cooking like pros we don't need no hoes -r.
TOP PARTENAIRES DE PWL

plus?vous?voter


MEMBRES DU MOIS
PWL

RPGISTE DU MOIS
Adel De Lavauderie

RPGISTE DU MOIS
Chuck B. Onekung

AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Fermeture de PWL.

Partagez

cooking like pros we don't need no hoes -r.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité



cooking like pros we don't need no hoes -r.  Empty
MessageSujet: cooking like pros we don't need no hoes -r. cooking like pros we don't need no hoes -r.  EmptyLun 3 Fév - 4:47

Mes mains étaient en train d’être sciées en deux par le poids des sacs d’épicerie dont les attaches que je serrais fort dans mes paumes étaient devenues des lames de rasoir à force de s’étirer. Je montais rapidement les escaliers de la Résidence Wainwright, manquant de trébucher à toutes les deux secondes, manquant une marche, puis une autre. J’arrivai enfin à l’étage où demeurait Posy. Je ne pris même pas la peine de cogner ou de l’appeler, j’entrai comme si c’était chez moi. Ce n’était pas une habitude que j’avais, étant plutôt polie mais surtout trop timide pour ce genre de comportement, mais je savais que la brunette m’attendait et j’avais trop mal aux mains pour attendre une seconde de plus. Quand j’arrivai dans la cuisine, Posy était assise sur une chaise à la table à manger, en train de feuilleter ce que je croyais être un livre de cuisine. « Girl, tu devineras jamais tout ce que j’ai trouvé comme bonne bouffe au marché. » Je lui montrai alors des fruits et des légumes, dont le merveilleux kale que je n’arrivais qu’à trouver que très rarement, ainsi que d’autres produits naturels et bios que j’adorais utiliser pour mes recettes de repas de semaine. J’avais récemment proposé à Posy un concept assez chouette qui nous permettait de bien partager notre passion pour la cuisine : les dimanches « on cuisine pour la semaine comme ça on a pas à se presser quand on rentre le soir ». Nous préparions alors un tas de plats nouveaux et délicieux selon les recettes dénichées pendant la semaine. On se séparait les portions qu’on ramenait chacune chez soi à la fin de la journée de cuisine. On mettait le tout au frigo et le soir, en revenant de travailler, on foutait au four le plat et on pouvait déguster trente minutes plus tard ! « Alors, t’as des idées de recettes pour la semaine ? Personnellement j’ai trouvé plein d’idées de salades à base de quinoa, mais comme elles viennent de ma petite tête, je shotgun tout de suite un droit d’auteur. Si elles sont bonnes, ça se pourrait que je les ajoute au menu de mon bistro … » Déclarais-je fièrement. J’étais en train de déballer tous les ingrédients achetés en chemin en attendant que Posy prenne la parole.
Revenir en haut Aller en bas
Posy Hawkins
Posy Hawkins

messages : 14694
arrivée : 21/09/2011
avatar : nina dobrev.
multinicks : non.
disponibilité : fermé
bonus à long terme : 3

« Le temps confirme l'amitié. »
humeur:
adresse:
répertoire:

cooking like pros we don't need no hoes -r.  Empty
MessageSujet: Re: cooking like pros we don't need no hoes -r. cooking like pros we don't need no hoes -r.  EmptyJeu 6 Fév - 0:07


cooking like pros we don't need no hoes
POSY HAWKINS & JULES ROSENHAN


Le dimanche était le jour que je détestais le plus dans la semaine. Il marquait la fin d’une semaine, et le début d’une autre. Le retour au travail aussi qui ne m’enchantait guère à vrai dire, vu l’ambiance générale au bistrot. Je n’appréciais ce jour que parce que Jules me rendait visite ou inversement pour cuisiner. Je bossais toute la semaine en cuisine… Le soir, je n’avais pas vraiment envie de me remettre dedans à vrai dire. Pour éviter de bouffer surgelé, on se réunissait chaque dimanche pour échanger sur les nouvelles recettes tendances. Et pour faire la bouffe pour la semaine. Ingénieux, astucieux. Digne de nous quoi. En entendant d’ailleurs la porte s’ouvrir, je devinais sa présence rien qu’en entendant sa démarche. De plus, elle était dans le genre hyper ponctuelle. Feuilletant le dernier bouquin de cuisine que j’avais acheté à la librairie, je la regardais du coin de l’œil débarquer avec ses sacs remplis de bouffe. « Comment tu fais pour arriver à tout siffler avant la vieille Hampton ? » disais-je, avec un sourire en coin. Je continuais de feuilleter le bouquin, avant de le refermer pour fouiner dans les sacs. Beaucoup de légumes verts, un peu de viande et du poisson. « Pitié, dis-moi que tu as pensé à prendre des Saint-Jacques ! » disais-je, en fouinant dans le sac. Après quelques secondes d’intense recherche, je trouvais enfin mon sésame. Elle pensait toujours à mes petites douceurs. J’étais une grande amatrice de poisson. « Quinoa ? Pas mal. C’est frais, puis on arrive à l’accommoder à peu près avec tout. » disais-je, en regardant Jules prendre son air fier. C’est vrai que maintenir sa propre affaire était un luxe aujourd’hui vu la conjoncture actuelle. Elle avait su rebondir après son passage au bistrot. Je rêvais secrètement d’avoir une carrière aussi riche que la sienne. Je n’étais qu’un simple commis de cuisine, mais j’avais des idées à revendre. « Noix de Saint Jacques poêlées, salade à l’orientale. Un bon petit mélange je pense. » disais-je, en prenant le sac de Noix de Saint-Jacques pour le mettre devant mon bouquin de cuisine. Par chance, j’avais une grande cuisine ce qui nous permettait d’œuvrer à deux. Puis c’était beaucoup plus convivial ainsi. « D’autres idées pour mettre à la carte de ton bistro ? Tu sais qu’on tourne avec les mêmes plats depuis presque 3 mois… Il ne sait pas qu’une carte ça se renouvelle… » disais-je, en soupirant. Oui je parlais encore et toujours de mon patron. Elle avait également assisté à l’une de nos nombreuses scènes de ménages à l’époque.

__________________________________


Here is the thing. You have to be cold to be queen. Anne Boleyn loved with her heart, and ended up getting her head chopped off. But her daughter Elizabeth bowed to never marry a man. She married a country. Keep your eye on the prize. You can’t make people love you but you can make them fear you.

Revenir en haut Aller en bas

cooking like pros we don't need no hoes -r.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» OSNER FEVRY VANN PROSÈ OPOZISYON AK PREVAL POU 3 MILYON GOUD

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE SIMS™ play with life. :: 404 ERREUR :: DEMOLIR LE TERRAIN :: Corbeille PWL 3.0 :: Cimetière rpgique-