this isn't awkward ๏ w. Bretzel
TOP PARTENAIRES DE PWL

plus?vous?voter


MEMBRES DU MOIS
PWL

RPGISTE DU MOIS
Adel De Lavauderie

RPGISTE DU MOIS
Chuck B. Onekung

AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Fermeture de PWL.

Partagez

this isn't awkward ๏ w. Bretzel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité



this isn't awkward ๏ w. Bretzel Empty
MessageSujet: this isn't awkward ๏ w. Bretzel this isn't awkward ๏ w. Bretzel EmptySam 25 Jan - 18:53

Je n'avais jamais eu d'appréhensions vis-à-vis des ascenseurs. Ma mère en avait toujours eu horreur en revanche et, souvent, elle grimpait par les escaliers, en bougonnant, qualifiant la jeunesse de flemmarde. En ce qui me concernait, je considérais que je faisais déjà suffisamment d'exercice comme ça. En parlant de danse, j'avais mal aux pieds. J'étais habitué aux pointes et à avoir les orteils en sang, mais c'était toujours douloureux. J'étais monté voir ma soeur dans l'immense galerie marchande ou elle bossait, afin de lui demander ce qu'elle avait prévu pour l'anniversaire de notre mère. C'était toujours pareil : je donnais ma part, mais je laissais aux filles le choix de la robe qui serait "parfaite" pour notre bonne vieille maman. Naturellement, elles me proposaient toujours de me joindre à elles, mais elles n'affichaient jamais bien longtemps leurs expressions déçues. J'encaissais tous leurs trucs de filles car j'étais un habitué, mais niveau mode, j'étais définitivement pas indispensable. J'avais donc retrouvé l'une de mes aînées qui après une brève conversation, m'avait montré le vêtement qu'elle avait choisit pour notre mère. J'avais incliné la tête, pris une expression sérieuse de fin connaisseur en chemisiers en cachemire. Je m'étais foutu d'elle. Elle m'avait qualifié "de son imbécile de petit frère" et s'était esquivée avec quelques paroles d'excuses après m'avoir embrassé sur les deux joues. Voilà. J'avais fait ma BA en entrant dans une boutique de vêtements, maintenant, la journée était à moi. J'avais bien ce cours de classique avec des petites de cinq ans ce soir, mais c'était plutôt tranquille quand même. Tant mieux, il valait mieux que je dorlote un peu mes petits petons aujourd'hui. Je tira doucement sur le col de mon pull. Je ne supportais pas la chaleur depuis tout petit et il faisait chaud là. Mon moment de détente allait peut-être commencer par un bon jus de fruit bien frais. Oui, c'était une idée qui me plaisait beaucoup. Je pressa le bouton de l'ascenseur et croisa mes bras sur mon torse, en attendant que les portes s'ouvrent. Je sentis un regard peser sur moi. Oui, quelqu'un me regardait, définitivement. Sourcils froncés, je tourna la tête sur ma gauche et surprit un regard familier. Pas celui de ma soeur, mais celui de la fille que j'avais planté un moins plus tôt à tout casser. Les portes s'ouvrirent alors qu'elle me fusillait du regard, un pull en mailles entre les mains. Je m'engouffra dans la cabine sans demander mon reste, le tout en levant les yeux au ciel. Une si petite ville. Je me retrouva dans l'ascenseur avec une mère et son gosse, gosse qui me rappela ma propre enfance. Le pauvre, il semblait au bord de la crise de nerfs. Courage, petit gars. Les portes se rouvrirent un étage plus tard, débouchant sur de nouveaux portants, de nouvelles personnes. La mère sortit avec son fils qui la suivit de mauvaise grâce. Je restais là, le suivant du regard et ne leva les yeux qu'en voyant une nouvelle personne entrer dans l'ascenseur. Je dut me retenir de faire la grimace en reconnaissant Bretzel. Et m*rde.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



this isn't awkward ๏ w. Bretzel Empty
MessageSujet: Re: this isn't awkward ๏ w. Bretzel this isn't awkward ๏ w. Bretzel EmptyVen 31 Jan - 11:14

Bretzel n'est pas très patiente. Elle n'aime pas faire la queue pendant des heures dans les magasins. Elle n'aime pas lorsqu'une petite grand-mère tient absolument à refiler toutes ses petites pièces à la caissière. Elle n'aime pas quand elle est toujours dans la queue qui avance le moins vite. Oui Bret' n'aime pas grand chose, c'est vrai. Enfin elle n'aime surtout pas vraiment les magasins. A part les supermarchés au rayon fruits et légumes. Ça par contre elle adore ! Elle pourrait y rester des heures et des heures. Toucher un peu à tout. Mettre ses doigts sous les brumisateurs pour salades. Elle est comme ça. Elle aime des choses étranges. De toute façon Bretzel est extrêmement bizarre. Et encore, ce mot n'est pas assez fort pour la décrire. Si elle est venue dans cet immense centre commercial qu'elle n'aime pas vraiment aujourd'hui c'est uniquement parce que son père l'a chargée de trouver le cadeau de Saint Valentin pour sa mère. En effet, celui ci grand incapable lorsqu'il s'agit d'offrir quelque chose, il demande donc de l'aide à sa fille chérie. Comme Bret ne peut rien lui refuser, elle trouve un cadeau pour sa mère. Naïve comme Bretzel ellecroit à chaque fois que c'est son mari aimant qui a choisi ce cadeau qui lui correspond si bien. Écouteurs vissés sur les oreilles elle se coupe du monde extérieur et de la foule. Du rock plein les oreilles elle déambule dans les rayons à la recherche d'un parfumm ou tout autre cadeau d'une grande originalité. Une fois qu'elle a trouvé ce qu'elle souhaite. Elle s' en va. Bretty appelle l'ascenseur. Il arrive. Elle monte dedans. Trop tard pour descendre lorsqu'elle remarque son erreur. Il est là, Luke. Elle ne veut même pas lui parler. L'amertume est encore trop présente.

Hj : c'est pourri vraiment désolée
Revenir en haut Aller en bas

this isn't awkward ๏ w. Bretzel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» 08. This is awkward.
» What The Hell ? An Awkward Meeting. | PV : Tobias Infanati
» that awkward moment ▬ ft april (terminé)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE SIMS™ play with life. :: 404 ERREUR :: DEMOLIR LE TERRAIN :: Corbeille PWL 3.0 :: Cimetière rpgique-