien que oui. « Mêle toi de tes affaires ! Ce que je fais, ça ne te regarde pas alors va voir ailleurs si j'y suis. » Quand on m'énervait, je pouvais être méchant, voir même très très méchant, j'étais un sale garçon et tout le monde le savait. Je n'avais pas à me justifier de mes actes et encore moi avec ma sœur. Elle était donc en train de me faire un interrogatoire de police ce qui commençait à me taper sur les nerfs, je détestais qu'on se mêle de mes affaires. Je ramassais le paquet qu'elle me lançait puis je soupirais fortement, je le glissais dans ma poche. « Tu fouille dans ma chambre maintenant? Est-ce que moi je vais voir ce que tu trafique dans ta chambre? non! » Je glissais mes mains dans mes poches avant de soupirer.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Nous sommes tous des criminels mais nous n’avons pas le cran de l’avouer. ► Warren Empty
MessageSujet: Re: Nous sommes tous des criminels mais nous n’avons pas le cran de l’avouer. ► Warren Nous sommes tous des criminels mais nous n’avons pas le cran de l’avouer. ► Warren EmptyLun 7 Mai - 17:18



    Je n'étais pas du genre à fouiller dans les affaires des autres, encore moins dans celles de mon frère mais là, c'était un hasard, j'avais trouvé ce sachet en faisait la lessive, en vidant les poches de son jean. Car oui je faisais la lessive, j'étais une femme rangée tout de même et même si ça ne me faisait pas plaisir de lui poser des tas de questions je devais le faire car c'était mon frère et je devais absolument le protéger. Pour moi, son caractère était digne d'un garçon de seize ans, qui découvre la drogue et ne peut plus s'en passer alors fais un flan à ses parents. Je n'étais pas sa mère, je n'avais pas cette responsabilité à prendre mais j'étais tout de même sa grande soeur et je devais m'occuper de lui. Je n'allais pas le laisser détruire sa vie avec de la merde pareille. Je soupirais, il se révoltait comme un gamin, et m'accusait de fouiller. "Je veux bien me mêler de mes affaires, mais là c'est grave. Tu te rends compte Warren ? La drogue c'est de la merde !" Je mettais mes mains sur mon visage, essayant de retenir la colère qui sommeillait en moi. J'avais envie de le frapper, de lui foutre une bonne baffe qui le rappelerait à l'odre, mais je n'étais pas si violente, encore moins envers mon frère. "J'ai pas fouillé ! Et de toute façon, tu ne trouverais rien de compromettant sur moi, je ne trafique rien moi !" Je faisais les cents pas, mes nerfs avaient lâchés et j'étais énervée, vraiment en colère. Je m'approchais de lui et posais ma main sur son visage. "S'il te plaît Warren, je t'en prie..." Je m'éloignais de peur qu'il me mette une claque dans la tête, il était violent et me faisait peur parfois.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Nous sommes tous des criminels mais nous n’avons pas le cran de l’avouer. ► Warren Empty
MessageSujet: Re: Nous sommes tous des criminels mais nous n’avons pas le cran de l’avouer. ► Warren Nous sommes tous des criminels mais nous n’avons pas le cran de l’avouer. ► Warren EmptyLun 7 Mai - 17:44


    Il m'arrivait d'oublier de vider mes poches de mes jeans mais c'était très rare et puis, qu'elle fasse la lessive sans les vider. Je ne voulais pas qu'elle se mêle de ma vie, après tout étant plus jeune, à Bristol, elle ne s'occupait pas de moi, trop préoccupée par son travail de danseuse de cabaret, elle danse à moitié nue et même si j'approuve pas son travail, je garde ça pour moi, c'est sa vie et pas la mienne, alors j'aimerais beaucoup qu'elle fasse pareil de son côté parce que ça m'énerve. Je savais très bien que la drogue c'était de la merde mais quand j'avais commencer, c'était pour faire comme mes potes qui sont ensuite devenus mes ennemis, je n'avais pas d'amis et je n'en veux pas plus. J'avais beaucoup changé depuis la mort de nos parents et j'étais devenu sacrément méchant avec mon entourage, certaines filles aimaient ma façon d'être, d'autres pas. « Oh c'est bon lâche moi! Tes leçons de morales tu te les garde... » Si jamais ma sœur levait sa main sur moi, je la remettrais directement en place, tan-pis si c'était la grande sœur, elle n'avait pas le droit de me toucher. « A part te dénudé devant les autres tu veux dire? » Je la laissais passer sa main sur ma joue, je ne disais rien, je restais bien sérieux, mon regard était plongé dans le sien et je ne savais pas vraiment quoi répondre. « J'aime ça! tu peux pas comprendre Kim »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Nous sommes tous des criminels mais nous n’avons pas le cran de l’avouer. ► Warren Empty
MessageSujet: Re: Nous sommes tous des criminels mais nous n’avons pas le cran de l’avouer. ► Warren Nous sommes tous des criminels mais nous n’avons pas le cran de l’avouer. ► Warren EmptyLun 7 Mai - 17:56



    J'avais toujours fait mon possible pour prendre soin de mon frère, il m'était arrivée de ne pas être là car mon travail prenait beaucoup de mon temps mais, j'avais quand même assuré en tant que soeur. Et puis, je devais avouer que lorsque nos parents avaient quitté ce monde, Warren était resté dans son coin, à trifouiller je ne sais quoi, sûrement à cette époque la drogue avait pris place dans ses mains. Surtout aussi à cause de ses mauvaises fréquentations qui m'avaient toujours déplu. Je soupirais, il avait grandi et je ne l'acceptais pas, je ne pouvais pas accepter qu'il fasse des conneries, il devait grandir un peu dans sa tête, trouver un véritable travail et arrêter de me mentir comme il faisait. "Déjà tu vas calmer ta joie, c'est moi la grande soeur là quand même ! Tu vas m'écouter bien sagement mon petit. Tu vas arrêter ça, sinon je t'enverrais dans un centre..." J'allais regretter ce que j'avais dis, il allait m'en coller peut être, ou alors m'engueuler si fort que les voisins appeleraient la police. Non, il me faisait peur, j'avais déjà cette peur de le perdre... "Tu devrais accepter mon métier, je ne me dénude pas, je suis sexy et je danse simplement, ce n'est pas du stripteaseuse !" Je soupirais à nouveau, mon métier reposait sur la danse et non pas sur la nudité, je ne me donnais pas en spectacle pour être sifflé comme une vulgaire prostitué. "J'arrive pas à comprendre non... Tu vas détruire ta vie et me laisser là." Je faisais demi tour et allais me placer dans un coin de la pièce.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Nous sommes tous des criminels mais nous n’avons pas le cran de l’avouer. ► Warren Empty
MessageSujet: Re: Nous sommes tous des criminels mais nous n’avons pas le cran de l’avouer. ► Warren Nous sommes tous des criminels mais nous n’avons pas le cran de l’avouer. ► Warren EmptyLun 7 Mai - 18:24

Si jamais elle continuait à m'embêter encore une fois, je ne chercherais pas à comprendre, je quitterais cette maison, après tout j'avais les moyens de me payer un appartement avec tout ce que je gagnais. Je n'avais pas envie qu'elle soit encore sur mon dos comme ça, surtout que je réduisais en ce moment. Je fumais beaucoup plus de cigarettes que de joint et je ne prenais plus autant de coke qu'avant. Mon travail me plaisait beaucoup, je prenais des risques, certes, mais je ne comptais pas arrêter, j'étais majeur et j'avais le droit de faire ce que je voulais. « C'est une menace? D'être en train de me menacer Kim là, je vais certainement pas accepter ça alors écoute moi bien, tu vas me laisser tranquille et t'occuper de tes affaires sinon tu ne reverra plus ton "petit Warren" comme tu le dit si souvent. » Elle tentait de faire la fière et de passer pour une adulte mais je n'allais pas me laisser faire. Elle dansait devant des morts de faims qui passaient leur temps à la reluquer et pourtant je ne disais jamais rien. « Je l'accepte, alors fais pareil! » Je n'étais certainement pas prêt de mourir non, j'étais trop jeune et même si je prenais beaucoup de conneries, mon heure n'avait pas encore sonné. « Tu dis ça comme si j'allais mourir quoi! Putain mais j'suis encore vivant... » Je la regardais s'écarter un peu. Mon regard se faisait de plus en plus méchant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Nous sommes tous des criminels mais nous n’avons pas le cran de l’avouer. ► Warren Empty
MessageSujet: Re: Nous sommes tous des criminels mais nous n’avons pas le cran de l’avouer. ► Warren Nous sommes tous des criminels mais nous n’avons pas le cran de l’avouer. ► Warren EmptyLun 7 Mai - 18:37



    Je le menaçais en espèrant le faire changer d'avis, je savais très bien que c'était une mauvaise idée, mais après tout c'était la seule solution que j'avais sous la main. Un centre de désintox serait la meilleur chose pour lui, je ne supportais pas de le voir se défoncer sans cesse, essayant de faire comme si je ne l'avais pas vu. La situation devenait insupportable et j'en souffrais terriblement. J'avais l'impression de ne servir à rien, j'avais tout fait pour qu'il devienne un homme bien mais il était passé de l'autre côté, du mauvais côté certainement. J'avais peur de perdre, et tout simplement peur qu'il m'en veuille. "Oui c'est une menace, je ne vais pas te laisser t'en tirer comme ça, je ne veux pas risquer de te perdre ou de te trouver mort dans une rue." J'haussais le ton de la voix, il parlait fort et avec ma petite voix, j'avais l'impression de chuchoter à côté de lui. Il ne m'écoutait jamais alors que j'étais sa grande soeur. "T'as rien à accepter, je ne risque pas ma vie chaque nuit moi, au contraire je suis protégée, personne ne me touche." Je soupirais et me rapprochais à nouveau de lui, il voulait partir et me laisser toute seule ici, sûrement qu'il avait les moyens car un dealeur a toujours du fric, et c'est ce qu'il était devenu. Un pitoyable dealeur qui ne pensait qu'à vendre sa merde à un homme ou une femme trop naïf ou naïve en manque. "Mais pour combien de temps ? Je vais t'y envoyer que tu le veuilles ou non. Je ne veux pas te voir agoniser." Mes yeux devenaient rouge certainement, je retenais mes larmes, il me menaçait de partir et ça me faisait de la peine, moi qui avait tout fait pour lui...

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Nous sommes tous des criminels mais nous n’avons pas le cran de l’avouer. ► Warren Empty
MessageSujet: Re: Nous sommes tous des criminels mais nous n’avons pas le cran de l’avouer. ► Warren Nous sommes tous des criminels mais nous n’avons pas le cran de l’avouer. ► Warren EmptyLun 7 Mai - 21:00

Je savais très bien que Kim était au courant que je prenais de la drogue, et je me demandais d'ailleurs quand est-ce qu'elle allait abordé le sujet. C'était l'une des seules choses qui me faisait garder la forme et avec tout le sport que je faisais, je me dépensais beaucoup. J'en vendais chaque nuit et ce, depuis de nombreuses années, j'étais un dealer comme elle l'avait dit quelques minutes avant et certaines personnes étaient au courant, à mes dépends d'ailleurs. Alison et Genesis étaient les seules personnes au courant, avec ma sœur d'ailleurs, du côté d'Alison, je n'avais aucun soucis à me faire mais pour Genesis, c'était une autre affaire. « Arrête tout de suite Kim ! » Comme si j'allais mourir maintenant quoi, j'étais en parfaite santé et ça n'allait pas changé d'un seul coup. Elle était peut-être ma grande sœur, mais ça ne changeait rien. Il y avait des tas de drogués dans cette ville et j'étais le seul dealer de la ville, je n'avais pas de concurrence. Je savais rester discret et même si certaines personnes ne l'était pas, je m'en sortais toujours. « C'est bon, j'en ais marre ! » Je la contournais puis je montais rapidement à l'étage, je comptais partir et quoi qu'elle dise, je n'avais pas envie de rester.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Nous sommes tous des criminels mais nous n’avons pas le cran de l’avouer. ► Warren Empty
MessageSujet: Re: Nous sommes tous des criminels mais nous n’avons pas le cran de l’avouer. ► Warren Nous sommes tous des criminels mais nous n’avons pas le cran de l’avouer. ► Warren EmptyLun 7 Mai - 22:55



    La menace n'y faisait rien, Warren ne m'écoutait jamais, il se prenait toujours pour le plus fort, le plus puissant. Ce qu'il oubliait souvent c'est que j'étais la grande soeur et que même s'il avait atteint la majorité, il restait sous ma responsabilité et mes parents, là où ils sont, auraient voulu que je le protège. Je me sentais impuissante, comme si je ne pouvais rien faire face à une telle situation. Depuis la mort de nos parents, j'avais tout de même pris mes responsabilités, commencé le travail à quatorze ans, de façon illégal certes mais je l'avais fait. Pour lui particulièrement. Et voilà les remerciements. "T'en as toujours marre de ce que je te dis ! De toute façon, tu ne lutteras pas longtemps contre moi. Tu dois m'écouter, je suis ta grande soeur !" Bien évidemment ma phrase était inutile, je pouvais être sa soeur sa mère ou son père, il ne changerait pas d'avis, il était têtu comme une mule et je ne pouvais rien faire à part l'enfermer dans sa chambre certainement, mais il risquerait de la défoncer. Warren était violent, il me faisait peur, les coups partaient tout seuls avec lui. Il montait dans sa chambre et je m'empressais de le suivre, et l'attrapais par le bras assez violemment, même si je savais qu'il n'avait pas mal. "Tu fuis toujours ! Affronte tes responsabilités merde !"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Nous sommes tous des criminels mais nous n’avons pas le cran de l’avouer. ► Warren Empty
MessageSujet: Re: Nous sommes tous des criminels mais nous n’avons pas le cran de l’avouer. ► Warren Nous sommes tous des criminels mais nous n’avons pas le cran de l’avouer. ► Warren EmptyLun 7 Mai - 23:15

J'étais dieu, j'étais le plus puissant de tous et j'en jouais beaucoup. Trêve de plaisanterie, ma sœur faisait la rebelle parce que c'était l'ainée, ce n'était pas une raison valable d'ailleurs, ça ne changeait rien puisque j'étais assez responsable pour m'en sortir tout seul, je n'avais certainement pas besoin d'elle et de ses ordres, elle se croyait où là? Je vends de la drogue depuis que j'ai quinze ans et moi aussi je contribuais beaucoup pour les courses, j'ai arrêter mes études très tôt. « Ça ne change rien que tu sois la plus grande, tu n'es pas plus responsable que moi alors arrête tes sermons » rétorquais-je en haussant le ton de façon à passer au dessus d'elle. J'en avais marre qu'elle me crie dessus depuis tout à l'heure. J'écrasais ma cigarette qui s'était tout consumée depuis que je l'avais allumée puis je montais dans ma chambre, elle me retenait par le bras en me demandant de ne pas fuir et d'affronter mes responsabilités. C'est ce que je faisais et je n'avais pas envie d'entendre ces conneries. Je commençais donc à mettre toutes mes affaires dans ma valise.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Nous sommes tous des criminels mais nous n’avons pas le cran de l’avouer. ► Warren Empty
MessageSujet: Re: Nous sommes tous des criminels mais nous n’avons pas le cran de l’avouer. ► Warren Nous sommes tous des criminels mais nous n’avons pas le cran de l’avouer. ► Warren EmptyLun 7 Mai - 23:26



    Warren était têtu et il m'en faisait baver plus qu'autres choses. Je n'arrivais plus à supporter qu'il joue au grand garçon, certes il avait grandi mais ce n'était pas une raison pour me manquer de respect. Je levais les yeux au ciel en entendant ses propos, il devenait de plus en plus stupide et me tapait sur le système. Je n'en pouvais plus d'entendre ses trêves chaque jour, il détruisait sa santé et allait finir en prison. Le pire dans l'histoire c'est qu'il n'avait pas d'amis comme il me le disait souvent, alors qui viendrait le voir en prison ? Moi, seulement moi. Je devrais porter le fardeau toute seule comme une grande et affronter la réalité. Nos parents ne seraient peut être pas fière de moi s'il me voyait, mais au moins j'avais fait de ma passion un métier, alors que lui, il était devenu un homme pitoyable, je ne reconnaissais pas mon petit frère, j'avais cet apréhension de le perdre chaque jour, et ça s'accentuait de plus en plus, je le perdais, il n'était plus mon frère chéri, il restait mon frère tout de même. Il faisait ses valises à ce que je voyais, il comptait partir, il se fichait de ce qu'il laissait derrière car il était égoïste, il l'avait toujours été et là je voyais une fois de plus sa vraie nature. "Tu as raison, pars. Mais si c'est le cas, ne reviens jamais !" Je regrettais, j'espèrais le faire changer d'avis.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Nous sommes tous des criminels mais nous n’avons pas le cran de l’avouer. ► Warren Empty
MessageSujet: Re: Nous sommes tous des criminels mais nous n’avons pas le cran de l’avouer. ► Warren Nous sommes tous des criminels mais nous n’avons pas le cran de l’avouer. ► Warren EmptyLun 7 Mai - 23:42

Peut-être que Kim voulait que je passe mes nuits en taule, mais ce n'était pas mon cas. Certes il y avait des avantages, je serais logé, nourri et blanchi, rien de mieux quoi! Cependant ce n'était pas mon intention, je n'avais pas envie que les gros durs viennent s'occuper de moi, ils étaient peut-être en manque, mais moi je ne l'étais pas, non mais oh. Je n'avais peut-être pas d'ami mais j'avais de nombreuses personnes qui tenaient à moi, j'étais certain que si je me retrouvais derrière les barreaux, Alison, Eliott et Colleen viendrait me rendre visite. Si elle voulait que je parte, j'allais partir et comme ça ça lui ferait des vacances car l'entendre brailler toute la journée, ce n'était pas du tout une partie de plaisir. Je l'ignorais totalement, passant mes mains dans mes cheveux en réfléchissant. « TANT MIEUX, CA ME FERA DES VACANCES ! » criais-je avant de la pousser un peu pour passer. Je levais les yeux au ciel en soupirant fortement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Nous sommes tous des criminels mais nous n’avons pas le cran de l’avouer. ► Warren Empty
MessageSujet: Re: Nous sommes tous des criminels mais nous n’avons pas le cran de l’avouer. ► Warren Nous sommes tous des criminels mais nous n’avons pas le cran de l’avouer. ► Warren EmptyLun 7 Mai - 23:55



    Ce n'était pas une partie de plaisir de crier sur Warren, non loin de là. Je ne voulais pas le voir partir mais, il voulait partir alors je ne pouvais pas lutter contre ça et ça me fendait le coeur de le voir un jour partir en me laissant seule comme une merde. Je soupirais et pensais au futur, me retrouver seule dans cette grande maison, je n'y ferais rien. La plupart du temps, j'étais de sorti, je travaillais le soir jusqu'à très tard et j'allais voir mes amis quelques fois. Je soupirais, à la limite des larmes. Il hurlait comme un dingue, que je lui ferais des vacances si j'arrêtais de brailler. Il ignorait tout ce que je disais et ça me rendait folle, il faisait comme s'il ne m'entendait pas, je sentais mon coeur se crisper à l'intérieur de mon corps, une douleur atroce, je voulais l'empêcher de partir mais il allait partir très certainement. Je ne pouvais rien faire et je ne voulais surtout pas pleurer devant lui, telle une lâche... "Très bien vas-y casses toi !" Je m'écartais pour le laisser passer tandis qu'il me poussait à reculer un peu plus. Je n'avais plus de paroles délicates en têtes à ce moment là. J'avais une folle envie de l'insulter et de lui gueuler dessus, mais il m'ignorerait à nouveau. Il descendait l'escalier et je lui suivais jusqu'à arriver devant la porte d'entrée.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Nous sommes tous des criminels mais nous n’avons pas le cran de l’avouer. ► Warren Empty
MessageSujet: Re: Nous sommes tous des criminels mais nous n’avons pas le cran de l’avouer. ► Warren Nous sommes tous des criminels mais nous n’avons pas le cran de l’avouer. ► Warren EmptyMar 8 Mai - 0:20

Je savais que ma sœur en avait marre de me voir trainer dans les rues et vendre ma drogue à tout les passants, mais c'était mon business, je ne pouvais rien y faire si je gagnais mon argent de cette façon. Je ne voyais pas ma sœur très très souvent quand même, elle se levait tard et partait travailler quelques heures après. Ce n'était pas comme si je la voyais tout le temps quoi ! Je faisais alors ma valise, foutant tout dans ma valise, elle avait le dont de m'énerver, il fallait toujours qu'elle crie. J'avais pris toutes mes affaires dans une seule valise et un sac à dos, je n'avais rien de spéciale dans ma chambre à part des meubles et je n'allais pas rester avec ma sœur une minute de plus. Bref, je descendais les escaliers d'un pas décider puis j'ouvrais la porte, je la claquais en sortant, sans même lui dire au revoir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Nous sommes tous des criminels mais nous n’avons pas le cran de l’avouer. ► Warren Empty
MessageSujet: Re: Nous sommes tous des criminels mais nous n’avons pas le cran de l’avouer. ► Warren Nous sommes tous des criminels mais nous n’avons pas le cran de l’avouer. ► Warren EmptyMar 8 Mai - 0:24

FIN DU SUJET. Nous sommes tous des criminels mais nous n’avons pas le cran de l’avouer. ► Warren 3428422999
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



Nous sommes tous des criminels mais nous n’avons pas le cran de l’avouer. ► Warren Empty
MessageSujet: Re: Nous sommes tous des criminels mais nous n’avons pas le cran de l’avouer. ► Warren Nous sommes tous des criminels mais nous n’avons pas le cran de l’avouer. ► Warren Empty

Revenir en haut Aller en bas

Nous sommes tous des criminels mais nous n’avons pas le cran de l’avouer. ► Warren

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Nous avons tous un secret. Mais parfois le partager est la meilleure des choses. PV. Roxy et Jake
» Nous ne sommes qu'un [LIBRE]
» Arthur ♣ Nous naissons tous libre et égaux.
» Un nouveau depart [avec Ryu Shingen, si quelqu'un veut nous rejoindre il peut]
» Nous recrutons actuellement.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE SIMS™ play with life. :: 404 ERREUR :: DEMOLIR LE TERRAIN :: Corbeille PWL 1.0 :: Cimetière rpgique-