I came in like a wrecking baaaaall... ♦ Alexander.
TOP PARTENAIRES DE PWL

plus?vous?voter


MEMBRES DU MOIS
PWL

RPGISTE DU MOIS
Adel De Lavauderie

RPGISTE DU MOIS
Chuck B. Onekung

AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Fermeture de PWL.

Partagez

I came in like a wrecking baaaaall... ♦ Alexander.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Irina J. Priston
ASPIRATION FROMAGE FONDU
Irina J. Priston

messages : 128
arrivée : 01/06/2014
avatar : Scarlett Johansson
multinicks : aucun.
disponibilité : Topic commun ; free ☼
crédits : Shiya
real life : Hélo' ou Pizzie

activité : Spécialiste sous couvertures.
bonus à long terme : 9
ASPIRATION FROMAGE FONDU

« Le temps confirme l'amitié. »
humeur: Maussade
adresse:
répertoire:

I came in like a wrecking baaaaall... ♦ Alexander. Empty
MessageSujet: I came in like a wrecking baaaaall... ♦ Alexander. I came in like a wrecking baaaaall... ♦ Alexander. EmptyDim 22 Juin - 20:32



Irina & Alexander.

Elle y était. Cela faisait dix bonnes minutes qu'Irina se tenait devant la vitrine du bistrot, par laquelle elle distinguait parfaitement l'homme qu'elle cherchait. Alexander Bushnell. Son cousin qu'elle n'avait encore jamais connu. Pourtant, elle était au courant de son existence depuis son plus jeune âge. Lui en revanche, ne se doutait probablement même pas qu'il avait de la famille du côté de son père. Le père en question avait passé sa vie à l'écart de son fils, qui avait donc dû grandir dans le mystère le plus total concernant son géniteur. La jeune femme avait toujours entendu son oncle mentionner son fils qu'il n'avait jamais rencontré mais qui néanmoins lui manquait terriblement. Et c'était à tout cela qu'Irina s'apprêtait à mettre fin, ce soir. Elle n'avait pas vraiment choisi d'emménager dans cette ville par hasard, quelques semaines plus tôt. Elle allait débarquer dans ce bistrot et apprendre à cet inconnu qu'il avait bien plus qu'une mère... Un père, mais aussi un frère, des grands-parents et tout le reste de sa famille paternelle attendaient que quelqu'un les réunisse. Et Irina avait pris le taureau par les cornes, en décidant de s'en charger en personne.

La rouquine inspira un grand coup et poussa donc la porte du bâtiment, consciente qu'elle allait sûrement bouleverser toute la vie de ce jeune homme qui n'avait pourtant rien demandé. Maintenant qu'elle était entrée, plus question de s'enfuir en courant. Elle avait fini par le trouver, après plusieurs semaines de recherches, il était désormais impensable de faire demi-tour. Et qui sait, peut-être sera-t-il heureux de trouver quelqu'un qui puisse lui parler du père qu'il n'a jamais connu? La russe s'avança d'un pas déterminé, faisant claquer ses talons sur le sol, vers la table où était assis, seul, celui qu'elle avait toujours voulu connaître. Elle ne se démonta pas en s'arrêtant près de lui et prit le temps de détailler son visage, encore partagée entre l'envie de tout déballer d'un coup, et celle de tourner les talons pour repartir comme si de rien n'était. Elle prit une nouvelle grande inspiration, avant d'ouvrir la bouche pour s'exprimer d'un ton calme. « Bonsoir, Alexander. » Irina marqua une légère pause afin de choisir soigneusement ses mots, les yeux plongés dans ceux de son interlocuteur. « Je m'appelle Irina Priston. J'ai quelque chose de très important à vous dire. Je peux? » demanda-t-elle finalement en désignant la chaise de l'autre côté de la table, attendant son autorisation pour s'asseoir face à lui.
(c) teenage.dream
Revenir en haut Aller en bas
Alexander E. Bushnell
Un jour on gagne, un jour on perd.
Alexander E. Bushnell

messages : 1609
arrivée : 02/03/2013
avatar : Jake Abel
multinicks : Nada.
disponibilité : 1/2 ~ London.
crédits : Glass Skin & Tumblr
real life : Pop-s

activité : Capitaine d'équipe.
bonus à long terme : 29
∞ Un jour on gagne, un jour on perd.

« Le temps confirme l'amitié. »
humeur: Perturbé.
adresse: Résidence Wainwright.
répertoire:

I came in like a wrecking baaaaall... ♦ Alexander. Empty
MessageSujet: Re: I came in like a wrecking baaaaall... ♦ Alexander. I came in like a wrecking baaaaall... ♦ Alexander. EmptyMar 1 Juil - 16:53



Alexander & Irina


Cousine.
Assis et seul sur la table que j'avais réservé il y a déjà pas mal de temps, j'attendais que mon invité du soir arrive. Qui ne vint pas d'ailleurs ce soir-là. J'attendais, un message ou même un appel mais rien, il fallait que je m'y fasse, même en jouant gros et en dépensant mes pauvres économies, je ne réussirais pas à me faire passer pour un parfait gentleman et un brave type. Par ailleurs, heureusement tout de même que j'avais réservé pour deux parce que si on était plusieurs et que personne ne venait, je me retrouverais bien con assis en solo. Quoique, je me retrouvai bien con là aussi à attendre le moindre signe. C'était la troisième coupe de champagne que le serveur vint m'offrir, pour vous dire depuis combien de temps j'attends. il n'y avait rien à attendre bien sur. Tout le monde discuté dans le calme, certaines personnes se mettaient à rire et le silence revenait comme s'il n'était jamais parti. Jouant avec ma culière, mon regret monta très vite, j'aurais mieux fait de ne pas réserver et de dépenser mon fric autrement.

« Bonsoir, Alexander. »

Ne m'attendant pas à ce que quelqu'un m'adresse la parole, ma main frappa sur la table pour arrêter le petit jeu que je faisais avec ma culière. Relevant la tête, ce n'était pas la personne que je m'attendais à voir, à vrai dire, ce n'était pas la personne que j'attendais du tout. Soulevant un sourcil du genre surpris, elle poursuivit.

« Je m'appelle Irina Priston. J'ai quelque chose de très important à vous dire. Je peux ? »

« Je vous en prie. »

Vu la courtoisie qu'elle avait prise, je devais en faire de même. Me voilà bien. J'avais l'impression d'avoir fait une connerie et qu'elle venait me réprimander un service. Mouais, digne d'un film à l'américaine vous me direz vu le scénario que je me faisais dans ma tête. Comment elle connaissait mon nom déjà pour commencer ? Son visage m'était totalement inconnu et pourtant je m'en souviendrais de son joli minois. Ne lâchant pas mon regard du sien, j'attendis avec une petite impatience ce que cette demoiselle étrangère avait à me dire.


Dernière édition par Alexander E. Bushnell le Mar 5 Aoû - 13:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Irina J. Priston
ASPIRATION FROMAGE FONDU
Irina J. Priston

messages : 128
arrivée : 01/06/2014
avatar : Scarlett Johansson
multinicks : aucun.
disponibilité : Topic commun ; free ☼
crédits : Shiya
real life : Hélo' ou Pizzie

activité : Spécialiste sous couvertures.
bonus à long terme : 9
ASPIRATION FROMAGE FONDU

« Le temps confirme l'amitié. »
humeur: Maussade
adresse:
répertoire:

I came in like a wrecking baaaaall... ♦ Alexander. Empty
MessageSujet: Re: I came in like a wrecking baaaaall... ♦ Alexander. I came in like a wrecking baaaaall... ♦ Alexander. EmptyMar 1 Juil - 18:23



Irina & Alexander.

Espérant  que  son  interlocuteur  n'attendait  personne,  Irina prit  donc  place  sur  la  chaise  face  à  lui,  se  composant  un air  serein,  alors  qu'intérieurement,  elle  redoutait  ce  qui allait  suivre. Elle  croisa  ses  mains  sur  la  table,  cherchant encore  une  fois  les  mots  justes.  Comment  annoncer  ce genre  de choses  sans  trop  secouer  la  personne  à  qui  on s'adresse?  La  rousse  finit  par  abandonner,  voyant  bien qu'Alexander  attendait  qu'elle  explique  ce  qu'elle  fichait ici. Aller  droit  au  but  fut  la  seule  option  restante.

« Ça  va  sûrement  vous  sembler  étrange,  mais... Je  suis  la  nièce  de  votre  père. »

Dire  ce  genre  de chose  à  quelqu'un  en  le  vouvoyant  était plus  qu'étrange  à  vrai  dire.  Mais  là  n'était  pas  le problème.  Il  allait  probablement  la  prendre  pour  une folle, lui  rire  au  nez  et  lui  demander  de  le  laisser tranquille. Alors,  sans  attendre  une  seconde  de  plus, Irina enchaîna, continuant  sur  sa  lancée.

« Je sais que votre père a été tenu à l'écart pendant toute votre enfance. Mais il savait qu'il avait un fils... Un deuxième fils. »

Elle  s'arrêta  là,  laissant  digérer  la  nouvelle  à  Alexander.  Elle venait  de  lui  balancer  qu'il  avait  un  père  et  un  frère.  Restait  à  savoir  ce  qu'il  allait  répondre  à  ça.  Irina  était  consciente  que  tout  ça  semblait  difficile  à croire,  mais  elle  n'avait  pas encore  dit  son  dernier  mot.  Elle  souhaitait  vraiment  réunir  son cousin  et  le  reste  de  sa famille,  et  pour  ça  elle  avait  encore  plusieurs  cartes  en  main.  Elle  était  préparée  à  toutes  les éventualités. Les  yeux  plongés  dans  ceux  du  jeune  homme,  elle  guettait  chacune  de  ses  réactions.

(c) teenage.dream
Revenir en haut Aller en bas
Alexander E. Bushnell
Un jour on gagne, un jour on perd.
Alexander E. Bushnell

messages : 1609
arrivée : 02/03/2013
avatar : Jake Abel
multinicks : Nada.
disponibilité : 1/2 ~ London.
crédits : Glass Skin & Tumblr
real life : Pop-s

activité : Capitaine d'équipe.
bonus à long terme : 29
∞ Un jour on gagne, un jour on perd.

« Le temps confirme l'amitié. »
humeur: Perturbé.
adresse: Résidence Wainwright.
répertoire:

I came in like a wrecking baaaaall... ♦ Alexander. Empty
MessageSujet: Re: I came in like a wrecking baaaaall... ♦ Alexander. I came in like a wrecking baaaaall... ♦ Alexander. EmptyJeu 3 Juil - 22:32



Alexander & Irina


What the fuck ?!
Au début, sur sa première phrase, je rigolais intérieurement. Mon cerveau ne fit qu'un tour et rapidement le mot "cousine" frappait dans mon crâne. Ben voyons ! Les gens qui s'ennuie n'ont vraiment rien d'autre à faire qu'emmerder le peuple ? C'est que, j'avais d'autre chose à faire ! Dans l'immédiat de cette soirée, non à part peut-être trouver l'excuse d'aller me coucher mais à 20h45 ça ne fait pas trop crédible. Bien que je n'eusse pas le temps de penser à autre chose elle enchaîna sur sa lancée. Je crus avoir une attaque. Tenu à l'écart ?! Par qui ma mère ?! Cela m'étonnerait ! Chaque fois que j'avais l'audace de lui demander étant petit "Dit, papa il est où ? Pourquoi il n'est pas là ?" Elle me disait qu'il l'avait abandonné pour faire sa vie ailleurs, qu'elle n'avait aucune d'importance à ses yeux. Qui plus est, il sait qu'il a un deuxième fils ? Donc j'ai un frère ainé ? N'importe quoi ! Et comment connaît-il mon existence pour commencer ? Ma mère m'avait toujours affirmé qu'il était parti avant qu'elle ne sache qu'elle était enceinte ! Je n'y comprenais vraiment rien à cette histoire. Calme, il fallait que je reste calme puisque la personne en face de moi semblait plutôt sincère au final, à moins que ce ne soit une bonne actrice.

« Mais oui bien sur. »

C'est la seule chose qui m'était venu à l'idée mais je ne perdis pas de temps pour enchainer.

« Et j'imagine, ma chère cousine -histoire de rentrer dans son jeu-, que vous avez des preuves de ce que vous affirmez ? Tel qu'une photo ou quand bien même, des paroles écrites ? »


Dernière édition par Alexander E. Bushnell le Mar 5 Aoû - 13:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Irina J. Priston
ASPIRATION FROMAGE FONDU
Irina J. Priston

messages : 128
arrivée : 01/06/2014
avatar : Scarlett Johansson
multinicks : aucun.
disponibilité : Topic commun ; free ☼
crédits : Shiya
real life : Hélo' ou Pizzie

activité : Spécialiste sous couvertures.
bonus à long terme : 9
ASPIRATION FROMAGE FONDU

« Le temps confirme l'amitié. »
humeur: Maussade
adresse:
répertoire:

I came in like a wrecking baaaaall... ♦ Alexander. Empty
MessageSujet: Re: I came in like a wrecking baaaaall... ♦ Alexander. I came in like a wrecking baaaaall... ♦ Alexander. EmptyVen 4 Juil - 2:13



Irina & Alexander.

Comme prévu, il la prenait pour une folle. Ou une menteuse. Voire les deux. Irina s'efforça de conserver son ton calme, bien que d'ordinaire ce genre de réponse, et le ton qui allait avec, auraient valu à leur propriétaire un revers de médaille plutôt sévère de la part de la russe. Là, c'était différent. La réaction d'Alexander était tout à fait normale, et compréhensible. Qui n'aurait pas réagi de la sorte en rencontrant une femme venue de nulle part pour annoncer qu'on avait soudain bien plus qu'une mère? Pas mal de convictions chez ce jeune homme allaient s'effondrer d'ici quelques instants...
Irina soutint son regard lorsqu'il lui demanda si elle avait des preuves.

« Et j'imagine, ma chère cousine, que vous avez des preuves de ce que vous affirmez ? Tel qu'une photo ou quand bien même, des paroles écrites ? »

Elle aurait pu afficher un large sourire victorieux à cet instant précis, parce que bien sûr, elle avait tout un tas de preuves à apporter. Elle n'était pas assez stupide pour débarquer ainsi avec sa seule parole pour convaincre Alexander. La rousse avait prévu de les sortir un peu plus tard, après avoir donné plus de détails sur la famille paternelle de son cousin, mais puisqu'il les demandait...

« Bien entendu. Et pas qu'une seule. » dit-elle d'une voix toujours aussi calme, avant de soulever son sac à main, qui jusque là reposait au sol, et de le poser sur ses genoux. Elle finit par en sortir tout d'abord quelques photographies, qu'elle fit glisser sur la table en direction du jeune homme.

« Votre père et votre frère... Vous vous ressemblez beaucoup, tous les trois. » dit-elle d'un ton légèrement plus doux, un léger sourire venant flotter quelques instants sur ses lèvres tandis qu'elle observait Alexander découvrir les deux hommes. Puis elle finit par reprendre, après un petit moment de flottement.

« Quant aux paroles écrites... » elle s'arrêta quelques secondes , replongeant les mains dans son sac à main, avant d'en ressortir deux épais paquets d'enveloppes qui n'avaient jamais été ouvertes, regroupées et tenues par des élastiques.

« Elles ne sont pas toutes là. J'ai gardé toutes les autres chez moi. Mais elles vous sont toutes adressées. Votre... Ton père n'a jamais cessé de vouloir entrer en contact avec toi, Alexander. Ces lettres le prouvent. Il t'en envoyait presque tous les mois, pour Noël, et pour tes anniversaires. Mais elles lui revenaient toutes, sans même avoir été ouvertes. Ça l'affectait énormément. » Incapable de le vouvoyer plus longtemps, Irina avait fini par franchir cette étape. Quelque part, ça la mettait plus à l'aise dans cette situation aussi délicate pour Alexander que pour elle.
(c) teenage.dream
Revenir en haut Aller en bas
Alexander E. Bushnell
Un jour on gagne, un jour on perd.
Alexander E. Bushnell

messages : 1609
arrivée : 02/03/2013
avatar : Jake Abel
multinicks : Nada.
disponibilité : 1/2 ~ London.
crédits : Glass Skin & Tumblr
real life : Pop-s

activité : Capitaine d'équipe.
bonus à long terme : 29
∞ Un jour on gagne, un jour on perd.

« Le temps confirme l'amitié. »
humeur: Perturbé.
adresse: Résidence Wainwright.
répertoire:

I came in like a wrecking baaaaall... ♦ Alexander. Empty
MessageSujet: Re: I came in like a wrecking baaaaall... ♦ Alexander. I came in like a wrecking baaaaall... ♦ Alexander. EmptyVen 4 Juil - 21:27



Alexander & Irina


Vérité absolue.
Ok, là par contre je commençais à douter de son mensonge. Mais était-ce seulement un mensonge ? Petit à petit, je me demandais s'il fallait vraiment que je la crois. C'est vrai, après tout, elle débarque de nul part comme ça et m'annonce qu'elle est ma cousine, que mon père à chercher à me contacter par lettres qui ont étaient mystérieusement renvoyé et qu'en plus j'aurais un frère ainé ?! C'est du n'importe quoi cette histoire je vous le dis ! Quand elle souleva son sac à main, je redoutais quelque chose. Je sais pas, une intuition comme ça m'est survenu quand elle chercha ce qu'elle souhaitait me montrer. Des photos.

« Votre père et votre frère... Vous vous ressemblez beaucoup, tous les trois.
« Ben voyons, quel hasard, dis-je en la regardant fixement. »

Mes mots étaient sortis tout seul avant que mon regard se pose sur les photographies. Je crus pendant une seconde que les battements de mon cœur allait s'arrêter. C'était maman sur l'une d'elles ! La prenant entre mes mains, on pouvait y voir l'homme enlaçant ma mère entre sa poitrine et sa gorge, leurs mains jointent. En arrière-plan, une plage de sable fin avec une mer magnifiquement turquoise et un petit garçon jouant au ballon, à supposer donc que c'était mon frère ainé. Je n'eus pas le temps de regarder les autres, trop tourmenté par la scène que je venais de voir quand elle continua ses paroles.

« Quant aux paroles écrites... »

Mon regard se focalisa immédiatement sur elle, comme hypnotisé.

« Elles ne sont pas toutes là. J'ai gardé toutes les autres chez moi. Mais elles vous sont toutes adressées. Votre... Ton père n'a jamais cessé de vouloir entrer en contact avec toi, Alexander. Ces lettres le prouvent. Il t'en envoyait presque tous les mois, pour Noël, et pour tes anniversaires. Mais elles lui revenaient toutes, sans même avoir été ouvertes. Ça l'affectait énormément. »

Prenant entre mes mains les deux paquets, c'était bien nos adresses mais toutes effectivement avait été renvoyé. Pour quelle raison ? Alors ma mère me cacher vraiment quelque chose ? Ce n'était pas mon jour, j'aurais préféré apprendre ça autrement. Cela faisait trop d'émotion d'un coup, je ne me sentais plus à l'aise du tout et puis impossible de péter un câble, c'était un chic restaurant qu'il fallait payer des mois à l'avance pour avoir la chance d'avoir une table et nombreux aurait été tous les regards qui se seraient dirigés vers nous si j'osais hausser le ton avec ma... cousine.

« J'imagine oui mais connaît-il les réseaux sociaux ? Vous enfin je veux dire tu si réellement nous sommes cousin/cousine, tu vas me dire qu'il n'a pas le temps ? Qu'il avait peur de ma réaction en tête à tête ou quand bien même, serait un riche patron ? »

Tout était tellement soudain, j'avais des milliers de choses à lui demander, beaucoup trop de questions me tourmenter mais une seule tournée dans ma tête.

« A t-il seulement une fois essayé de me chercher ? »


Dernière édition par Alexander E. Bushnell le Mar 5 Aoû - 13:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Irina J. Priston
ASPIRATION FROMAGE FONDU
Irina J. Priston

messages : 128
arrivée : 01/06/2014
avatar : Scarlett Johansson
multinicks : aucun.
disponibilité : Topic commun ; free ☼
crédits : Shiya
real life : Hélo' ou Pizzie

activité : Spécialiste sous couvertures.
bonus à long terme : 9
ASPIRATION FROMAGE FONDU

« Le temps confirme l'amitié. »
humeur: Maussade
adresse:
répertoire:

I came in like a wrecking baaaaall... ♦ Alexander. Empty
MessageSujet: Re: I came in like a wrecking baaaaall... ♦ Alexander. I came in like a wrecking baaaaall... ♦ Alexander. EmptyMer 16 Juil - 13:16



Irina & Alexander.

Irina voyait bien qu'Alexander commençait à douter de tout ce qu'il pensait probablement savoir jusqu'à maintenant. Bien évidemment il restait méfiant mais au moins, il ne niait pas tout en bloc, et il ne s'était pas enfui non plus. De son côté, la rousse aurait aimé annoncer tout ça d'une manière plus douce, mais elle en avait été tout à fait incapable. La diplomatie et la capacité à tourner sans cesse autour du pot ne faisaient pas partie de ses qualités premières. Elle observa les réactions du jeune homme face à elle, notant que ce qu'elle lui avait montré avait au moins eu le mérite de le troubler, mais avait aussi attisé sa curiosité et son attention. Malgré tout elle se sentait plutôt mal pour lui et n'aurait pas aimé être à sa place.

« J'imagine oui mais connaît-il les réseaux sociaux ? Vous enfin je veux dire tu si réellement nous sommes cousin/cousine, tu vas me dire qu'il n'a pas le temps ? Qu'il avait peur de ma réaction en tête à tête ou quand bien même, serait un riche patron ? »

Irina se mordit discrètement l'intérieur de la joue. Il avait visé juste. Elle n'allait pas lui mentir, mais elle avait peur qu'il se mette en colère contre son père... Parce qu'effectivement les suppositions qu'il venait de faire étaient exactes. Irina afficha donc un air légèrement surpris avant de répondre.

« ... C'est exactement ça. Je ne connais pas tous les détails. Il a toujours préféré garder certaines choses pour lui. Je lui ai demandé à plusieurs reprises pourquoi il ne venait tout simplement pas à ta rencontre. Il est toujours resté très évasif, mais il avait peur, ça se voyait. Il est bel et bien dirigeant d'une grande entreprise, et est très pris par son travail. Il a passé sa vie à se cacher derrière cette excuse, et c'est pour ça qu'aujourd'hui c'est moi qui suis face à toi, et pas lui. J'en avais assez de le voir se lamenter sans agir. Mais il ne sait pas que je t'ai retrouvé. » termina-t-elle en plantant ses yeux dans ceux d'Alexander. Son rythme cardiaque s'accéléra légèrement. Elle venait de déballer presque tout ce qu'elle savait. Il fallait que ça marche. Elle savait combien son oncle serait heureux à l'idée d'apprendre qu'elle avait retrouvé son fils, mais qu'en était-il des sentiments de ce dernier?
(c) teenage.dream
Revenir en haut Aller en bas
Alexander E. Bushnell
Un jour on gagne, un jour on perd.
Alexander E. Bushnell

messages : 1609
arrivée : 02/03/2013
avatar : Jake Abel
multinicks : Nada.
disponibilité : 1/2 ~ London.
crédits : Glass Skin & Tumblr
real life : Pop-s

activité : Capitaine d'équipe.
bonus à long terme : 29
∞ Un jour on gagne, un jour on perd.

« Le temps confirme l'amitié. »
humeur: Perturbé.
adresse: Résidence Wainwright.
répertoire:

I came in like a wrecking baaaaall... ♦ Alexander. Empty
MessageSujet: Re: I came in like a wrecking baaaaall... ♦ Alexander. I came in like a wrecking baaaaall... ♦ Alexander. EmptyMar 5 Aoû - 14:02



Alexander & Irina


Pardonner.
Évident. Ça ne servait à rien de vouloir nier les faits. J'avais les preuves sous mes yeux et je doute que la demoiselle voulait jouer la comédie. Sinon, pourquoi serait-elle venue ? Parce que j'étais seul à une table et elle m'aurait choisi pour qu'elle puisse s'amuser ce soir-là ? J'en doute, je sentais une sincérité dans son regard. Cependant, j'avais beaucoup de mal à avaler ce qu'elle m'avait révélé. Je n'avais qu'une envie, partir. Rentrer chez moi et savoir la vérité, toute la vérité et tout ce que ma mère m'avait alors jusque-là caché. Mon dos retomba lourdement sur le dossier de ma chaise, instinctivement mes mains frottèrent mon visage. Je ne devais pas craquer, pas ici, pas devant elle ni tous ses gens. J'inspirais à fond.

« Dans ce cas, puisqu'il ne sait rien, je peux lui passer un message ? La prochaine fois, je souhaite que ce soit lui et non toi qui m'annonces qu'il est toujours vivant. Bien sur, mais plus tard, on pourra se revoir mais cette fois, préviens-moi à l'avance. Mon adresse est toujours la même que sur les lettres. »

À mon tour, mon regard était plongé dans le sien. Je ne sais combien de temps j'étais resté ainsi, me repassant tout ce qui venait de se produire depuis qu'elle s'est assise en face de moi.

« Autre chose. J'aimerais garder cette photo d'eux trois, tu n'y vois pas d'inconvénient j'espère ? Et puis ses lettres, puisqu'elles me sont adressées, j'aimerais les lires chez moi, au calme. »

Un effort, il fallait que je fasse un simple effort de courtoisie, rien qu'un tout petit effort de rien du tout.

« S'il te plaît... me levant de ma chaise, je laissai l'addition sur la table et commençai à partir avant de me retourner pour lui dire, merci. Merci d'être venue et... pour tout le reste. »

Une fois sorti, mes pas s’accéléraient chez moi à grande vitesse. Mes réponses n'étaient pas encore complètes. Sur le chemin du retour, les bras chargés de lettre, je regardais une fois encore cette photo où ils étaient tous les deux, difficile de la voir aussi heureuse sur cette photo que dans mes propres souvenirs d'enfance. Je fourrais donc la photographie quand j’arrivai à la porte d'entrée. Ouvrant la porte, j'expulsais tout ce que j'avais inspiré.

« Maman ? Faut que j'te parle. »
Revenir en haut Aller en bas
Irina J. Priston
ASPIRATION FROMAGE FONDU
Irina J. Priston

messages : 128
arrivée : 01/06/2014
avatar : Scarlett Johansson
multinicks : aucun.
disponibilité : Topic commun ; free ☼
crédits : Shiya
real life : Hélo' ou Pizzie

activité : Spécialiste sous couvertures.
bonus à long terme : 9
ASPIRATION FROMAGE FONDU

« Le temps confirme l'amitié. »
humeur: Maussade
adresse:
répertoire:

I came in like a wrecking baaaaall... ♦ Alexander. Empty
MessageSujet: Re: I came in like a wrecking baaaaall... ♦ Alexander. I came in like a wrecking baaaaall... ♦ Alexander. EmptyDim 10 Aoû - 18:08



Irina & Alexander.

Alexander se retrouvait face à la vérité nue, difficile à accepter. Mais qui aurait pris cette nouvelle avec le sourire? Personne, et sûrement pas Irina. Elle aurait probablement réagi de façon encore pire que lui. Même si on pouvait voir qu'il était choqué, son étrange calme impressionnait la russe. Elle l'observa quelques instants de plus, le laissant digérer tout ce qu'il venait d'apprendre, attendant qu'il prenne la parole.

« Dans ce cas, puisqu'il ne sait rien, je peux lui passer un message ? La prochaine fois, je souhaite que ce soit lui et non toi qui m'annonces qu'il est toujours vivant. Bien sur, mais plus tard, on pourra se revoir mais cette fois, préviens-moi à l'avance. Mon adresse est toujours la même que sur les lettres. » Irina vit le regard de son cousin fraîchement retrouvé s'ancrer dans le sien, et elle répondit, d'une voix calme.

« Bien sûr. Je ne manquerai pas de le lui dire. Et je ne le lâcherai pas tant qu'il n'aura pas pris la décision de te voir. Je suis fatiguée de le voir comme ça. »

« Autre chose. J'aimerais garder cette photo d'eux trois, tu n'y vois pas d'inconvénient j'espère ? Et puis ses lettres, puisqu'elles me sont adressées, j'aimerais les lires chez moi, au calme. S'il te plaît... » La jeune femme hocha la tête d'un air entendu et croisa les mains sur la table tandis que le jeune homme se levait.

« Je te donnerai le reste un de ces jours, si tu le souhaites. »

Alexander fit mine de partir, puis revint vers elle. Pour la remercier. Elle ne parvint même pas à sourire en guise de réponse, et lorsque la porte du bistrot se referma derrière lui, elle passa une main dans ses boucles rousses. Toute la pression se relâcha d'un coup. Il y eut un long moment de flottement, durant lequel la jeune femme se repassa le dialogue qu'elle venait d'avoir avec Alexander, puis elle commanda une vodka et sortit son portable avant de composer le numéro du bureau de son oncle. La voix féminine et nasillarde qui lui répondit fit monter une colère qui n'avait pas lieu d'être en elle. « Secrétaire de monsieur Priston, j'écoute? » « Irina Priston à l'appareil. Sa nièce. » « Je suis navrée, monsieur Priston est en entretien, je... » Les doigts de la rousse se resserrèrent sur son téléphone. « Dites à votre patron de s'acheter un putain de portable pour avoir sa ligne personnelle. Et que j'ai retrouvé son fils. » siffla-t-elle avant de raccrocher subitement.
(c) teenage.dream
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



I came in like a wrecking baaaaall... ♦ Alexander. Empty
MessageSujet: Re: I came in like a wrecking baaaaall... ♦ Alexander. I came in like a wrecking baaaaall... ♦ Alexander. Empty

Revenir en haut Aller en bas

I came in like a wrecking baaaaall... ♦ Alexander.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» F.T. d'Alexander Blake
» Alexander Conowell
» Répartition d'Alexander Peak [Gryffy]
» Crise d'angoisse [Alexander]
» Fiche Technique d’Ox D. Alexander

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE SIMS™ play with life. :: 404 ERREUR :: DEMOLIR LE TERRAIN :: Corbeille PWL 3.0 :: Cimetière rpgique-