People always leave, but sometimes they come back [GAHIS]
TOP PARTENAIRES DE PWL

plus?vous?voter


MEMBRES DU MOIS
PWL

RPGISTE DU MOIS
Adel De Lavauderie

RPGISTE DU MOIS
Chuck B. Onekung

AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Fermeture de PWL.

Partagez

People always leave, but sometimes they come back [GAHIS]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité



People always leave, but sometimes they come back [GAHIS] Empty
MessageSujet: People always leave, but sometimes they come back [GAHIS] People always leave, but sometimes they come back [GAHIS] EmptySam 15 Fév - 3:23


   
   
PEOPLE ALWAYS LEAVE BUT SOMETHIMES THEY COME BACK
Dans sa chambre d'hôtel, la jeune femme fouillait dans sa valise avec anxiété. Sloàan cherchait visiblement quelque chose avec détermination et stress. Elle était pourtant persuadée de l'avoir mis à l'intérieur, en premier même pour ne pas l'oublier. Bousculant ses vêtements entassés, balayant de la main ce qui pouvait la gêner, elle avait fini par retourner toute sa valise sur le lit de la chambre. Eparpillant ses affaires, elle fut soulagée de le voir là, la tête coincée dans une manche d'un de ses pulls, ce qui expliquait pourquoi elle ne le trouvait pas. Ce qu'elle cherchait ? Le doudou de sa fille, du moins l'ancien doudou de sa fille. Voilà plus de trois ans que Gahis était parti avec elle, laissant une partie de ses affaires dans la précipitation, dont le doudou de la petite. Elle imaginait facilement que le grand brun lui en avait racheté un, probablement à l'identique pour ne pas perturber la petite fille d'à peine un an à ce moment-là. Elle avait de vagues souvenirs, souvent embrumés par l'alcool, de Gahis avec leur fille, trouvant clairement qu'il avait toujours été un papa parfait, contrairement à elle. Un souvenir qui bouleversait un peu la jeune femme, lui faisait monter les larmes aux yeux sans qu'elles ne coulent pour autant. Ce simple objet, cette toute petite peluche lui rappelait à quel point elle avait merdé, à quel point elle n'avait été qu'un égoïste à faire passer sa jeunesse avant sa famille, avant sa fille, avant même son mari. Aujourd'hui elle allait mieux et elle voulait réparer les choses. Bien entendu elle était toujours jeune, un peu naïve mais elle avait mûri, elle avait compris, et à défaut de retrouver entièrement sa famille - parce qu'elle avait bien conscience que cela ne serait pas une mince affaire - elle voulait s'excuser et avoir l'occasion de voir sa fille de temps en temps. Juste cela, au moins cela. Après tout, pour oublier au plus vite leur histoire, Sloàan avait accepté quelques années plus tôt de divorcer de Gahis et de lui laisser sa garde. Mais elle n'avait pas signé pour ne plus voir sa fille du tout, après tout, elle n'avait eu aucune restriction la concernant.

Essuyant vaguement ses yeux, elle remettait ses affaires en place, laissant le doudou de côté pour ne plus le perdre au milieu de ses vêtements. Une fois la valise plus ou moins rangée, elle en ouvrait la pochette de devant et en sorti une enveloppe. S'emparant du doudou et de son téléphone, elle appelait un taxi pour qu'il vienne la chercher. Pendant près de vingt minutes elle avait attendu dehors, regardant avec insistance la peluche comme pour se donner du courage afin d'aller au bout de ses démarches. Pour Cléo, pour elle-même, pour Gahis... Grimpant dans le taxi, elle lui avait donné l'unique adresse qu'elle connaissait et qui était susceptible d'être celle des deux personnes qu'elle considérait toujours comme sa famille. Une bonne demie heure après, elle arrivait dans la résidence wolff et plus précisément face à une villa des plus somptueuses. Timidement, elle s'approchait de la porte et appuyait avec fermeté mais rapidité sur la sonnette. Bon sang, qu'est-ce qu'elle avait peur, putain oui, elle avait la trouille de sa vie. L'attente semblait interminable, elle hésitait presque à faire demi-tour quand enfin la porte s'ouvrit sur... « Gahis... » Il n'avait pas changé, il était toujours aussi beau, toujours aussi charismatique mais lui aussi semblait avoir mûri depuis toutes ses années. « Salut. » Roh Come on, tu peux faire une meilleure entrée que celle-là quand même! « Tu me reconnais? » Enfonces-toi, vas y... évidemment qu'il te reconnait, les gens changent pas tant que ça en trois ans, même après une rehab, non mais je vous jure.


   
CODE (c) MEI SUR APPLE SPRING
Revenir en haut Aller en bas

People always leave, but sometimes they come back [GAHIS]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» ★ GLAMOUR PEOPLE
» People who say they sleep like a baby usually don’t have any.
» 'India has the highest number of hungry people on earth'
» I knew the pathway like the back of my hand . Le 24/12 à 14h
» Cossacks : Back to war !!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE SIMS™ play with life. :: 404 ERREUR :: DEMOLIR LE TERRAIN :: Corbeille PWL 3.0 :: Cimetière rpgique-