à nous la nuit, et les étoiles (libre)
TOP PARTENAIRES DE PWL

plus?vous?voter


MEMBRES DU MOIS
PWL

RPGISTE DU MOIS
Adel De Lavauderie

RPGISTE DU MOIS
Chuck B. Onekung

AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Fermeture de PWL.

Partagez

à nous la nuit, et les étoiles (libre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Chuck B. Onekung
la base du viagra c'est l'ADN de Chuck Norris.
Chuck B. Onekung

messages : 4000
arrivée : 25/10/2011
avatar : hnh.
multinicks : //
disponibilité : toujours.
crédits : .sparkle
real life : nevada.stick

activité : étudiant.
bonus à long terme : 839
▼la base du viagra c'est l'ADN de Chuck Norris.

« Le temps confirme l'amitié. »
humeur: chuck quoi.
adresse: une grande maison presque familiale
répertoire:

à nous la nuit, et les étoiles (libre) Empty
MessageSujet: à nous la nuit, et les étoiles (libre) à nous la nuit, et les étoiles (libre) EmptyVen 24 Jan - 21:51

et la nuit nous appartenant...
Le silence se fait presque pesant. Après un nombre incalculable de minutes à bosser, d'heure avec un casque sur les oreilles, le son à fond. Sourd avant l'âge c'est se qui nous attend tous dans cette société toujours bruyante, trop d'images, trop de sons, trop de cris. Trop de trop. Et ce soir c'est un soir à trop, un soir à surplus, à plus rien. Et je sors de la voiture où seul le bruit du moteur raisonnait. J'aurais pu brancher la musique, mais soyons franc, un groupe de mômes brailleurs toute une journée en studio... je veux rentrer écouté du Bach. Mais pas avant une heure précise, pas avant un verre, pas avant la douce descente en enfer, pas avant de voir ces gens s’agglutiner, s'avancer, arriver par flot régulier dans un établissement bon marché. Ce soir j'ai pas l'mal de mer, ni l'mal de l'air, j'ai juste cette sacré sensation de mal à tout. Mal dans sa peau ? Non c'est c'monde qui nous porte simplement au goulot. Trop de tout, je le disais. Peu de monde encore à cette heure là, y'en a qui mange encore, et d'autres pas encore sortit du travail, tranquille pour un moment ? J'en sais rien, c'est juste qu'un instant, pas de répit, j'imagine. Alors que j'y suis habitué, chaque fois je me met à espérer. Espérer quoi ? Que les gens me saouleront pas ? Qu'ils ne m'inspireront pas au grand damn de mon non-goût pour leur compagnie ? Inspiré par un élément qu'on ne peut tolérer, ne trouvez-vous pas cela d'une douce ironie, non-acceptée ? Soupire.
Et je me laisse tomber sur une chaise du bar, faisant signe au barman. Trop connus, trop habitué, trop compris. Il sait que j'suis pas du genre à parler, pas à faire chier, pas à aimer qu'on m'fasse suer. Les seuls moments où il s'autorise à me parler, c'est quand en fin de soirée j'suis le dernier à rester, et c'est rare, c'est quand rien ne va. Et encore. Je fais un simple signe pour mon whisky habituel, clope au bec, je me rappelle qu'on peut pas l'allumer en ces lieux... soupire je la coince à mon oreille. Chaque soir, pareil.
© MISE EN PAGE PAR TAZER.
Revenir en haut Aller en bas
http://scrout-a-petards.forumgratuit.org/
Invité
Invité



à nous la nuit, et les étoiles (libre) Empty
MessageSujet: Re: à nous la nuit, et les étoiles (libre) à nous la nuit, et les étoiles (libre) EmptyVen 24 Jan - 23:55

Tu détestes ce que tu es devenue. Tu aimerais changer, redevenir cette petite fille parfaite que tu étais auparavant, mais tu ne peux pas. Enfin si, tu le peux, mais tu ne veux pas. Pour quoi faire ? Tu n'as plus à plaire à qui que ce soit, tes parents sont morts et ton meilleur ami est parti tu ne sais où. Heureusement que Siméon, ton colocataire est là pour te remonter le moral. Lui, il ne sait pas ce que tu as vécu, il ne connaît rien de ton passé, mais inconsciemment, il te fait du bien. Déjà, grâce à lui, tu ne vis plus seule. La solitude est l'une des choses qui te fait peur par dessus tout. Pourtant, tu n'es pas une petite nature, contrairement à la plupart des filles, tu n'as pas peur des araignées, tu serais capable d'en faire un élevage rien que pour effrayer Siméon. Mais la solitude, cela signifierait que tu n'aurais plus personne à qui parler, à qui faire de blagues, ce ne serait pas une vie. Tu as besoin de communiquer, de t'exprimer, ça te permet de penser à autre chose qu'à la mort de tes parents ou au fait que la mafia te tombera dessus tôt ou tard. Oui, tu te rends compte que ta vie n'est pas banale, la plupart des habitants de Sunset Valley se contente de travailler, d'étudier mais toi, tu fuis la mafia et tu te caches derrière une nouvelle identité. Bien sûr, tu fais des études, pour te fondre dans la masse. Alors, encore une fois, pour te changer les idées, tu sors. Parfois, tu ne rencontres personne en particulier, dans tes meilleurs jours, te te fais de nouveaux amis. Mais jamais rien de bien sérieux, tu n'es pas du genre à coucher avec le premier venu, malgré tout, tu es une fille qui se respecte. Et puis tu penses à Lewis, tu te remémores le baiser que vous avez échangé avant qu'il ne parte. Ah oui, tu as oublié de préciser que ce que tu appelais ton meilleur ami était bien plus pour toi, mais de toute manière, tu n'as plus besoin de le préciser, tu ne le reverras plus, il t'a lâché lui aussi. Tu entres dans le bar et d'une démarche assurée, tu t'assois à côté d'un homme qui a l'air tout aussi paumé que toi. Qui sait, peut-être te ressemble-t-il plus qu'il n'y paraît. « Impecc', d'habitude je fume pas ça mais je vais faire une exception ce soir. » Désinvolte, tu prends sa cigarette qu'il a coincé à son oreille et l'allume en prenant le briquet posé sur le comptoir. Tu n'as pas le droit, tu le sais très bien, mais ça ne t'empêche pas de le faire, de toute façon, tu n'as jamais été d'accord avec cette loi bidon.
Revenir en haut Aller en bas
Chuck B. Onekung
la base du viagra c'est l'ADN de Chuck Norris.
Chuck B. Onekung

messages : 4000
arrivée : 25/10/2011
avatar : hnh.
multinicks : //
disponibilité : toujours.
crédits : .sparkle
real life : nevada.stick

activité : étudiant.
bonus à long terme : 839
▼la base du viagra c'est l'ADN de Chuck Norris.

« Le temps confirme l'amitié. »
humeur: chuck quoi.
adresse: une grande maison presque familiale
répertoire:

à nous la nuit, et les étoiles (libre) Empty
MessageSujet: Re: à nous la nuit, et les étoiles (libre) à nous la nuit, et les étoiles (libre) EmptySam 25 Jan - 12:43

et la nuit nous appartenant...
Je sais même pas l'heure exact, il doit être dans les alentours de dix-neuf heures, si j'ai bon. Quelle importance ? Dans ma vie la seule personne, c'est moi à mener la danse. Alors pas la peine de se presser, pas la peine de s'angoisser. Alors je reste ici, le cul viser sur la chaise, rien à penser ? Où peut-être trop à s'embrouiller. Je sais pas. Le verre fait irruption dans mon champ de vision, parfait. Je le prend entre mon index et mon pouce, faisant tourner le liquide ambré dedans, un simple merci au barman. Pas plus. Pas d'humeur. Jamais d'humeur, ou c'est si rare.
Une présence à côté, j'y fais à peine attention, pas même un regard lancé sur son ombre portée, que dalle, le parfum m'apprend que c'est une file à mes côtés. Cependant c'est son geste qui envahit mon espace vitale, qui me frôle l'oreille, qui s'empare de ma clope qui me surprend, me fait froncé un sourcil sans pour autant me redresser.  Impecc', d'habitude je fume pas ça mais je vais faire une exception ce soir. Je tourne lentement la tête vers elle, cette blonde beaucoup plus jeune, beaucoup trop jeune. Et je l'observe allumer sa clope, jetant un simple regard au barman, qui tourne lui aussi ses pupilles vers moi. Tout les deux à l'observer, j'suis même pas irrité, ou si peu. Tu sais qu'c'est un établissement non fumeur, exact ? Pas vraiment une question, qui est-se qui l'ignore de nos jours ? Personne. Je reste accoudé sur le bar, mon verre dans ma main le regard tourné vers elle, sans intérêt particulier, hormis un peu pour son cran, et encore.
© MISE EN PAGE PAR TAZER.
Revenir en haut Aller en bas
http://scrout-a-petards.forumgratuit.org/
Invité
Invité



à nous la nuit, et les étoiles (libre) Empty
MessageSujet: Re: à nous la nuit, et les étoiles (libre) à nous la nuit, et les étoiles (libre) EmptySam 1 Fév - 23:01

Ça fait longtemps que ça dure, depuis maintenant un an. Depuis qu’il t’a laissé seule, c’est toi qui te retrouve dans la merde. Avant, vous étiez deux, mais maintenant ce n’est plus pareil. Et tu ne peux pas faire comme si de rien était, à continuer de rigoler ou de sourire bêtement alors qu’au fond de toi, tu aurais plus envie de pleurer qu’autre chose. Toi qui es toujours franche, toi qui dis toujours ce que tu penses, il est hors de question que tu montres un visage heureux alors que tu ne l’es pas. Des personnes te trouvent pessimistes, voire même déprimante mais ces personnes tu les emmerdes profondément. Sûrement n’ont-ils jamais été malheureux pour comprendre ce que tu vis. Et quand tu parles de mal-être, tu ne parles pas d’un chagrin d’amour, pour toi ce n’est rien. Pour combler ce vide, tu fais donc la tournée des bars le soir quand tu n’as rien à faire. Pas très glamour, de toute façon ça n’a jamais été la première chose qu’on te dit quand on te décrit mais au moins, ça te fait passer le temps. Ce soir, tu comptes rentrer chez toi et te lever le lendemain pour aller en cours comme n’importe quelle personne de Sunset Valley. Tu ne dois pas te faire remarquer alors la meilleure chose c’est de faire comme les autres n’est-ce pas ? Bon pour l’instant, ce n’était pas encore ça. Tu savais très bien que c’était un établissement non fumeur, comme la plupart des établissements de nos jours mais ça ne t’empêche pas d’allumer une cigarette. De plus, elle ne t’appartient pas. Normal, en temps normal tu ne fumes pas. Tu as bien remarqué que le serveur t’as jeté un coup d’œil et en même temps que tu commandes ton verre, tu laisses un pour boire généreux en lui servant ton plus beau sourire. Ce n’est pas une cigarette qui allait lui pourrir son bar non ? Peu après, tu te tournes face à ton interlocuteur et tu rétorques ; « Et toi tu dois sûrement savoir que j’en ai rien à faire ? » Tu ne veux pas être désagréable avec lui et pourtant, ta nonchalance pourrait prêter à confusion.
Revenir en haut Aller en bas
Chuck B. Onekung
la base du viagra c'est l'ADN de Chuck Norris.
Chuck B. Onekung

messages : 4000
arrivée : 25/10/2011
avatar : hnh.
multinicks : //
disponibilité : toujours.
crédits : .sparkle
real life : nevada.stick

activité : étudiant.
bonus à long terme : 839
▼la base du viagra c'est l'ADN de Chuck Norris.

« Le temps confirme l'amitié. »
humeur: chuck quoi.
adresse: une grande maison presque familiale
répertoire:

à nous la nuit, et les étoiles (libre) Empty
MessageSujet: Re: à nous la nuit, et les étoiles (libre) à nous la nuit, et les étoiles (libre) EmptySam 8 Fév - 21:16

et la nuit nous appartenant...
Je vois pas vraiment pourquoi j'ai parlé. Pourquoi avoir répliquer ? Pour la clope que je viens de me voir volé, à peine comme si j'en avais quelque chose à faire. Vice beaucoup trop destructeur, j'en ai que faire d'une de perdue ou de donné. J'en sais rien, j'aurais peut-être du juste la fermer, que sais-je. Peu m'importe, je reste ainsi, retournant mon regard sur mon verre alors que je vois très bien le pourboire de la blonde passer au barman, je lève mentalement les yeux au ciel exaspéré de voir ce monde ainsi agir. J'en dis rien. La flemme, la nonchalance, l'envie de rien, surtout pas de m'en mêler. Et toi tu dois sûrement savoir que j’en ai rien à faire ? Cette phrase, enfin question, à moitié rhétorique, doit m'être adressée. Un regard sur le côté sans bouger m'indique qu'en effet elle m'a bel et bien répondu. Je l'observe un long moment sans réaction, aucune. Son tutoiement m'indiffère, son ton aussi, et puis libre à nous deux d'être assis ici. J'en ai pas le moindre doute vis à vis de cela. Je réplique avec une neutralité totale restant sur la même base qu'elle. Qu'elle fume ici ou dehors qu'en ais-je à faire ? Je fume aussi, donc ça m'est égale.
© MISE EN PAGE PAR TAZER.
Revenir en haut Aller en bas
http://scrout-a-petards.forumgratuit.org/
Contenu sponsorisé



à nous la nuit, et les étoiles (libre) Empty
MessageSujet: Re: à nous la nuit, et les étoiles (libre) à nous la nuit, et les étoiles (libre) Empty

Revenir en haut Aller en bas

à nous la nuit, et les étoiles (libre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Ce n'est que quand il fait nuit que les étoiles brillent. [EunJi Hoseok / Shin Hoseok][Terminé]
» Nous ne sommes qu'un [LIBRE]
» Arthur ♣ Nous naissons tous libre et égaux.
» ? Toiles d'araignées et fumée...
» NuiT. [PV/Adriene] [/!\ semi-hentaï, - 18 ans]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE SIMS™ play with life. :: 404 ERREUR :: DEMOLIR LE TERRAIN :: Corbeille PWL 3.0 :: Cimetière rpgique-