i'd stay here forever. (chuck)
TOP PARTENAIRES DE PWL

plus?vous?voter


MEMBRES DU MOIS
PWL

RPGISTE DU MOIS
Adel De Lavauderie

RPGISTE DU MOIS
Chuck B. Onekung

AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Fermeture de PWL.

Partagez

i'd stay here forever. (chuck)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Adel De Lavauderie
ASPIRATION AMOUR
Adel De Lavauderie

messages : 151
arrivée : 14/05/2014
avatar : rj king.
disponibilité : toujours libre.
crédits : aeroplane.
real life : ava. (fear nothing.)

activité : étudiant en architecture.
bonus à long terme : 834
ASPIRATION AMOUR

i'd stay here forever. (chuck) Empty
MessageSujet: i'd stay here forever. (chuck) i'd stay here forever. (chuck) EmptyLun 22 Sep - 22:53

Je suis là, devant mon bureau, devant mes cours, à me forcer à travailler. Mais je n'y arrive pas. Je n'ai pas la tête à ça, pas ce soir. Je n'ai pas envie de travailler, quitte à avoir une mauvaise note, pour une fois. Margot doit être chez une copine, je ne sais pas trop... On ne se parle plus vraiment depuis que je lui ai demandé de ne pas venir me rejoindre sur l'île, lors de mon voyage. C'est compliqué, tout est compliqué. Je n'ose pas encore rompre avec elle, de peur de tout ce que ça engendrerait. C'était compréhensible après tout, non ? Et puis mes pensées se dirigent vers Chuck. Et sur ses lèvres, et sur son corps... Et il n'en faut pas plus pour que je me lève, attrape mes clés et me dirige vers chez lui. Je hais son quartier. Et haïr est un mot faible. Il n'y a que des mauvaises fréquentations, que d'évènements dangereux, et pourtant je m'y rends quand même, rien que pour lui. Bon, autant dire que je faisais gaffe à mes arrières, et que j'activais le pas quand je marchais dans la rue. J'avais reçu une bonne leçon depuis la dernière fois. Devant l'immeuble, je tape le code que je connaissais par coeur depuis le temps, et je grimpe les escaliers en trombe pour arriver devant la porte de Chuck. J'ouvre sans toquer, souriant à l'idée de le voir, sachant pertinemment qu'il serait chez lui à cette heure de la soirée. Et puis, l'horreur. Je le vois, là, au milieu de son salon, à moitié nu, en train de déshabiller et d'embrasser un autre homme que moi. Oui, ça je suis certain que ce n'est pas moi. Je reste immobile, choqué. Je ne pourrais même pas mettre de mot sur ce que je ressens. La jalousie. La tristesse. La déception. La colère. Tout. J'ai des hauts le coeur, et je suis blême. Je n'arrive pas à parler, ni à bouger. J'ai juste envie de vomir. Chuck le connard, le retour. Mais à quoi est-ce que je m'attendais, aussi ? 
Revenir en haut Aller en bas
Chuck B. Onekung
la base du viagra c'est l'ADN de Chuck Norris.
Chuck B. Onekung

messages : 4000
arrivée : 25/10/2011
avatar : hnh.
multinicks : //
disponibilité : toujours.
crédits : .sparkle
real life : nevada.stick

activité : étudiant.
bonus à long terme : 839
▼la base du viagra c'est l'ADN de Chuck Norris.

« Le temps confirme l'amitié. »
humeur: chuck quoi.
adresse: une grande maison presque familiale
répertoire:

i'd stay here forever. (chuck) Empty
MessageSujet: Re: i'd stay here forever. (chuck) i'd stay here forever. (chuck) EmptyLun 22 Sep - 23:09


Soirée calme ? Plus ou moins, t'as même pas la foi de sortir faire quelque chose. T'es la dans ton canapé depuis ce matin. Et tu comptes bien y rester encore jusqu'à au moins deux heures du matin, où tu finiras sans doute par sortir, parce que oui un soir sans sortir c'est impossible surtout en étant seul. Les cours du lendemain ? Tu t'en balances, tu ne vas jamais à ceux d'avant midi. Programme plutôt bon, tu fumes tranquillement observant tes jambes bronzées de ton retour de vacance. Vacances. Tes pensées se glissent jusqu'à ce corps trop addictif et tu t'y laisse sombrer jusqu'à se que ton téléphone vibre. Boulot. Client. Et merde.Tu grognes, tu as pas envie de sortir alors tu lui dis de venir ici. Pas comme si c'était un inconnu donc ça te va.Tu te lèves tu vas prendre une douche et t'habiller. T'aimes pas que ton boulot vienne jusqu'ici mais ce soir sera l'exception. T'as pas envie de sortir, et t'as pas envie de t'emmerder. Et vu la personne qui arrive ça te conviendrait entièrement.

"heu..." Sérieusement, il pense pas qu'il devrait se concentrer sur se que vous faites ?! Tes doigts continuant de défaire son jean, tu le sens détacher les lèvres de ton cou. Bordel. T'es près à lui dire que s'il est pas capable de se concentrer 10 minutes sur ça il peut se casser mais tu le vois regarder derrière ton épaule. Quoi encore ?! Regardant juste par dessus ton épaule toi aussi... ta soirée sombre d'un seul coup en t’apercevant que vous n'êtes pas seul. Et qu'il y a derrière toi la personne la moins souhaité dans ce loft à ce moment. Et merde... Tu grognes à mi voix finissant par lâcher le jean du gars en te détachant de lui. Mal à l'aise ? Surement pas physiquement. Mais oui t'aurais plutôt voulut que ce genre de chose soit évitée. Tu regardes Adel, t'aimes passe que tu vois sur son visage, mais tu te forces à agir normalement. T'aurais pu frapper bordel... Tu répliques simplement sans colère. " c'est qui lui ? " tu grinces des dents un instant. Ta gueule...Désolé mais on en a terminé.. Tu répliques simplement, ouais pas vraiment dans l'idée de continuer. Tu dis rien te passant une main dans la nuque alors qu'il soupire en allant chercher ses affaires, tu le laisses faire attendant qu'il se rhabille pour après lui filer sa came. Pour le moment tu restes impassible à fixer Adel. Ton Adel ?
Revenir en haut Aller en bas
http://scrout-a-petards.forumgratuit.org/
Adel De Lavauderie
ASPIRATION AMOUR
Adel De Lavauderie

messages : 151
arrivée : 14/05/2014
avatar : rj king.
disponibilité : toujours libre.
crédits : aeroplane.
real life : ava. (fear nothing.)

activité : étudiant en architecture.
bonus à long terme : 834
ASPIRATION AMOUR

i'd stay here forever. (chuck) Empty
MessageSujet: Re: i'd stay here forever. (chuck) i'd stay here forever. (chuck) EmptyLun 22 Sep - 23:17

Je déteste ce que je vois. Non, pire que ça, je hais ce que je vois. Je hais tellement ce que je vois qu’un noeud se forme dans mon ventre. Je déteste tellement Chuck à cet instant précis, tellement… Sans parler de ce mec, là. Ce pauvre con. J’ai envie de le frapper. J’ai envie de les frapper tous les deux, mais je sais que je n’en sortirai pas gagnant, et je ne suis pas un homme violent. Et bien évidemment, Chuck en a rien à foutre que je sois là. Enfin si, il a seulement l’air ennuyé que je l’ai dérangé. Pauvre chou. Je suis toujours blême, incapable de sortir un seul mot, alors que je suis des yeux le mec se rhabiller, incapable un seul instant de soutenir le regard de Chuck. J’étais certain que son seul problème en cet instant, c’était que je ne les ai pas laissé finir. Je prends alors mon courage à deux mains pour pouvoir prononcer quelques mots : « C’est bon je vais vous laisser.. » J’ai une petite voix, me retournant pour m’apprêter à partir. Je suis ridicule, je m’en rends bien compte. D’un côté, je ne savais pas quoi faire, ni quoi dire. J’étais tellement jaloux…Et si en colère. Et tout plein de choses. Ouais, la seule solution en cet instant c’était d’aller vomir.
Revenir en haut Aller en bas
Chuck B. Onekung
la base du viagra c'est l'ADN de Chuck Norris.
Chuck B. Onekung

messages : 4000
arrivée : 25/10/2011
avatar : hnh.
multinicks : //
disponibilité : toujours.
crédits : .sparkle
real life : nevada.stick

activité : étudiant.
bonus à long terme : 839
▼la base du viagra c'est l'ADN de Chuck Norris.

« Le temps confirme l'amitié. »
humeur: chuck quoi.
adresse: une grande maison presque familiale
répertoire:

i'd stay here forever. (chuck) Empty
MessageSujet: Re: i'd stay here forever. (chuck) i'd stay here forever. (chuck) EmptyLun 22 Sep - 23:26


Tu le vois fixer ce mec avec une colère implacable. Puérilement tu aurais envie de voir Adel réagir, riposter, virer ce mec de ton appartement. T'en aurais envie et pourtant s'il le faisait tu râlerais, tu gueulerais. T'es incapable d'être stable bordel. Tu fixes Adel, encore et toujours. Tu t'en veux, vraiment, tu voulais pas que ça arrive, qu'il voit ça. Le faire être une chose, qu'il le voit en est une autre. C’est bon je vais vous laisser.. Tu lèves un sourcil en le voyant se détourner. No way ! c'est bon pars pas c'est lui qui se casse.. Tu répliques en finissant par bouger contournant ton canapé tu vas jusqu'à ton bureau plus loin ramenant se que ce mec était venu chercher alors que tu reviens vers lui faisant signe d'aller à la porte. Tu passes à côté d'Adel qui semble au ralentit, tu le retiens en prenant son bras le tirant doucement vers le sens opposé de la porte alors que tu le lâches ensuite pour passer devant lui et raccompagner ton... invité ? Tu récupères ton fric, lui lachant cette merde de dope a laquelle tu n'es même pas accro. Toi tu consommes des médicaments, constamment, anti-douleurs, somnifères, tous. Mais pas de drogues. Tu recules quand ce mec s'avance vers toi. Non mais quoi, il a cru quelque chose peut-être ?! Tu le fixes implacable attendant juste qu'il se casse... histoire que tu puisses essayer de réparer les pots casser avec Adel.
Revenir en haut Aller en bas
http://scrout-a-petards.forumgratuit.org/
Adel De Lavauderie
ASPIRATION AMOUR
Adel De Lavauderie

messages : 151
arrivée : 14/05/2014
avatar : rj king.
disponibilité : toujours libre.
crédits : aeroplane.
real life : ava. (fear nothing.)

activité : étudiant en architecture.
bonus à long terme : 834
ASPIRATION AMOUR

i'd stay here forever. (chuck) Empty
MessageSujet: Re: i'd stay here forever. (chuck) i'd stay here forever. (chuck) EmptyLun 22 Sep - 23:36

Il me dit de rester, évidemment. Un seul dans la soirée ça ne lui suffit pas, il faut qu’il t’ait toi aussi, en plus de ça. Je les observe, je les observe et ça me rend dingue. J’ai toujours été un enfant gâté, oui, et par conséquent je détestais partager. Et c’était valable pour Chuck aussi. Je ne voulais pas partager. Pourtant, lui ça ne le dérangeait pas de se donner à tout le monde. Il vend sa merde, comme d’habitude. Il se fiche pas mal de risquer de se faire coffrer, et que ce qu’il fasse soit moralement répréhensible. Bien sur que non, c’est Chuck. Et ça me rend encore plus dingue. Et lorsqu’il attrape mon bras, je me dégage. « Me touche pas. » Je dis froidement, sans même le regarder. Et l’autre mec qui vous observe a l’air plutôt satisfait de cette scène, comme s’il n’attendait que ça. Et bien sûr, il n’en faut pas plus pour que je m’énerve. « T’as quoi toi ? T’es pas censé aller t’exploser le cerveau quelque part ? Aller dégage. » Je suis agressif, beaucoup trop pour mon propre bien. Mais ça marche, le mec se casse. Et me voilà dans la même pièce que Chuck. Chuck qui s’apprêtait à couchait un autre mec que moi avant que je ne débarque. Et ça me tue, mais à un point. Je ne sais même pas quoi dire. C’est sûrement la première fois que je le vois comme ça, que je le vois en action. Je savais peut-être qu’il allait voir ailleurs, mais le voir c’était autre chose. « Désolé d’avoir gâché ton coup, hein. La prochaine fois j’essayerai de deviner par moi même que tu es sûrement en train de te prostituer, pour changer, et que je ne devrais pas rentrer. » Je suis sec. Froid. Distant.
Revenir en haut Aller en bas
Chuck B. Onekung
la base du viagra c'est l'ADN de Chuck Norris.
Chuck B. Onekung

messages : 4000
arrivée : 25/10/2011
avatar : hnh.
multinicks : //
disponibilité : toujours.
crédits : .sparkle
real life : nevada.stick

activité : étudiant.
bonus à long terme : 839
▼la base du viagra c'est l'ADN de Chuck Norris.

« Le temps confirme l'amitié. »
humeur: chuck quoi.
adresse: une grande maison presque familiale
répertoire:

i'd stay here forever. (chuck) Empty
MessageSujet: Re: i'd stay here forever. (chuck) i'd stay here forever. (chuck) EmptyLun 22 Sep - 23:48


Me touche pas. Son ton sec te surprend intérieurement même si tu ne le fais pas remarquer. Ok, il est énervé. Et ne le cache pas. Tu songes vaguement à la suite, te doutant que ça va guère plaire aux voisins c'est sur. T’as quoi toi ? T’es pas censé aller t’exploser le cerveau quelque part ? Aller dégage. Tu tournes le regards vers Adel, légèrement interloqué. Tu sais pas si tu dois te laisser aller à cette appréciation de le voir ainsi, se qui est peut-être excitant. Ou alors de t'agacer parce que merde il parle à un de tes clients. Enfin tu vas surement pas t'excuser pour lui et ses paroles alors que tu laisses le gars s'en aller, refermant ensuite la porte derrière toi. Et le silence revient sur la pièce. Te retournant vers celle-ci et Adel tu refermes ton pantalon que tu avais pas encore viré pour autant... Désolé d’avoir gâché ton coup, hein. La prochaine fois j’essayerai de deviner par moi même que tu es sûrement en train de te prostituer, pour changer, et que je ne devrais pas rentrer. Tu le toise froidement lorsqu'il te traite de prostitué. Tu apprécies la jalousie, mais pas ses crises. T'es chiant, il est possessif, t'es le mec le plus libre de la ville. Bref ça coince évidement. Tu le rejoins lentement. Estimes toi heureux que je te fasses pas payer dans ce cas là... Tu lances provocateur et serein en passant à côté de lui pour récupérer une clope. Tu attrapes ton briquet sans l'allumer rejoignant de nouveau Adel alors que tu te glisses dans son dos, te collant à lui avec incitation. Oui pour une fois tu vas pas réagir à ses piques, tu vas juste... t'en sais rien. Tes lèvres se glissent dans son cou alors que et main passe devant sur son ventre. Pourquoi t'es là ? Tu questionnes contre sa peau alors que tu t'en détaches juste de son cou et non de son corps, allumant ta clope simplement.
Revenir en haut Aller en bas
http://scrout-a-petards.forumgratuit.org/
Adel De Lavauderie
ASPIRATION AMOUR
Adel De Lavauderie

messages : 151
arrivée : 14/05/2014
avatar : rj king.
disponibilité : toujours libre.
crédits : aeroplane.
real life : ava. (fear nothing.)

activité : étudiant en architecture.
bonus à long terme : 834
ASPIRATION AMOUR

i'd stay here forever. (chuck) Empty
MessageSujet: Re: i'd stay here forever. (chuck) i'd stay here forever. (chuck) EmptyMar 23 Sep - 0:00

L’imaginer avec un autre que moi me rend complètement dingue. Savoir que ses mains traînent sur quelqu’un d’autre, et ses lèvres aussi… Brr. J’avais envie de le tuer. Et j’avais envie de tuer toutes ces personnes qui osaient s’approcher de lui. J’étais beaucoup, beaucoup trop possessif, et il le savait bien. Je le voulais rien que pour moi, mais il en  avait rien à foutre. Et c’est sûrement ce qui me rend encore plus en colère. « Si je devais payer pour coucher, qui te dit que c’est toi que je choisirai ? » Il y avait sûrement des prostitués meilleurs que lui. OUais, j’en étais même sûr. Mais malgré ça, c’était lui que je choisirai. Toujours. Je disais ça seulement pour le provoquer, et surtout parce que j’étais en colère… Très en colère. Jusqu’à ce que je le sente se coller dans mon dos et que sa main passe sur mon ventre. Il n’avait pas le droit de faire ça. Il n’avait pas le droit d’essayer de m’amadouer. C’était trop simple. Et pourtant, je ne peux pas m’empêcher de fermer les yeux en sentant ses lèvres dans mon cou. Dans n’importe quelle situation, il me faisait toujours autant d’effet, et s’en était encore plus énervant. « Je voulais te voir. » Je dis tout de même froidement, n’oubliant pas la scène à laquelle j’avais assisté. « Mais plus maintenant. » J’avoue. Même si en fait, je voulais rester. Je voulais qu’il me touche, je voulais le toucher. Je voulais l’embrasser. Je voulais tout de lui. « Moi aussi je peux coucher avec d’autres mecs, tu verras bien ce que ça fait. » est-ce que c’était une menace ? Peut-être. Si c’était la seule manière pour lui faire comprendre à quel point ça faisait mal, à quel point ça rendait fou. Pourtant, depuis Chuck, je n’avais couché avec aucun autre homme que lui. Il y avait juste eu Margot, et je n’en avais même pas eu réellement envie. Il n’y avait que lui. Mon corps lui appartenait. Mais son corps à lui appartenait à beaucoup trop de monde, et je n’aimais pas ça.  
Revenir en haut Aller en bas
Chuck B. Onekung
la base du viagra c'est l'ADN de Chuck Norris.
Chuck B. Onekung

messages : 4000
arrivée : 25/10/2011
avatar : hnh.
multinicks : //
disponibilité : toujours.
crédits : .sparkle
real life : nevada.stick

activité : étudiant.
bonus à long terme : 839
▼la base du viagra c'est l'ADN de Chuck Norris.

« Le temps confirme l'amitié. »
humeur: chuck quoi.
adresse: une grande maison presque familiale
répertoire:

i'd stay here forever. (chuck) Empty
MessageSujet: Re: i'd stay here forever. (chuck) i'd stay here forever. (chuck) EmptyMar 23 Sep - 0:10


T'aurais du songer à fermer cette foutu porte à clé. Voilà se que c'est de vivre dans le monde des bisounours. Non toi tu t'en fous d'éventuel gars mal attention qui pourraient venir. Non c'est bien Adel qui lui débarque comme ça pour finir ta soirée. Tu lui en veux pas, elle est nettement mieux maintenant. Même avec une scène, une crise ou autre, elle sera quand même mieux.  Si je devais payer pour coucher, qui te dit que c’est toi que je choisirai ? Il provoque, tu dis rien. Non pour le moment tu prends le partit de prendre ça au second degré. Pour une fois qui tu ne pars pas au quart de tour que tu en déconnes simplement. C'est rare et ça arrive toujours dans des moments où évidement Adel est hors de lui. Tu as raison... je serais hors de prix si je te faisais payer.. Tu répliques simplement.

Je voulais te voir. C'est la réponse à ta question. Ce mec, bordel. Tu souries contre son cou. Et bien c'est chose faite.. Tu répliques ne faisant pas attention à son ton froid et lointain. Tu restes contre lui lâchant sa peau pour fumer ta cigarette en gardant ton menton sur son épaule...  Mais plus maintenant. Tu ries un peu, proche de son oreille. Le pire c'est que tu aimes ça quand il est énervé. T'es pas bien. T'es taré. Moi aussi je peux coucher avec d’autres mecs, tu verras bien ce que ça fait. En temps normal une simple parole comme ça l'aurait envoyé contre le mur mais là tu le prends pas au sérieux, tu t'en amuses de le voir à ce point énervé par la présence de cet inconnu.  Aussi revêche tu apprécie d'autant plus, et tes doigts glissent sous son tee-shirt caressant son ventre lentement.  Bien meilleur plan de soirée en effet. Fais donc... mais à se que je sache tu te tape bien la blonde... celle que tu devais plaquer y'a quelques temps déjà, non ? Tu répliques entre amusement, provocation et moquerie. Pour bien lui montrer que non tu as pas oublié, tu as pas oublié qu'il doit la virer de sa vie cette catin. Et que ça traine, et que ça saoule. Mais pour une fois tu le prends comme ça, ça durera pas mais bon.
[/b]
Revenir en haut Aller en bas
http://scrout-a-petards.forumgratuit.org/
Adel De Lavauderie
ASPIRATION AMOUR
Adel De Lavauderie

messages : 151
arrivée : 14/05/2014
avatar : rj king.
disponibilité : toujours libre.
crédits : aeroplane.
real life : ava. (fear nothing.)

activité : étudiant en architecture.
bonus à long terme : 834
ASPIRATION AMOUR

i'd stay here forever. (chuck) Empty
MessageSujet: Re: i'd stay here forever. (chuck) i'd stay here forever. (chuck) EmptyMar 23 Sep - 6:20

Il serait hors de prix… Bah oui évidemment. En attendant, j’étais certain que j’avais beaucoup plus d’argent sur mon compte en banque que Chuck pouvait en avoir. Je pourrai bien me le payer si j’en avais envie. Mais si un jour il me demandait de l’argent pour ses « services », je me contenterai tout simplement de partir. Et de le frapper aussi, peut-être. Qu’importe. J’ai beau être en colère de ce que j’ai pu voir, être en colère contre lui, je n’arrive pas à me résoudre à le repousser alors qu’il se colle contre moi. J’aime beaucoup trop sentir son corps contre le mien pour faire quoi que ce soit. Et il rit à mes paroles. En temps normal, ça m’aurait encore plus énervé, mais pas là. Pourtant, ça ne me calme pas pour autant. C’est sûrement ses doigts sous mon t-shirt qui m’aident un peu à me contrôler, tandis que je frissonne à son touché. Et il parle de Margot, et comme d’habitude je n’aime pas trop ça. Je lui donne alors un coup de coude dans les côtes, rien de bien violent. « C’est pas si facile. » Je dis froidement et simplement. On ne parlait plus, et on ne partageait plus le même lit, c’était déjà un grand pas en avant, non ? Mais qu’importe, je ne voulais pas parler d’elle, pas ce soir. Il ne pouvait pas changer le sujet de la conversation comme ça, c’était bel et bien lui qui s’apprêtait à coucher avec un drogué, là, sous mes yeux. « Et arrête de me toucher j’t’ai dit. » Oui oui, je me rebellais que trois heures après qu’il se soit collé contre moi, et j’en perdais toute crédibilité, hm. Je me détache alors de lui, même si j’en ai aucune envie, et je me retourne pour me retrouver face à Chuck. « Mais d’accord, si ça ne te pose aucun problème que je me tape d’autres mecs, je ne vais pas me gêner alors. » Mon ton est peut-être trop insolent, mais je n’y peux rien. Je ne supporte tout simplement pas l’image de Chuck avec un autre homme. Et si pour me venger il fallait que je couche avec quelqu’un d’autre, même si j’en avais pas envie, j’en étais bel et bien capable - seulement s’il me poussait à bout. Je m’approche finalement de lui, collant de nouveau mon corps contre le sien, et passant ma main sur sa nuque afin de pouvoir l’embrasser assez fougueusement et langoureusement. Je ne pouvais franchement pas me contrôler face à lui, même énervé. « Si t’es d’accord pour que j’embrasse d’autres personnes comme ça… Tant mieux pour toi. » Je souffle contre ses lèvres. Je suis sûrement plus provoquant que d’habitude, mais la jalousie et la colère me font faire des choses qui ne me ressemblent pas, c’est bien connu. Et puis finalement, je me recule de lui, pour ne pas trop être déconcentré par son corps contre le mien, et ses lèvres si proches, et ses mains… J’étais censé être un homme en colère, moi, pas un homme attiré comme un aimant par l’homme qui s’apprêtait à baiser avec un connard de drogué.
Revenir en haut Aller en bas
Chuck B. Onekung
la base du viagra c'est l'ADN de Chuck Norris.
Chuck B. Onekung

messages : 4000
arrivée : 25/10/2011
avatar : hnh.
multinicks : //
disponibilité : toujours.
crédits : .sparkle
real life : nevada.stick

activité : étudiant.
bonus à long terme : 839
▼la base du viagra c'est l'ADN de Chuck Norris.

« Le temps confirme l'amitié. »
humeur: chuck quoi.
adresse: une grande maison presque familiale
répertoire:

i'd stay here forever. (chuck) Empty
MessageSujet: Re: i'd stay here forever. (chuck) i'd stay here forever. (chuck) EmptySam 27 Sep - 22:07


C’est pas si facile. Là de suite tu le frapperais presque. Pas si facile ? "Désolé chériej'suis gay, j'me tape constamment un autre mec, et j'ai été forcé de me fiancer avec toi." Plutôt facile à dire, et puis c'est pas comme s'il l'aimait. Ok, toi et la notion de sympathie sentimentale tu connais pas. T'as déjà du mal à gérer celle d'Adel et encore c'est pas pour le virer. Tu ne répliques rien pour le moment t'amusant beaucoup trop et rester contre lui alors que l'envie devient de plus en plus présente... Et arrête de me toucher j’t’ai dit. Il se détache de toi et tu te redresses sur le coup vexé de cela, un brin contrarié mais plutôt amusé de voir qu'il a mit autant de temps à faire cela. Tu l'observe se retourner alors que tu gardes un demi sourire amusé à tes lèvres. Mais d’accord, si ça ne te poses aucun problème que je me tape d’autres mecs, je ne vais pas me gêner alors. Tu le fixes, toujours avec ton sourire. Enfin il est un peu resté bloqué sur tes lèvres parce que intérieurement t'aimes pas son ton. Pas du tout même. Si t'avais pas autant envie de jouer, tu serais sans doute vite partit au quart de tour sur ce genre de phrase qui ressemble presque à une menace. Commences pas à jouer à ça... on risque d'aller loin... Tu répliques avec douceur et ton léger sourire l'observant sans t'énerver. Pour le moment y'a pas besoin de t'énerver hum ? C'est si tu le voyais vraiment faire que là tu contrôlerais pas. Tu y as jamais songé et là l'espace d'un instant... Non, pour la santé et la tranquillité de la soirée tu ne dois même pas l'envisager. Dans tes réflexions tu le vois pas assez rapidement se coller contre toi alors que tu te retrouves contre ses lèvres enflammées et incendiaire. Ok tu perds réellement la notion de ces menaces face à ça... Si t’es d’accord pour que j’embrasse d’autres personnes comme ça… Tant mieux pour toi. Crevard, si seulement tu osais. Tu grinces des dents, tu souries. Prédateur. Tu avances vers lui lentement l'attrapant par son jean pour le tirer à toi. Tu l'observes un moment avec un léger rire, ok quand il est ainsi en colère t'as encore plus envie de lui. Tu sais très bien se qu'il se passerait si ce genre de chose arrivaient et que je sois mis au courant.. Tu répliques entre menace, vérité et une provocation poussant surtout à une envie très très très claire de lui. Tu frôles lentement ses lèvres, tes dents venant attraper sa lèvre inférieure que tu tires lentement, tu joues à le provoquer le fixant dans les yeux avec fierté.
Revenir en haut Aller en bas
http://scrout-a-petards.forumgratuit.org/
Adel De Lavauderie
ASPIRATION AMOUR
Adel De Lavauderie

messages : 151
arrivée : 14/05/2014
avatar : rj king.
disponibilité : toujours libre.
crédits : aeroplane.
real life : ava. (fear nothing.)

activité : étudiant en architecture.
bonus à long terme : 834
ASPIRATION AMOUR

i'd stay here forever. (chuck) Empty
MessageSujet: Re: i'd stay here forever. (chuck) i'd stay here forever. (chuck) EmptySam 27 Sep - 22:22

Je n’avais toujours pas eu le courage de tout dire à Margot, et à vrai dire je ne savais pas quand est-ce que je l’aurais, ce courage. Parce que cela signifiait tout perdre, à commencer par l’amour de mes parents. Pourtant, lorsque je me retrouvais là, ici, avec Chuck, la question ne se posait plus, je sentais le courage naître en moi, ainsi que la confiance, tout ça pour l’envie d’être avec lui. Mais lorsque je rentrais chez moi, que je me retrouvais en face de ma fiancée… toute mes certitudes et mon courage s’évaporait. J’étais une tapette, ce n’était exagéré de le dire, hm. Mais qu’importe, ce n’est pas la question. je suis jaloux, horriblement jaloux. Et en colère contre lui. Si bien que je le menace d’aller voir ailleurs. « On risque d’aller loin » qu’il disait. Quel culot, quand même. Alors après l’avoir surpris avec un autre, j’étais censé me taire et de faire comme si de rien était. « Je préfère ça plutôt que de te savoir avec un de ces camés ! » j’élève le ton, je ne suis pas content et ça se voit, et pourtant quelques secondes plus tard je me retrouve tout contre Chuck, à l’embrasser de manière fougueuse, me délectant du goût de ses lèvres, de sa langue, de la sensation de son corps contre le mien… Merde, pourquoi est-ce qu’il me faisait toujours cet effet là, aussi ? Je me recule pour pouvoir me contrôler, et ne pas lui sauter dessus. Mais c’est peine perdu, il m’attrape par mon jean pour l’attiré vers lui, et je n’essaie même pas une seule seconde de le repousser. J’en étais incapable, surtout face à de telles choses. Surtout face à lui. Face à sa tête d’insolent encore bronzé par votre voyage. Face à son corps tellement mieux sculpté que le mien… face à tout qui émanait de lui, face à cette envie que j'éprouvais constamment lorsque j’étais avec lui. J’arque tout de même un sourcil face à ses paroles. Il a beau me rendre dingue, je ne le pardonne pas pour autant. pas aussi facilement, pas aussi vite. « Et qu’est-ce qui se passerait si ce genre de chose arriverait et que tu es mis au courant ? » Je demande alors qu’il me provoque en jouant avec mes lèvres, avec notre proximité. Et voilà que je ne peux pas m’empêcher de glisser mes mains sous son t-shirt, mes doigts frôlant sa peau, contourant ses muscles, alors que mes yeux font la manette entre ses yeux à lui et ses lèvres que je me retenais d’embrasser de manière fiévreuse. « Et puis… qui te dit que tu seras un jour au courant ? tu ne sais pas ce que je fais quand je ne suis pas avec toi… » Je souffle contre ses lèvres avec que je finis par frôler sa mâchoire avec ma bouche, puis son cou, pour finalement remonter à ses lobes d’oreille que je titille avec plaisir. Oui, bon, ce n’était peut-être pas la meilleure façon de lui montrer que je lui en voulais, mais mes menaces restaient sérieuses. Il savait que j’étais également capable de chose -que je regrettais facilement- lorsqu’on me poussait à bout.
Revenir en haut Aller en bas
Chuck B. Onekung
la base du viagra c'est l'ADN de Chuck Norris.
Chuck B. Onekung

messages : 4000
arrivée : 25/10/2011
avatar : hnh.
multinicks : //
disponibilité : toujours.
crédits : .sparkle
real life : nevada.stick

activité : étudiant.
bonus à long terme : 839
▼la base du viagra c'est l'ADN de Chuck Norris.

« Le temps confirme l'amitié. »
humeur: chuck quoi.
adresse: une grande maison presque familiale
répertoire:

i'd stay here forever. (chuck) Empty
MessageSujet: Re: i'd stay here forever. (chuck) i'd stay here forever. (chuck) EmptySam 27 Sep - 23:03


Je préfère ça plutôt que de te savoir avec un de ces camés ! Il lève le ton et ça te plait pas. Du tout. Ok il a pas aimé te voir avec ce mec, c'est pas la fin du monde, le mec s'est tiré, lui il est resté. Pour toi ça ne va pas plus loin. C'était un client, il passait par là, t'avais envie de sexe, il faisait l'affaire. Tu lèves les yeux au ciel vaguement in-intéressé par se qu'il préfère savoir ou pas. Il ne sait pas tout, toi tu songes à ça mais tu dis rien. Tu as pas envie de lui faire péter un câble ce soir voyons. Mais tu répliques rien, non tu te mets à l'embrasser, pour laisser cette discussion de côté, passer à autre chose. Un truc mieux. Un truc dans ton lit, ça te dirait bien. Et qu’est-ce qui se passerait si ce genre de chose arriverait et que tu es mis au courant ? Tu le regardes faire, son regard passant de tes yeux à tes lèvres alors que tu souries amusé de cela. Tu savoures le contact de sa peau sur la tienne, de ses mains glissant ainsi, tu gardes tes doigts accroché à son jean que tu as saisis pour l'attiré à toi. Tu l'observe, le laisse faire. Je serais obligé de me salir les mains... et j'ai horreur de ça.. Tu répliques d'une voix peu élevé, alors que tu continues de l'observer ayant qu'une envie... l'embrasser. C'est fou comme ce simple truc te rend accro, comme ses lèvres te donnent toujours envie, autant que son corps, parfois même plus. Tu te désespères d'autant y tenir. Tu le sens alors glisser ses lèvres sur ta peau et tu te mors la lèvre le laissant faire fermant un instant les yeux. Le petit c*n sachant très bien lui aussi comment jouer avec toi, tu le laisses faire appréciant d'autant plus. Et puis… qui te dit que tu seras un jour au courant ? tu ne sais pas ce que je fais quand je ne suis pas avec toi… Réalité. Tu serres les dents attrapant vivement sa mâchoire entre tes doigts alors que tu l’écarte de ton cou le faisant reculer contre un mur avec toi. Je suis toujours au courant... et crois moi, tu tiendrais pas à se que je l'apprenne d'une autre personne... Tu souffles menaçant, très très sérieux en le fixant, le bloquant entre le mur et toi. Venant l'instant d'après l'embrasser avec brutalité et une envie dévorante.
Revenir en haut Aller en bas
http://scrout-a-petards.forumgratuit.org/
Adel De Lavauderie
ASPIRATION AMOUR
Adel De Lavauderie

messages : 151
arrivée : 14/05/2014
avatar : rj king.
disponibilité : toujours libre.
crédits : aeroplane.
real life : ava. (fear nothing.)

activité : étudiant en architecture.
bonus à long terme : 834
ASPIRATION AMOUR

i'd stay here forever. (chuck) Empty
MessageSujet: Re: i'd stay here forever. (chuck) i'd stay here forever. (chuck) EmptySam 27 Sep - 23:17

J'étais jaloux et il le savait très bien. Alors pourquoi est-ce que moi je n'avais pas le droit de le rendre jaloux, aussi ? Mis à part le fait que je n'avais aucune envie de coucher avec une autre personne que lui, que je n'étais attiré que par lui, je ne voyais pas ce qui m'en empêchait. Qu'importe. Mes doigts sillonnent sa peau, lentement, sensuellement, tandis qu'il te dit qu'il ne voudrait pas se salir les mains s'il apprenait quelque chose qui ne lui plaisait pas sur moi. J'm'en fous de ce dont tu as horreur, je dis spontanément et honnêtement, moi j'ai horreur que tu te tapes d'autres mec, est-ce que ça change quelque chose peut-être ? Je connaissais déjà la réponse, il n'avait pas besoin de répondre. Alors qu'il ait horreur de se salir les mains, je m'en fichais pas mal. Et bien qu'en colère, je finis par jouer avec son cou, ses oreilles, collé contre lui, alors que je lui dis le plus normalement du monde qu'il n'allait pourtant pas forcément être au courant de mes écarts. Et ça le fait de suite réagir. Il m'écarte, et me plaque contre un mur, tout en se collant contre moi. Je souris, satisfait, malgré moi. J'aime le faire réagir comme ça, même si je ne devrais pas. Au fond, c'était comme la signification qu'il en avait quelque chose à faire de moi, que j'avais une certaine importance si ça le mettait dans cet état. Et c'était peut-être étrange, mais le voir comme ça m'attirait encore plus, sans que ma colère s'en aille pour autant. Je lui rends son baiser avec autant d'envie que lui. J'étais juste incapable de me passer de ses lèvres désormais, c'était comme une drogue. Chuck était une drogue à lui tout seul pour moi. Il y a des choses que tu ne sauras jamais... je souffle alors, sans bien savoir à quoi je jouais là. Il me provoquait, je le provoquais, c'était comme ça. Et si je n'avais pas l'habitude de jouer la carte de la provocation d'habitude, j'étais d'une humeur telle qu'aujourd'hui je ne pouvais pas faire autrement. Je ne regarde même plus Chuck dans les yeux, mon regard est fixé sur ses lèvres. C'est vraiment trop facile... je murmure plus pour moi même qu'autre chose. trop facile de lui pardonner, surtout lorsqu'il était comme ça, en face de moi, alors que je brûlais de désir pour lui. Mes doigts se plantent dans sa peau qui était toujours sous son t-shirt, et je décide finalement de lui enlever ce tissu qui était définitivement en trop. Et mes lèvres partent à l'assaut de son cou, à nouveau, ses oreilles, pour descendre jusqu'à son torse, son bas ventre, alors que j'arrive face à sa ceinture que je prends soin de détacher.




Revenir en haut Aller en bas
Chuck B. Onekung
la base du viagra c'est l'ADN de Chuck Norris.
Chuck B. Onekung

messages : 4000
arrivée : 25/10/2011
avatar : hnh.
multinicks : //
disponibilité : toujours.
crédits : .sparkle
real life : nevada.stick

activité : étudiant.
bonus à long terme : 839
▼la base du viagra c'est l'ADN de Chuck Norris.

« Le temps confirme l'amitié. »
humeur: chuck quoi.
adresse: une grande maison presque familiale
répertoire:

i'd stay here forever. (chuck) Empty
MessageSujet: Re: i'd stay here forever. (chuck) i'd stay here forever. (chuck) EmptySam 27 Sep - 23:29


Tu sais qu'il est jaloux ? Oh oui tu le sais que trop bien, longuement tu t'en es amusé par le passé. Lorsqu'une simple fille, ou garçon venait te draguer en soirée et que tu voyais la tête d'Adel. Tu l'as jamais provoqué réellement, pas du genre à aller draguer pour le faire chier si t'as été infidèle par le passé, c'était quand il n'était pas là. Où qu'il te rendait dingue. Mais c'est tout. Mais combien de fois tu en rillais en rentrant avec lui le soir. Alors qu'il continuait de râler contre cette fille trop entreprenante et que toi ça te faisait marrer. Tu le sais qu'il est jaloux, et tu sais que même aujourd'hui ça n'a pas changé. Mais tu t'en fous un peu non ? En apparence tu t'en fou oui. J'm'en fous de ce dont tu as horreur, moi j'ai horreur que tu te tapes d'autres mec, est-ce que ça change quelque chose peut-être ? Il s'emporte, tu lèves un sourcil. Question rhétorique. Vous le savez tous les deux. Tu as bien envie de lui que ça change le fait que tu es bien gentil de vérifier qu'il soit pas dans les parages avant de baiser... sauf ce soir. Mais tu dis rien. T'es sex' quand t'es jaloux... Tu répliques avec un demi sourire, ne prenant rien de cela au sérieux.
Oui vous vous provoquez et comme toujours y'a des points qui font que tu réagis toujours aussi vite. Comme le fait de vraiment te dire qu'il pourrait être avec un mec, derrière ton dos, sans que tu le saches, sans qu'il te dise rien. Il y a des choses que tu ne sauras jamais... Tu manques de le frapper, réellement là tu es sur le point mais il ne doit son salut qu'au baiser qu'il reprend contre toi alors que tu le laisses faire avec une colère froide naissante. C'est vraiment trop facile... Tu fronces les sourcils à cette phrase. Quoi donc ? Pas vraiment le temps de comprendre ou chercher à comprendre. Tu préfères laisser ses lèvres sur ton corps et tu lèves tes bras bien obéissant sur ce point là, te défaisant de ton tee-shirt tu le laisses faire avec un soupire d'envie et de satisfaction. Et quand tu le sens descendre si bas, un sourire ravis se dessine sur ton visage alors que tu oublies cette "discussion", ses insinuations et tout le reste. Tes doigts glissant juste dans ses cheveux tu oublies l'image de le savoir avec un autre.
Revenir en haut Aller en bas
http://scrout-a-petards.forumgratuit.org/
Adel De Lavauderie
ASPIRATION AMOUR
Adel De Lavauderie

messages : 151
arrivée : 14/05/2014
avatar : rj king.
disponibilité : toujours libre.
crédits : aeroplane.
real life : ava. (fear nothing.)

activité : étudiant en architecture.
bonus à long terme : 834
ASPIRATION AMOUR

i'd stay here forever. (chuck) Empty
MessageSujet: Re: i'd stay here forever. (chuck) i'd stay here forever. (chuck) EmptySam 27 Sep - 23:39

J'étais peut être sex lorsque j'étais jaloux, mais lui il l'était tout le temps. Oh oui, il n'avait pas idée. Encore plus lorsqu'il réagissait comme ça à mes propos. Ça me plaisait, mine de rien. Ça me plaisait qu'il s'énerve et qu'il réagisse à l'idée que je puisse coucher avec un autre. Ce n'était peut être pas correct, mais ça me plaisait. Mais pas autant que lui me plaisait. Et malgré ma colère, malgré ma jalousie, malgré tout ce que j'avais pu ressentir en le voyant avec ce mec, je ne peux pas m'empêcher de l'embrasser à pleine bouche, à lui enlever son t-shirt et laisser mes lèvres se promener sur toutes les parcelles de sa peau. Ça me rendait dingue, il me rendait dingue, et c'était beaucoup trop compliqué de lui en vouloir trop longtemps. Ce qui était facile ? Il se le demandait encore, ce crétin ? Est-ce que j'avais vraiment besoin de répondre ? C'est trop facile de te pardonner. Je dis assez froidement, beaucoup trop froidement, parce que je m'en voulais de ne pas assez lui en vouloir. Et il n'y avait qu'à voir ce que je faisais par la suite. Je descends assez rapidement jusqu'à sa ceinture dont je me débarrasse, je descends lentement la fermeture éclair de son jean avant de faire descendre en même temps son boxer et son pantalon. Je lève les yeux vers lui un instant avant que ma bouche s'empare sans aucune concession de son entre jambe, sachant très bien ce qui lui plaisait comme ce qui ne lui plaisait pas. Et je faisais clairement quelque chose pour le satisfaire, il n'y avait pas à dire. Et une fois fini, je remonte jusqu'à lui, remontant son caleçon et son jean par la même occasion, et je reboucle même sa ceinture, tout ça sans le quitter un instant des yeux. Non, je n'avais pas oublié que je lui en voulais toujours.



Revenir en haut Aller en bas
Chuck B. Onekung
la base du viagra c'est l'ADN de Chuck Norris.
Chuck B. Onekung

messages : 4000
arrivée : 25/10/2011
avatar : hnh.
multinicks : //
disponibilité : toujours.
crédits : .sparkle
real life : nevada.stick

activité : étudiant.
bonus à long terme : 839
▼la base du viagra c'est l'ADN de Chuck Norris.

« Le temps confirme l'amitié. »
humeur: chuck quoi.
adresse: une grande maison presque familiale
répertoire:

i'd stay here forever. (chuck) Empty
MessageSujet: Re: i'd stay here forever. (chuck) i'd stay here forever. (chuck) EmptySam 27 Sep - 23:50


Toutes ces discussions t'énervaient de part la réalité de votre relation. Ce genre de disputes, ce genre de raisons, de critiques, que regards... tous ce genre de truc qui te ramenait de plus en plus à lui, à "vous", à ce truc que vous aviez par le passé et que fièrement, tu crains plus que tout. C'est trop facile de te pardonner. La froideur de sa voix ne t'étonne guère avec ses propos bien que ses gestes au niveau de ton ventre te laisse clairement comprendre qu'il n'en est plus au stade de t'en vouloir. Tu ries un peu. Tu réponds rien, tu veux pas vraiment repartir dans une dispute, surtout vu se qu'il est en train d'entreprendre alors que ton jean se baisse autant que ton boxer... Te mordant la lèvre en soupirant, bordel, ce mec... Non réellement tu ne peux rien dire quand il agit comme ça. Et sur le coup tu en viens à nettement plus aimer ce genre de dispute pour ce genre de final.
Et quand il se relève tu as complètement oublier le reste de votre conversation, n'ayant qu'une envie c'est de continuer sur ce genre d'activité. Le sentant remonter ton jean , tu fronces un sourcils sur le coup jusqu'à le sentir refermer ton bouton et ta ceinture. Ok... là t'as du pas suivre un truc. Cependant son regard toujours accrocher au tien te défiant tu décides pour le moment de pas t'en formaliser. Tu reprends un peu ta respiration vis-à-vis de se qu'il vient de finir... Tu l'observes un instant. Quoi ? Une pipe et tu te casses ? Tu dis avec ironie face à son manque d'initiative pour la suite. Tu viens cependant contre lui pour l'embrasser.
Revenir en haut Aller en bas
http://scrout-a-petards.forumgratuit.org/
Adel De Lavauderie
ASPIRATION AMOUR
Adel De Lavauderie

messages : 151
arrivée : 14/05/2014
avatar : rj king.
disponibilité : toujours libre.
crédits : aeroplane.
real life : ava. (fear nothing.)

activité : étudiant en architecture.
bonus à long terme : 834
ASPIRATION AMOUR

i'd stay here forever. (chuck) Empty
MessageSujet: Re: i'd stay here forever. (chuck) i'd stay here forever. (chuck) EmptySam 27 Sep - 23:58

Je le voulais lui, tout entier. Maintenant. tout le temps. Et pourtant je lui en voulais tellement que j'avais également ce désir presque aussi fort de lui en faire baver. Et c'est bien pour ça que je referme cette foutue ceinture, même si j'en avais aucune envie. Une pipe et je me casse, qu'il demande. Je n'ai franchement pas le temps de répondre qu'il se colle de nouveau contre moi pour m'embrasser. Bordel. Il ne devrait pas faire ce genre de choses, ça me rendait complètement dingue. Il le savait. Il n'avait pas le droit de jouer avec toi comme ça. Et je n'y peux rien, c'est plus fort que moi, je l'embrasse encore plus, le faisant reculer jusqu'à son lit sans lâcher ses lèvres, mettant beaucoup trop de coeur à l'oeuvre. Et lorsqu'on heurte le lit, ce lit où vous aviez déjà passé tellement temps, je me contente d'établir une légère pression sur lui pour qu'il se retrouve allongé dessus, et moi au dessus de lui, alors que ma langue danse une valse endiablée avec la sienne. Et lorsque je ne peux plus respirer, je recule légèrement le visage, reprenant mon souffle alors que le regarde. Bordel, j'avais encore craquer. "Je devrais" je souffle alors. Oui, je devrais partir, là, maintenant. "Parce que tu n'le mérite pas, je devrais te punir d'aller voir ailleurs." Oui, bon, lui faire une pipe n'était sûrement pas une bonne manière de le punir. Avec ça il ne fera qu'aller voir ailleurs, encore et encore. Mais peut être que si je partais, si je lui montrais que j'étais plus fort... Sauf que je ne l'étais pas. Je n'étais pas plus fort. J'étais faible face à lui, face à son corps, et il le savait.
Revenir en haut Aller en bas
Chuck B. Onekung
la base du viagra c'est l'ADN de Chuck Norris.
Chuck B. Onekung

messages : 4000
arrivée : 25/10/2011
avatar : hnh.
multinicks : //
disponibilité : toujours.
crédits : .sparkle
real life : nevada.stick

activité : étudiant.
bonus à long terme : 839
▼la base du viagra c'est l'ADN de Chuck Norris.

« Le temps confirme l'amitié. »
humeur: chuck quoi.
adresse: une grande maison presque familiale
répertoire:

i'd stay here forever. (chuck) Empty
MessageSujet: Re: i'd stay here forever. (chuck) i'd stay here forever. (chuck) EmptyDim 28 Sep - 0:10


Tu comprends pas tellement pourquoi il fait ça, mais son regard indique clairement qu'il n'est pas passé outre cette discussion loin de là et déjà ça te saoule. Tu pensais l'avoir clôturer, pouvoir passer le reste de la nuit tranquillement. Alors tu y crois encore, tu espères encore. Qu'il arrêtes d'y penser à ce con inconnu. C'est pas comme si tu en avais quelque chose à faire de lui, il paye sa dope, toi le reste tu t'en tapes. Tu les ramènes jamais ici d'habitude. Tu retournes embrasser Adel, avec envie, et parce que tu veux pas lui laisser le temps de répondre. Tu veux enterrer ces conneries là. Et sur ce point tu y arrives un peu alors que tu le sens te pousser en arrière et prendre vaguement la direction du bout de ton loft. Tu restes contre lui, tes doigts glissant dans ses cheveux, vous reculez jusqu'à ton lit et tu t'y laisses tomber sans émettre de protestation. Tu le laisses passer au dessus, tu protestes pas. Je devrais. Vos lèvres se sont écartées et tu l'observes au dessus de toi, t'es toujours torse nu. Il a toujours ses vêtements. Ça te convient pas. Parce que tu n'le mérite pas, je devrais te punir d'aller voir ailleurs Tu souries quand il parle de te punir. Pas sur que ses pratiques d'il y a cinq minutes soient en accords avec ce genre de propos. Tu souries amusé, tu l'observes un instant. Glissant une main dans ses cheveux tu restes un peu plus calme. Ok parfois, vous devriez sérieusement penser à vivre calmement. Mais c'est toi dans l'équation le problème. Tu l'attires doucement à toi tes jambes glissant contre les siennes. Je l'ai pas baiser Adel... en fait pas toute une histoire s'il te plait... Tu dis avec douceur caressant doucement son visage en l'observant. Ouais ok, parfois tu y arrives à être doux et gentil. Par moment.
Revenir en haut Aller en bas
http://scrout-a-petards.forumgratuit.org/
Adel De Lavauderie
ASPIRATION AMOUR
Adel De Lavauderie

messages : 151
arrivée : 14/05/2014
avatar : rj king.
disponibilité : toujours libre.
crédits : aeroplane.
real life : ava. (fear nothing.)

activité : étudiant en architecture.
bonus à long terme : 834
ASPIRATION AMOUR

i'd stay here forever. (chuck) Empty
MessageSujet: Re: i'd stay here forever. (chuck) i'd stay here forever. (chuck) EmptyDim 28 Sep - 0:20

Je suis dingue de lui. Et c'est en parti à cause de ça que je n'arrive pas à me contrôler à ses côtés, que je fais des choses qui n'ont aucun sens. Je lui en veux, mais je lui taille une pipe, je lui dis que je devrais partir, mais je l'attire jusqu'à son lit. C'était n'importe quoi, et pourtant ça ne me paraissait pas le moins du monde être contradictoire. Au final, c'était ça la normalité avec Chuck. Qu'importe. J'aime sentir ses doigts dans mes cheveux, j'aime sentir ses lèvres contre les miennes, son corps contre le mien. Pourtant, je ne peux pas m'empêcher de lui dire qu'il méritait d'être "puni", même si je me savais incapable de faire une telle chose. J'étais beaucoup trop à la merci de cette homme. Il m'attire encore plus à lui alors que nos jambes s'entremêlent quelque peu. Et en entendant le son de sa voix, en sentant ses mains sur mon visage, mes yeux se ferment, alors que je sens mon coeur exploser. bordel. Je me sentais tellement bien, c'était comme si j'étais à ma place, là, avec lui. Il savait comment s'y prendre avec moi, et s'en était presque déconcertant. Tu fais chier... je dis en ouvrant les yeux pour le regarder. Oh, ce n'était pas dans mes habitudes de parler comme ça, mais bon... Pourtant, je n'avais pas parler froidement, ni d'une manière à lui montrer que je lui en voulais. Au contraire, malgré mes mots, ma voix était douce, peut être beaucoup trop douce, montrant bien que j'étais incapable de lui en vouloir. Sans parler de mon regard que je pose sur lui. Ce regard qui démontrait bel et bien que je n'avais d'yeux que pour lui, et que je pardonnais automatiquement, comme s'il ne s'était rien passé. C'était beaucoup trop dur de lui résister et de lui en vouloir,d e toute manière. Chuck me connaissait par coeur, il savait ce qu'il fallait faire, et quand il fallait le faire.
Revenir en haut Aller en bas
Chuck B. Onekung
la base du viagra c'est l'ADN de Chuck Norris.
Chuck B. Onekung

messages : 4000
arrivée : 25/10/2011
avatar : hnh.
multinicks : //
disponibilité : toujours.
crédits : .sparkle
real life : nevada.stick

activité : étudiant.
bonus à long terme : 839
▼la base du viagra c'est l'ADN de Chuck Norris.

« Le temps confirme l'amitié. »
humeur: chuck quoi.
adresse: une grande maison presque familiale
répertoire:

i'd stay here forever. (chuck) Empty
MessageSujet: Re: i'd stay here forever. (chuck) i'd stay here forever. (chuck) EmptyDim 28 Sep - 0:29


Ce soir t'avais nullement chercher la crise. Loin de là, t'avais été un chic type ne pas l'appeler juste sous prétexte que tu avais envie de baiser. Ok, tu l’appelles rarement. Oui c'est vrai les fois où tu lui demandes de rappliquer chez toi sont vraiment très... peu nombreuses. Et à chaque fois tu arrives toujours à trouver une excuse valable. Mais c'est que dans un sens t'as pas envie de l'utiliser comme un jouet. Alors tu te contient et ce soir en était la preuve. Sauf que, mauvaise timing, lui avait décidé de passer ce soir. Si tu l'avais su ça ne ce serait pas produit.
Le voyant fermer les yeux, tu l'observes simplement, son visage si symétrique, trop angélique. Tu te demandes encore se qu'il fait ici, dans un loft qu'il sait pertinemment être remplit d'argent et de drogue dans un quartier mal famé... Mais il reste, c'est ça le principal... Tu fais chier... Il réouvre les yeux et sa réplique te fait doucement rire. Tu souries un moment, le genre de sourire qu'il est le seul à pouvoir te tirer. Tu hoches la tête avec douceur tes mains quittant son visage pour aller retirer son tee-shirt et le laisser au bord du lit. Tu reviens ensuite l'embrasser plus doucement, parce que parfois y'a de ça aussi, entre vos crises et vos passions. T'as gagné... tu peux rester ici cette nuit. Tu lances avec ironie sans être provoquant. T'as juste ce besoin d'agir comme ça, de pas lui demander de toi même s'il veut bien rester dormir. Tu y arriverais pas. C'est comme ça. Besoin de temps ? T'en sais rien. Tes doigts remontent dans son dos lentement tes jambes emprisonnant les siennes simplement.
Revenir en haut Aller en bas
http://scrout-a-petards.forumgratuit.org/
Adel De Lavauderie
ASPIRATION AMOUR
Adel De Lavauderie

messages : 151
arrivée : 14/05/2014
avatar : rj king.
disponibilité : toujours libre.
crédits : aeroplane.
real life : ava. (fear nothing.)

activité : étudiant en architecture.
bonus à long terme : 834
ASPIRATION AMOUR

i'd stay here forever. (chuck) Empty
MessageSujet: Re: i'd stay here forever. (chuck) i'd stay here forever. (chuck) EmptyDim 28 Sep - 0:38

Il sourit. Il me sourit. Un de ces vrais sourire. Et c'est tellement rare que je suis presque en admiration, fascinée de voir à quel point il était encore plus beau lorsqu'il me souriait comme ça. Ce qui bien sûr, me fait automatiquement sourire, moi aussi. Bien sûr ça ne dur pas, mais je m'en fiche pas mal. J'ai réussi à obtenir un sourire, et rien d'autre ne compte. Pas maintenant, pas là, en cet instant. Je lève alors les bras pour l'aider à retirer mon haut, pour finalement retourner sur ces lèvres. Ce baiser est plus doux, plus tendre, un de ces baisers qui me faisaient encore plus tourner la tête parce que je savais qu'il n'y avait que moi qui en bénéficiait. Et j'aurai aimé faire durer cet instant pour toujours. Je ris légèrement à ses paroles, gardant mon visage près du sien, pouvant clairement sentir le souffle de Chuck contre ma peau. De toute manière je n'allais pas te demander ton avis... je souffle en souriant amusé alors que je l'embrasse à nouveau aussitôt. Il avait beau parfois dire qu'il ne voulait pas de moi pour la nuit, il y avait des moments où je restais quand même, même s'il pestait. Il n'avait presque jamais été capable de me mettre à la porte, alors bon, autant en profiter. Mais là, si en plus il acceptait, c'était sûrement que ça allait être une bonne nuit. Il n'allait pas râlé. Et c'était mieux que tout, au final. Je frissonne en sentant ses doigts sur ma peau, tandis que je sens ses jambes autour des miennes, mes mains, elles, se promènent sur son torse, sur sa peau, doucement, alors que mes lèvres finissent dans son cou. J'étais bien, avec lui, et j'en avais totalement oublié l'épisode précédent. J'oubliais toujours tout, avec lui, de toute façon.
Revenir en haut Aller en bas
Chuck B. Onekung
la base du viagra c'est l'ADN de Chuck Norris.
Chuck B. Onekung

messages : 4000
arrivée : 25/10/2011
avatar : hnh.
multinicks : //
disponibilité : toujours.
crédits : .sparkle
real life : nevada.stick

activité : étudiant.
bonus à long terme : 839
▼la base du viagra c'est l'ADN de Chuck Norris.

« Le temps confirme l'amitié. »
humeur: chuck quoi.
adresse: une grande maison presque familiale
répertoire:

i'd stay here forever. (chuck) Empty
MessageSujet: Re: i'd stay here forever. (chuck) i'd stay here forever. (chuck) EmptyDim 28 Sep - 13:47


La discussion close, tu songes pas à la reprendre. Même si tu sais que demain ça te fera chier qu'il pense ne serait-ce qu'une seconde à se venger. Mais disons que là de suite, t'as aucune envie de te prendre la tête, avec lui, avec tout. Et tant mieux pour vous. De toute manière je n'allais pas te demander ton avis... Tu grognes légèrement face à sa réplique, bien sur tu aurais de quoi en rajouter, l'expulser mais... à quoi bon ?! Il réussissait souvent à te faire craquer. Tu réponds à son baiser, tes mains glissent dans son dos avec lenteur. Ok ce mec il est parfois très doué pour t'apaiser, pour te faire vaguement changer. Un peu. Tu soupires quand tu le sens glisser dans ton cou, tu fermes un instant les yeux appréciant son changement d'humeur qui est bien plus plaisant pour la soirée. Tu finis par bouger, reprendre le dessus, sourire avec envie en glissant tes lèvres sur sa peau, sur son ventre alors que tu descends son jean le laissant au pied du lit. Tu fais pareil du tiens, qu'il a donc refermé plus tôt très inutilement. Tu reviens l'embrasser, tu préfères largement sentir son corps contre le tient comme ça. Tu tires sur son boxer, tes doigts glissent à l'intérieur vers son membre que tu commence à caresser. Ta langue joue avec la sienne et sérieusement le reste, la soirée, l'autre mec, vos disputes, tu t'en fous.
Revenir en haut Aller en bas
http://scrout-a-petards.forumgratuit.org/
Adel De Lavauderie
ASPIRATION AMOUR
Adel De Lavauderie

messages : 151
arrivée : 14/05/2014
avatar : rj king.
disponibilité : toujours libre.
crédits : aeroplane.
real life : ava. (fear nothing.)

activité : étudiant en architecture.
bonus à long terme : 834
ASPIRATION AMOUR

i'd stay here forever. (chuck) Empty
MessageSujet: Re: i'd stay here forever. (chuck) i'd stay here forever. (chuck) EmptyDim 28 Sep - 13:57

J’en oublie ce qui s’est passé, j’en oublie tout, je ne pense qu’à lui, qu’à son corps. C’était toujours comme ça au final, je râlais, je criais un peu, mais le résultat était toujours même : nos corps à corps. Et c’était toujours la meilleure partie de la soirée, autant le dire. Il avait ce pouvoir sur moi que personne d’autre n’avait, il pouvait m’énerver et me faire sourire dans la même seconde. Il finit par reprendre le dessus, me surplombant tandis que je frissonnes en sentant ses lèvres sur ma peau. Bordel. Je glisse mes mains dans ses cheveux, souriant, et je n’ai même pas besoin de retirer le reste de ses vêtements vu qu’il le fait tout seul. Tant mieux. Et je soupire bruyamment contre ses lèvres en sentant ses mains sur mon entrejambe, tandis que je m’accroche à ses cheveux, et que mon autre main descends jusqu’à ses fesses que je caresse, sa cuisse, alors que ma respiration se fait plus forte par l’envie, par le désir que j’ai pour lui. Et je quitte ses lèvres seulement pour essayer de reprendre mon souffle, posant mon regard sur lui, et une fois que j’ai un peu d’air dans mes poumons, je replonge automatiquement sur ses lèvres, comme si vos langues ne pouvaient plus être séparées, et ma main glisse jusqu’à son membre que je caresse également alors que mes lèvres dévient jusqu’à son cou, et sa mâchoire, et ses oreilles que je titille.
Revenir en haut Aller en bas
Chuck B. Onekung
la base du viagra c'est l'ADN de Chuck Norris.
Chuck B. Onekung

messages : 4000
arrivée : 25/10/2011
avatar : hnh.
multinicks : //
disponibilité : toujours.
crédits : .sparkle
real life : nevada.stick

activité : étudiant.
bonus à long terme : 839
▼la base du viagra c'est l'ADN de Chuck Norris.

« Le temps confirme l'amitié. »
humeur: chuck quoi.
adresse: une grande maison presque familiale
répertoire:

i'd stay here forever. (chuck) Empty
MessageSujet: Re: i'd stay here forever. (chuck) i'd stay here forever. (chuck) EmptyLun 6 Oct - 12:20


Adel, c'est bien le seul mec, le seul, avec qui tu veux bien perdre un peu de temps avec ce genre de préliminaires que tu qualifies te stupides. Chauffer un mec en le caressant oui, mais généralement quand tu vois qu'il en a envie tu passes au reste, là non... sa simple main te fait frémir alors que tu souries amusé quand il reprend son souffle. Tes lèvres restent proche des siennes et elles se rejoignent très rapidement une nouvelles fois, alors que ta main qui n'est pas occupé sur son membre durcit d'envie, va se glisser dans sa nuque remontant dans ses cheveux coupé court. Tu restes là un moment à l'embrasser à jouer avec sa langue, à rester contre son corps, seules vos mains vous séparant réellement l'un de l'autre. Tu mors un peu sa lèvre, tu donnes au coup de bassin contre son corps alors que tu finis par le lâcher pour récupérer un préservatif dans le meuble à côté de ton lit, tu restes au dessus de lui, gardant cette protection dans ta main alors que tu reviens l'embrasser avec envie, collant ton bassin au sien dans un soupire de satisfaction en le sentant ainsi contre toi. Ok, un peu trop accro ? Et alors ?! Et tes doigts glissent le long de ses cuisses, les écartant autour de ton corps avec un sourire amusé, envieux.
Revenir en haut Aller en bas
http://scrout-a-petards.forumgratuit.org/
Adel De Lavauderie
ASPIRATION AMOUR
Adel De Lavauderie

messages : 151
arrivée : 14/05/2014
avatar : rj king.
disponibilité : toujours libre.
crédits : aeroplane.
real life : ava. (fear nothing.)

activité : étudiant en architecture.
bonus à long terme : 834
ASPIRATION AMOUR

i'd stay here forever. (chuck) Empty
MessageSujet: Re: i'd stay here forever. (chuck) i'd stay here forever. (chuck) EmptyMar 7 Oct - 18:24

Au final, ce genre de soirée finissait toujours de la même manière. Je râlais, j’essayais de lui en vouloir plus d’une heure d’affilée, et il arrivait toujours à m’amadouer,  et que je tombe dans le panneau ou non, le tableau final restait similaire : nos corps à corps. Et c’était bien évidemment la meilleure partie de la soirée. Et je crève d’envie pour lui en cet instant. Ça se voit à mon souffle, à mon regard rempli de désir, à chacun de mes gestes, et rien que mon membre sous ses doigts d’expert me trahi. Et il faut dire que nos langues qui s’entremêlent n’aide en rien à atténuer mon désir, bien au contraire. Je le suis du regard alors qu’il prend un préservatif sur sa table de chevet. Enfin, suivre du regard était relatif. Je le bouffais des yeux, c’était plus adapté comme expression, hm. Et la température de mon corps augmente de plusieurs degrés en quelques instants, je frissonne de son corps contre le mien, alors que mes doigts s’encrent dans la peau de son dos et que je l’embrasse avec envie. Je cale mon bassin contre le sien, me frottant légèrement à lui afin de pouvoir le sentir contre moi. Et alors qu’il me fait écarter les jambes, un sourire s’empare de mes lèvres. Je redresse quelque peu mon buste afin de pouvoir le regarder, et je lui prends son préservatif des mains sans le lui demander, enlevant l’emballage pour le laisser traîner par terre, et je lui enfile finalement la protection à l’aide de mes deux mains, laissant volontairement mes doigts traîner sur son membre.Mon regard se pose sur Chuck, avec envie, tandis que je mords ma lèvre inférieure, avant de venir lui mordre sa lèvre à lui.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



i'd stay here forever. (chuck) Empty
MessageSujet: Re: i'd stay here forever. (chuck) i'd stay here forever. (chuck) Empty

Revenir en haut Aller en bas

i'd stay here forever. (chuck)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» La Forever Académie (Forum RPG)
» Oh darling stay with me | KALEY ♥
» guitatre electrique!!!
» Chuck&Sora ❝ this link which bound us ❞
» Stay down and calm your anger, little fighter

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE SIMS™ play with life. :: 404 ERREUR :: DEMOLIR LE TERRAIN :: Corbeille PWL 3.0 :: Cimetière rpgique-